Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Inclusion financière : FINEC-Burkina SA et FONAFI passent en revue leur partenariat

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • samedi 10 juillet 2021 à 17h51min
Inclusion financière : FINEC-Burkina SA et FONAFI passent en revue leur partenariat

Une délégation de la Société de microfinance pour l’épargne et le crédit du Burkina (FINEC-Burkina SA) conduite par son président du conseil d’administration, Rigobert Ouédraogo, a rendu une visite de courtoisie au Fonds national de la finance inclusive (FONAFI), l’un de ses partenaires. C’était ce mercredi 30 juin 2021 au siège du FONAFI à Ouagadougou.

C’est le 10 septembre 2020 que la société de microfinance, FINEC-Burkina SA, et le FONAFI ont officialisé leur partenariat en vue d’accroitre l’offre de services financiers aux acteurs à faibles revenus exclus du système financier et économique. Ce partenariat qui s’est matérialisé par l’octroi d’un milliard de F CFA à la FINEC-Burkina SA par le FONAFI à l’issue d’un avis à manifestation d’intérêt, permet de financer des projets de femmes et de jeunes dans les zones rurales et les milieux urbains défavorisés, dans divers secteurs d’activités que sont l’agriculture, l’élevage, l’artisanat, le petit commerce, la petite transformation, etc.

Une vue de la délégation de la FINEC-Burkina SA

« Nous avons déployé des équipes sur le terrain dans le cadre de la stratégie du faire-faire du FONAFI pour rendre disponibles nos produits et services financiers inclusifs aux populations à faibles revenus, économiquement ou potentiellement actives, dans tous les secteurs d’activités », a indiqué Seydou Soungalo Yaméogo, directeur général de FINEC-Burkina SA.

Pour donc renforcer davantage les liens entre ces deux structures, FINEC-Burkina SA a initié une visite de courtoisie au FONAFI dans ses locaux flambants neufs. Cette visite conduite par le président du conseil d’administration, Rigobert Ouédraogo, a ainsi permis aux deux partenaires de passer en revue, l’état de leur partenariat. Elle a aussi été l’occasion pour FINEC-Burkina SA de présenter son équipe dirigeante, de connaitre les différents acteurs du FONAFI, des locaux de l’organisation et de s’imprégner des perspectives à court, moyen et long terme du FONAFI.

Rigobert Ouédraogo, président du conseil d’administration de FINEC-Burkina SA

« Le FONAFI est notre partenaire privilégié dans le financement pour que nous puissions atteindre les cibles que sont les bénéficiaires de ce Fonds. Après bientôt un an de partenariat, il est important qu’on s’asseye pour échanger et voir les perspectives ensemble. La collaboration que nous avons depuis septembre 2020 avec le FONAFI se déroule très bien parce que les résultats sont là », a laissé entendre Rigobert Ouédraogo, PCA de FINEC-Burkina SA à l’issue de la visite.

La délégation de FINEC-Burkina SA a visité les locaux du FONAFI

Et ce n’est pas le directeur général du FONAFI qui dira le contraire, lui qui a apprécié à sa juste valeur cette visite de courtoisie de FINEC-Burkina SA dans ses locaux. « Le FONAFI a perçu d’un très bon œil la visite conduite par le président du conseil d’administration de FINEC-Burkina SA, son directeur général et l’ensemble des proches collaborateurs. Nous avons pu passer au peigne fin les axes de partenariat possibles entre la FINEC-Burkina SA et le FONAFI, et nous nous sommes projetés sur les années à venir, pour voir dans quelle mesure le FONAFI peut être constamment présent aux côtés de FINEC Burkina SA afin de pouvoir financer l’ensemble des couches vulnérables de notre population », a indiqué le directeur général du FONAFI, Ouango Fidèle Yaméogo.

Seydou Soungalo Yaméogo, directeur général de FINEC-Burkina SA

De bonnes perspectives pour FINEC-Burkina SA

Seydou Soungalo Yaméogo, directeur général de FINEC-Burkina SA, a souligné qu’en ce qui concerne les perspectives, elles sont bonnes de part et d’autre. Après Ouagadougou et Koudougou, FINEC-Burkina SA compte en effet dans les semaines à venir, ouvrir une agence à Bobo-Dioulasso, puis dans les mois à suivre à Ouahigouya et Dédougou. Les villes comme Banfora, Tenkodogo, Manga devraient également voir des agences s’ouvrir au cours des années à venir.

Ouango Fidèle Yaméogo, directeur général du FONAFI

« Tout cela, il est vrai que ça rentre dans notre politique d’expansion, mais c’est aussi pour aller dans le sens de l’accompagnement du FONAFI. Le FONAFI a des cibles un peu partout sur le territoire national. Nous tenons à jouer notre rôle d’intermédiaire entre le FONAFI et les cibles, ce qui commande que nous continuons notre expansion à travers l’ouverture d’agences dans les chefs-lieux de région », a laissé entendre le PCA, Rigobert Ouédraogo.

Photo de famille

Tout en poursuivant donc son expansion pour être au plus proche de sa clientèle, comme le traduit son slogan « Solidarité et Proximité », FINEC-Burkina SA se tient aux côtés de son partenaire FONAFI afin de concrétiser leur ambition commune qui est d’offrir des services financiers inclusifs aux populations à faibles revenus et qui souhaitent entreprendre.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Assurances au Burkina : LGA-A lance officiellement ses activités
« Shell FuelSave » : Le nouveau carburant de Shell lancé par Vivo Energy au Burkina
Expo-Yeelba : Pour une promotion du Faso Dan Fani au Burkina à l’international
2e CASEM 2021 du MINEFID : La gestion domaniale, foncière et cadastrale du Burkina sur la table de discussion
Financement du PNDES-II : Rendez-vous pris à Bruxelles les 2 et 3 décembre 2021
Bobo-Dioulasso : Le logo du label du Koko Dunda officiellement présenté
Vente de céréales au Burkina : Voici les prix maximum fixés pour le maïs, le mil et le Sorgho
Arrondissement N°2 de Bobo-Dioulasso : Le budget de 2022 s’élève à 120 millions de francs CFA
Fédération des chambres de commerce et d’industrie de l’Afrique de l’Ouest : La CCI-BF abrite la deuxième réunion de l’année 2021
Mobilité urbaine de la ville de Ouagadougou : Un financement de près de 64 milliards de francs CFA acté
Burkina : La CNAEI-BF, une nouvelle confédération qui entend stimuler le développement des acteurs de l’économie informelle
Lutte contre la corruption au Burkina : La plateforme numérique de l’ASCE prête à recevoir les déclarations d’intérêt et de patrimoine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés