Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Burkina Faso : L’Italie injecte environ deux milliards FCFA pour lutter contre le chômage des jeunes

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mardi 6 juillet 2021 à 21h50min
Burkina Faso : L’Italie injecte environ deux milliards FCFA pour lutter contre le chômage des jeunes

L’Italie, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le gouvernement burkinabè ont signé une convention de financement pour l’exécution de la 2e phase du projet « Jeunesse, emploi et migrations » (JEM), ce mardi 6 juillet 2021 à Ouagadougou. Ce projet d’une valeur d’environ deux milliards de FCFA, concerne les régions du Centre-Est, Centre-Sud et le Plateau central.

805 jeunes de 18 à 35 ans bénéficieront de formations générales en développement, techniques de création, montage de plans d’affaires et gestion d’entreprise à travers la 2e phase du projet JEM.
Pour ce faire une, convention de financement d’environ deux milliards de FCFA a été signée en cette matinée par l’Italie, le gouvernement burkinabè et l’OIM. Une initiative qu’a saluée et appréciée à sa juste valeur Salifo Tiemtoré, ministre en charge de la Jeunesse.

« Je suis un ministre comblé parce que nous venons de signer ce matin, la convention de la 2e phase du projet JEM visant à renforcer l’employabilité et les capacités entrepreneuriales des jeunes [...] », a-t-il affirmé tout en souhaitant que ce genre de convention puisse se multiplier davantage pour le bien-être des populations et particulièrement de la jeunesse.

« Je suis un ministre comblé », a confié Salifo Tiemtoré, ministre en charge de la Jeunesse

L’ambassadeur d’Italie, Andrea Romussi, a, dès l’entame de son allocution, exprimé sa compassion au gouvernement ainsi qu’au peuple burkinabè pour avoir été rudement éprouvés ces jours-ci par des actes terroristes. Il a remercié le ministre de la Jeunesse pour sa disponibilité et sa présence à cette cérémonie de signature de la convention avant d’indiquer que le projet JEM permettra la création massive d’emplois durables.

« Le projet JEM, financé à hauteur de trois millions d’euros par le gouvernement d’Italie à travers l’Agence italienne de la coopération au développement, est une opportunité permettant de stimuler et de favoriser la création massive d’emplois durables et décents au profit de la jeunesse burkinabè en général et en particulier celle des trois régions d’intervention du projet que sont le Centre-Est, le Centre-Sud et le Plateau central [...] ».

Une convention d’un projet d’environ deux milliards de FCFA signée par l’ambassadeur d’Italie, Andrea Romussi

Aïssatou Guissé Kaspar, chef de mission de l’OIM, a quant à elle souligné que ce projet consistera également à réduire les risques de migrations des jeunes des différentes régions concernées, vers l’Occident.

A l’issue de ces apprentissages, 775 jeunes bénéficieront d’un financement pour la création ou le renforcement de leurs micro-entreprises.
Ce projet a pour objet de contribuer au développement socio-économique des trois régions citées tout en offrant des alternatives aux jeunes à travers le renforcement de leur employabilité et de leurs capacités entrepreneuriales face à la migration irrégulière.

La 2e phase du projet JEM piloté par Aïssatou Guissé Kaspar, chef de mission de l’OIM

Le projet « JEM 2 » qui a une durée de trois ans (2021-2023) sera mis en œuvre par l’OIM sous la tutelle technique du ministère de la Jeunesse.
Rappelons que la première phase du projet JEM (2017-2021) avait permis de former 750 jeunes en entrepreneuriat parmi lesquels 375 avaient bénéficié des formations techniques et d’un appui financier et coaching pour l’opérationnalisation de leurs entreprises.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 juillet 2021 à 01:18, par Papa En réponse à : Burkina Faso : L’Italie injecte environ deux milliards FCFA pour lutter contre le chômage des jeunes

    Chaque fois nos autorités nous saoulent avec des montants faramineux pour développer le pays mais en fin de compte on ne sait pas où atterrissent ces montants. On detourne de gauche a droite sans la moindre sanction, cest revoltant et voila les raisons qui poussent les citoyens a l’incivisme. Une minorité s’accapare du bien commun et vivent dans l’opulence insultante tandis que la majorité des Burkinabè peine a avoir un repas par jour,voilà comment naissent les revoltes. Franchement ce pays est pourri et merite un vrai nettoyage.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2021 à 09:58, par Prota En réponse à : Burkina Faso : L’Italie injecte environ deux milliards FCFA pour lutter contre le chômage des jeunes

    Des sous et des sous avec pour objectif réel de lutter contre l’émigration des personnes à la recherche du bien être socio-économique. Venir en aide aux jeunes du Centre-Est, cela revient à dire tout simplement que le diagnostic migratoire du burkina vers l’UE, donc l’Italie a relevé que cette zone est une zone qui se vide de sa jeunesse contre tenu du réseau qu’ils entretiennent avec ceux/celles reste. e.s en Italie donc il convient de les stabiliser à travers les projets fictifs d’insertions socioprofessionnelles qui seront abonnés ou bout de quelques mois pour faute de financement.
    Tout comme cette ambition non voilée, on le voit avec le FFU de l’UE à travers les programmes transfrontaliers visant à empêcher la migration des populations sahélienne .
    Heureusement que Médecins Sans Frontières / MSF s’est désolidarisé de cette politique toxique et contraignante des décideurs qui ne pensent qu’à stabiliser les portes de l’Europe au détriment d’une aide neutre pour permettre le relèvement économique.
    N’oublions pas que le Burkina a accepté le financement de l’OIM, UE pour lutter contre la migration à travers la construction d’un centre pour accueillir les migrants de retour ou de transit à près d’1,4 milliard de francs.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2021 à 10:39, par Jb En réponse à : Burkina Faso : L’Italie injecte environ deux milliards FCFA pour lutter contre le chômage des jeunes

    Merde !!! Quels jeunesses ??? Tout ça, c’est du mise en scène. Si ces milliards atteignaient effectivement ces jeunes, ils n’allaient plus se faire noyer dans les eaux méditérranéennes ou se faire enrôler dans le terrorisme... C’est Dieu on regarde, pas vos mises en scènes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2021 à 11:20, par Beogo En réponse à : Burkina Faso : L’Italie injecte environ deux milliards FCFA pour lutter contre le chômage des jeunes

    @Prota. Le Burkina est une terre d’émigration, pas seulement vers l’Europe.
    Il ne faut pas oublier que les 30 millions que nous sommes, 1/3 d’entre vivons à l’étranger principalement en côte d’ivoire et Ghana. Est-ce normal ?
    Les autres pays d’immigration se battent pour avancer et nous, nous nous battions pour aller chez eux.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération Nations unies/Burkina : Le Plan cadre pour le développement durable 2023- 2026 officiellement lancé
Réformes politiques, programmes et projets de l’UEMOA : La 7e revue annuelle salue la performance de leurs mises en œuvre au Burkina Faso
Diplomatie : Hadrammah M. Sidibeh, nouvel ambassadeur de la République de Gambie dans notre pays
Diplomatie : Mohamed Abdallah Al-Khalidi pour la consolidation de l’axe Ouagadougou-Koweit City
Coopération Burkina Faso-Norvège : Vegar Sundsbo Brynildsen, nouvel ambassadeur du royaume dans notre pays.
Burkina Faso-Roumanie : un nouvel ambassadeur pour renforcer la coopération entre les deux pays
Coopération Burkina Faso/Suède : un nouvel ambassadeur à Ouagadougou
Coopération Burkina Faso-Côte d’Ivoire : un nouvel ambassadeur au Burkina Faso
Diplomatie : Le Royaume des Pays-Bas accrédite un nouvel ambassadeur au Burkina Faso
Coopération : Un nouvel ambassadeur du Ghana au Burkina Faso
Burkina Faso - Canada : Un nouvel ambassadeur pour renforcer la coopération
CEDEAO : Le président Roch Kaboré à Accra pour un sommet extraordinaire sur la situation politique au Mali
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés