Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Cybercriminalité au Burkina : Un présumé escroc aux arrêts

Accueil > Actualités > Multimédia • • vendredi 2 juillet 2021 à 11h00min
Cybercriminalité au Burkina : Un présumé escroc aux arrêts

La Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC) a annoncé ce vendredi 2 juillet 2021 sur sa page facebook, l’arrestation d’un individu nommé N’D. M. Ce dernier est spécialisé dans l’escroquerie aux moyens des communications électroniques.

Selon la BCLCC, tout est parti des plaintes des gérants de boutiques Orange money.

Au terme des investigations et grâce à la collaboration des autres services de Police judiciaire et des victimes, N’D. M a été interpellé.

La brigade a indiqué que N’D. M agissait à travers deux modes opératoires : Dans le premier, il se rend dans une boutique Orange money sous prétexte d’effectuer un retrait d’argent. Il effectue un dépôt d’un petit montant dans l’optique d’obtenir le numéro de l’agent pour ensuite lui renvoyer un faux message de retrait. Une fois que le gérant reçoit ledit message, il procède généralement au paiement sans prêter attention à son solde.

Dans le second, il se rend dans un boutique Orange money prétextant attendre un transfert d’argent de la part de son ami. Il sollicite alors le contact de la Sim agent du gérant pour le communiquer audit ami pour le transfert. Il justifie cette sollicitation par le fait qu’il ne dispose pas de numéro orange. Une fois le numéro obtenu, il fait ensuite signe à son complice qui envoie un faux message de retrait sur la carte Sim agent du gérant. Dès que le gérant reçoit le message, il procède au paiement sans aucun contrôle.

A l’issue des auditions, le présumé cyber-escroc a été conduit au parquet près le Tribunal de Grande Instance de Ouaga I. La Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité a précisé que le préjudice financier causé par l’activité de N’D.M s’élève à plus de vingt millions de francs CFA (20 000 000 FCFA).

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Postes et communications électroniques au Burkina : L’Autorité de régularisation en tandem avec les médias pour un service de qualité
Office national du tourisme burkinabè : La journaliste Marguerite Yelli Sou nommée directrice générale
Votre journal « Courrier confidentiel » Numéros 279 est disponible
Cyberattaque au Burkina : Vers la détection de talents pour sécuriser le cyberespace national
Burkina Faso : Voici le top 5 des tiktokeurs
Sud-ouest : Les hommes de médias outillés sur le traitement de l’information en période de crise
Mémoire de licence à l’ISCOM : La multiplicité de sites médias au Burkina Faso n’est pas synonyme de diversité de l’information, démontre Nado Ariane Paré
Offre de formation : Certificat en communication digitale
1ère Edition du concours Start Up challenge : Moov Africa Burkina initie une formation sur l’Entrepreneuriat digital au profit de 37 jeunes candidats de ladite édition
Start-up challenge Moov Africa Burkina : Qui remportera la subvention de 5 millions de francs CFA ?
Prix de la lutte anti-corruption : Aimé Nabaloum de Le Reporter et Jean Baptiste Bouda de la RTB radio sont les lauréats
Cybersécurité : Avec l’entreprise CVP, prenez une longueur d’avance avec les solutions Kaspersky
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés