Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Meeting du CDP à Pabré : la coordinnation mobilisée derrière “le candidat du peuple”

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les candidats déclarés > Blaise Compaoré • • mercredi 2 novembre 2005 à 06h19min

La coordinnation régionale de la campagne présidentielle CDP du Centre a organisé, lundi 31 octobre 2005 en fin de matinée, un meeting dans le département de Pabré. Les militants et les autorités coutumières ont réaffirmé leur attachement « indéfectible » au candidat Blaise Compaoré.

Le meeting de Pabré a réuni autour du grand karité du village, une foule vêtue aux couleurs du CDP frappées de l’effigie du candidat Blaise Compaoré. Au son du tam-tam et des castagnettes, différentes troupes ont esquissé des pas de danse en attendant la victoire du président -candidat. Les slogans « Blaise compaoré : 1er tour », « CDP : victoire » étaient repris par les militants dans une chaude ambiance, entretenue par les maîtres de l’animation Paul Gasbéogo et Rigobert Ilboudo. L’artiste- musicien Sabir qui dénonce la xénophobie en Côte d’Ivoire n’était pas en reste. Sous les acclamations, le chef coutumier de Pabré, Noaba Djigimdé monte à la tribune.

Il rassure tout de suite la coordination régionale de la campagne présidentielle quant au soutien et l’adhésion des notabilités coutumières de la zone, à Blaise Compaoré, sous le regard approbateur du Larlé Naaba Tigré et de l’état -major de la coordination du Centre présent au grand complet. Pour lui, Pabré a toujours voté CDP et continuera à voter CDP et à Blaise Compaoré de ne pas s’inquiéter, car Pabré le soutient. Le représentant des femmes a égrené les réalisations faites pendant le septennat en leur faveur : Maison de la femme, soutien à la production....

Blaise Compaoré : « un homme de résultats »

Clément Sawadogo, un fils de Pabré a rappelé que c’est le peuple qui a réclamé la candidature de Blaise Compaoré à travers des marches et meetings dans tous les coins du Burkina. Et il a répondu favorablement à l’appel du peuple.

Pour M. Sawadogo, si le peuple a réclamé la candidature du président Compaoré, c’est parce qu’il œuvre au développement du Burkina et de même à la bonne gestion de l’Etat . S’appuyant sur un proverbe du terroir, il dira en substance que « En Afrique le bon enfant est l’enfant de tout le monde » et Blaise Compaoré, le président de tous les Burkinabè.

Dans la même lancée, Simon Compaoré, le coordonnateur régional du Centre dira que « si la quasi totalité des Burkinabè est derrière Blaise Compaoré, ce n’est pas parce qu’il distribue des pépites d’or aux populations, mais pour la paix, la stabilité et le progrès continu que connaît le Burkina Faso.

En outre, il dira que Blaise Compaoré est un « homme de résultats », en témoignent les réalisations à son actif. Il a remercié les notabilités de Pabré pour avoir renouvelé leur confiance au candidat Compaoré et au CDP. Adepte de la langue de Shakespeare, il dira qu’à Pabré »everything is under control » ,en d’autre langue, « la situation est sous contrôle ».

Cependant pour lui, ce n’est pas le moment de se reposer sur ses lauriers. Le chef de l’état-major de la coordination CDP du Centre a, de ce fait invité ses troupes à l’action : « pas de paresse, il faut bouger, poursuivre la campagne de proximité, allez vers les électeurs ». « La campagne électorale n’est pas la paresse. On ne peut pas accueillir les gens à domicile et vouloir qu’ils vous portent au pouvoir » a-t-il déclaré. Sur place, il a donné un cours sur le « comment voter Blaise Compaoré le jour du scrutin ».

Il a convié la population au grand rendez-vous du stade du 4- Août à Ouagadougou, le 13 novembre pour entendre de vive voix, « le candidat du progrès continu » qu’ils ont choisi.

Bachirou NANA (nbachir1@yahoo.fr)
Sidwaya

P.-S.

Lire aussi :
Présidentielle 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Drissa Traoré, président du Conseil constitutionnel : « Le serment politique est une promesse solennelle de fidélité et de dévouement »
Gérard Kango Ouédraogo : « Sous les IIe et IIIe République, le président prêtait serment devant l’Assemblée nationale... »
Investiture du président du Faso : La parole aux Burkinabè
Investiture : Les syndicats attendent des solutions adéquates aux problèmes des travailleurs
Investiture de Blaise Compaoré : Des chefs d’Etat et de gouvernement déjà arrivés
Quatre marcheurs venus de Bobo-Dioulasso pour Blaise Compaoré
Blaise Compaoré a voté au bureau n°1 de l’ABMAQ : “Tous les candidats sont confiants...”
Blaise Compaoré à Ouagadougou : Une marée humaine au stade du 4-Août pour conclure
Meeting chez Le Larlé : notables et chefs coutumiers voteront Blaise
Blaise Compaoré à Djibo, Gorom-Gorom, Sebba, Dori : Le Sahel refuse le saut dans l’inconnu
Blaise Compaoré à Boromo-Koudougou : « Une élection n’est pas un jeu du hasard »
Présidentielle : Le candidat du CDP à Ouahigouya
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés