Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Le Conseil de la jeunesse du Burkina Faso : Une réponse à un Conseil national de la jeunesse « politisé » ?

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 19 juillet 2021 à 12h05min
Le Conseil de la jeunesse du Burkina Faso :  Une réponse à un Conseil national de la jeunesse « politisé » ?

Alors que le Conseil national de la jeunesse (CNJ) tenait, ce samedi 17 juillet, son congrès de renouvellement de son organe dirigeant, naissait à Ouagadougou, le Conseil de la jeunesse du Burkina Faso (CJBF) pour « rassembler tous les jeunes, sans distinction, aux fins d’œuvrer pour le développement socio-économique ».

A en croire des participants à ce congrès constitutif, le Conseil de la jeunesse du Burkina Faso (CJBF) se veut un refus de l’accaparement politique de la jeunesse burkinabè à travers le Conseil national de la jeunesse (CNJ). D’ailleurs, le nouveau-né, le CJBF, est, dit-on, dirigé par un désormais ancien membre du CNJ, Ibrahim Ouédraogo. Le CJBF se donne donc pour mission de défendre, en tout instant, la cause de la jeunesse burkinabè, affirment ses dirigeants.

Le 10 juillet 2021, un « mouvement spontané » de jeunes avaient manifesté, devant le ministère en charge de la Jeunesse, leur désapprobation par rapport à la conduite du processus de renouvellement des instances du Conseil national de la jeunesse. Il avait été suivi le vendredi 16 juillet d’une conférence de presse sur la préoccupation. En plus de la mise à l’écart de certaines associations de jeunes dans le processus de renouvellement, des mécontents avaient également relevé qu’une manœuvre était en cours, orchestrée par le ministre en charge de la Jeunesse, pour reconduire le président sortant.

L’organe dirigeant du CJBF est composé de 19 membres

Avec la mise en place de cette nouvelle faîtière, le CJBF, c’est une page de tournée, les intentions sont désormais orientées vers son déploiement à travers les régions et provinces pour rassembler toute la jeunesse burkinabè, sans distinction socio-politique, disent les dirigeants du CJBF.

Ibrahim Ouédraogo, président du CJBF

« Les chantiers qui nous attendent sont nombreux. Nous avons la question de l’employabilité des jeunes, la formation professionnelle des jeunes, l’insertion professionnelle. C’est la réponse à ces défis qui permettra de résoudre la problématique du taux de chômage galopant des jeunes », a dévoilé le président du CJBF, Ibrahim Ouédraogo, qui affiche son ambition de travailler à ce que la jeunesse soit représentative dans toutes les instances de décisions concernant la vie de la nation.

O.L
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Plus de 5000 produits alimentaires contrefaits saisis
60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées
Traite des personnes au Burkina : Des acteurs réfléchissent sur des stratégies efficaces de lutte contre le phénomène
Dialogue social et religieux au Nord et au Centre-Nord : Le bilan du projet REDIRE jugé satisfaisant
Burkina Faso : OXFAM suscite l’intérêt des communautés dans la gestion des finances publiques
Burkina Faso : Le Projet renforcement de la bonne gouvernance financière enregistre de bons résultats
Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés
Développement socio-économique : L’ONG Welt hunger hilfe lance le projet « PRECIS » pour des jeunes et des femmes du Centre-Est
Transport ferroviaire au Burkina : Vers la fin du "hold-up" du groupe Bolloré ?
Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention
Entrepreneuriat : Le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) se dévoile aux jeunes des Hauts-Bassins
Bougouriba (région du Sud-Ouest) : Des comités provinciaux pour prévenir et gérer les conflits communautaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés