Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La douleur est une bonne source d’inspiration, et que les zones d’ombre du passé montrent au stylo la direction.» Grand Corps Malade

Promotion des arts et de l’industrie culturelle : Des étudiants et des stagiaires des universités publiques et privées s’engagent

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • samedi 3 juillet 2021 à 17h30min
Promotion des arts et de l’industrie culturelle : Des étudiants et des stagiaires des universités publiques et privées s’engagent

La Convergence des Etudiants et Stagiaires pour le Développement des Arts et de l’Industrie Culturelle au Burkina Faso (CESPAIC-BF) a procédé ce samedi 3 juillet 2021 au lancement de leurs activités. L’objectif principal de l’association est de valoriser l’art des jeunes et l’industrie culturelle du Burkina Faso au sein des établissements de formation.

Une nouvelle association est née pour promouvoir les arts et l’industrie culturelle. Il s’agit de la CESPAIC-BF. Le lancement officiel de ses activités a eu lieu ce samedi 3 juillet 2021 à l’amphithéâtre Aimé Nikiema de l’université Joseph Ki-Zerbo. Selon le président de l’association, Donald Nagalo, son organisation est à but non lucratif et apolitique. Elle veut donc rassembler les jeunes burkinabè autour de la culture. Ceci, pour qu’ils comprennent selon lui, que la culture est une base fondamentale de leur éducation. Pour l’occasion, l’association a choisi pour parrain Abdoul Karim Sango, ancien ministre de la Culture.

Donald Nagalo, président de l’association

Abdoul Karim Sango a tenu à féliciter l’association qui démarre ses activités. Il a indiqué que ces jeunes poursuivent des missions nobles que sont la promotion de la culture africaine et la cohésion sociale. C’est pourquoi il a tenu à les encourager. Pour lui, ils viennent d’entamer une œuvre gigantesque. Il a aussi fait remarquer que tant que les politiques publiques ne comprendront pas que la culture doit être à la base de toute initiative, il n’y aura jamais de développement. « Nulle part au monde, je n’ai vu un seul pays se développer dans la culture des autres », tranche-t-il. Il a invité les uns et les autres à ne pas se laisser emporter par des valeurs civilisationnelles qui sont contre leur culture qui constitue l’âme du Burkina Faso, de l’Afrique.

Abdoul Karim Sango, parrain

C’est par une conférence publique que l’association a démarré ses activités. Les acteurs ont échangé sur le thème : « La promotion de la culture africaine, un levier pour la construction d’une société responsable ». Ce sont Issouf Balima et Youssef Ouédraogo qui étaient chargés de partager leurs connaissances avec leurs jeunes frères.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Cinéma et audiovisuel : Le Plan stratégique de développement en révision à Bobo-Dioulasso
Floby, l’artiste qui vient de loin
Culture : Humoristes et journalistes culturels « à l’école du rire »
Musique : Jacob Desvarieux, l’un des piliers du groupe Kassav’, est décédé à l’âge de 65 ans
Alif Naaba, l’artiste qui construit des vies et donne de l’espoir avec sa musique
Culture : La comédienne Mariam Koné conte l’histoire de sites touristiques burkinabè
Prix national de l’entrepreneur touristique : La 3e édition met à l’honneur la femme
Distribution de la musique burkinabè : Seydou Richard Traoré, PDG de Seydoni production, prône la mise en place d’une plateforme de streaming
Cinéma : Le réalisateur Abdoul Karim Bagué présente « Les nouveaux riches »
Fitini Show : La 22e édition ouvre ses portes le 25 juillet 2021
Burkina Faso : La compagnie Marbayassa va initier des jeunes aux métiers du théâtre et du cinéma
Musique : « S’il y a des possibilités de faire des choses avec Smarty, on ne va pas hésiter », promet Mawndoé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés