Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Développement des compétences en TIC : Un schéma directeur pour de meilleurs résultats dans l’éducation

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mercredi 14 juillet 2021 à 23h05min
Développement des compétences en TIC : Un schéma directeur pour de meilleurs résultats dans l’éducation

La ministre de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, a procédé, ce mercredi 14 juillet 2021, à la signature du schéma directeur pour le développement des compétences et le renforcement des capacités dans les TIC en Afrique. Ce document élaboré dans le cadre de l’Alliance Smart Africa permettra aux États de concevoir des projets et des politiques publiques de renforcements des capacités en TIC concrets et efficaces.

C’est en 2013, lors du Transform Africa Summit qui s’est tenu à Kigali au Rwanda, que sept pays (Rwanda, Kenya, Ouganda, Soudan du Sud, Mali, Gabon et Burkina) se sont engagés à jouer un rôle moteur dans l’accélération du développement socio-économique grâce aux TIC. Ainsi est née l’Alliance Smart Africa qui compte aujourd’hui une trentaine de pays membres.. Au sein de cette alliance, le volet développement et renforcement des compétences numériques a été confié au Burkina Faso qui a élaboré une stratégie, laquelle stratégie a été adoptée à Kigali en 2019.

La réunion de validation s’est déroulée en visioconférence

Un travail collaboratif

Un plan directeur de mise en œuvre de cette stratégie a été élaboré à partir des réflexions des différents groupes de travail de chaque pays membre. Cela a été possible grâce au Secrétariat de Smart Africa dirigé par Lassina Koné et au financement de l’Agence norvégienne pour le développement international (NORAD) qui a permis le recrutement du cabinet Onepoint. La validation de ce schéma directeur (Blueprint) est intervenue, ce mercredi 14 juillet 2021, au cours d’une réunion virtuelle.

Une vue des cadres du ministère présents à la réunion

Une approche par groupe

Selon Marie Alice de l’entreprise Onepoint, une approche par groupe a été privilégiée afin de mieux appréhender la diversité africaine et relever les défis. Ainsi, les pays africains ont été regroupés en cinq différents groupes et « chaque groupe fournit une vision à date de l’état de deux facteurs clés pour le développement des compétences TIC. Il s’agit de l’accès et l’utilisation des TIC et les performances en matière d’éducation. » Le groupe C qui regroupe dix pays dont le Burkina Faso, présente un score bon et moyen en matière d’éducation et un score en dessous de la moyenne (2,4) en matière de pénétration des TIC.

La ministre en charge de l’économie numérique, Hadja Ouattara a salué le travail collaboratif dans l’élaboration du schéma directeur

Un schéma concret

A en croire la ministre en charge de l’Economie numérique, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, le schéma directeur fournit une formulation des recommandations pour les meilleurs cadres juridiques, politiques, réglementaires et institutionnels pour le développement des compétences des TIC dans l’éducation. Toujours selon elle, il suggère également un modèle financier durable pour accroître les TIC dans l’éducation formelle, informelle et la formation professionnelle et recommande des projets pilotes aux États membres pour améliorer les résultats de l’éducation grâce à la technologie.

La coopération norvégienne était représentée par Mehraz Rafat

Les chantiers déjà entamés au Burkina

Avant de parapher le schéma directeur, la ministre Ouattara a indiqué que le développement des compétences est un chantier cher au Burkina. A l’entendre, le pays a favorisé la création de nouvelles filières dans les nouveaux métiers du numérique dans les universités et grandes écoles. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
Union catholique africaine de la presse (UCAP) : Le Burkinabè Alexandre Rouamba préside le premier bureau exécutif
Coopération numérique : Le Burkina fait des recommandations à l’UEMOA et à la CEDEAO
Burkina Faso : Huawei lance une compétition pour détecter de nouveaux talents en technologie
Magazine Économies Africaines : L’édition spéciale « BURKINA FASO » 2021 est dans les kiosques
Burkina Faso : Bientôt un nouveau cadre réglementaire et trois multiplex pour la TNT
Journal « Le Pays » : 30 ans déjà !
Utilisation des réseaux sociaux : L’Association Fill-Paa sensibilise des jeunes du Burkina
Médias et sécurité : « Il est important de vendre les victoires des FDS », plaide le commandant Hervé Yé
Société burkinabè de télédiffusion : Les acteurs en concertation pour l’exploitation d’un nouveau multiplex TNT
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés