Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • lundi 28 juin 2021 à 22h40min
Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

Dans ce communiqué du procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouaga-II, l’on apprend qu’une enquête diligentée après l’attaque terroriste de Solhan, deux auteurs présumés mis aux arrêts.

Le 5 juin 2021, après l’attaque terroriste perpétrée à Solhan, une enquête a immédiatement été ouverte par le parquet anti-terroriste du TGI Ouaga II en coordination avec le parquet du TGI de Dori. Ladite enquête, diligentée par la Brigade Spéciale des Investigations Anti-terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSIAT) avec l’appui de la Brigade Territoriale de Sebba, a abouti à la présentation le 25 juin 2021, à la section anti-terroriste de notre parquet, de deux individus à savoir MANO Tidjani alias Ali et WOBA Dikouré.

Notre parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire contre X, MANO Tidjani alias Ali et WOBA Dikouré des chefs d’association de malfaiteurs, assassinats, tentative d’assassinats, vols, détention illégale d’arme à feu et de minutions, dégradation volontaire de biens mobiliers et immobiliers, toutes infractions en lien avec le terrorisme. MANO Tidjani alias Ali et WOBA Dikouré ont été mis en examen et placés sous mandat de dépôt.

En rappel, l’enquête a débuté par les constatations faites par les enquêteurs dans la matinée du 6 juin 2021. En effet, le transport sur les lieux a permis de constater que la scène de crime s’étendait sur toute la ville de Solhan. Ont été découverts sur place des domiciles, des boutiques, des magasins pillés et incendiés, des hangars, deux mini bus et un camion incendiés. Il a également été découvert trois cent dix-huit (318) étuis de kalachnikov et deux cent dix-neuf (219) étuis de PKMS ; l’ensemble de ces étuis a été placé sous scellé pour les besoins de l’enquête.

A l’arrivée des enquêteurs aucun corps n’était toujours sur la scène de crime.
Il est ressorti de la suite de l’enquête que Solhan, après avoir déjà connu deux attaques terroristes, devait être la cible d’une troisième attaque prévue en juin 2020. Cette attaque n’a cependant pas été exécutée du fait qu’un orage avait empêché le passage à l’acte des terroristes.

Quant à l’attaque perpétrée le 5 juin 2021, l’enquête démontre qu’elle a été décidée le 21 mai 2021 pour être exécutée le 7 juin dans l’objectif de piller des biens ; le pillage étant la principale source de financement du groupe auquel appartiennent les deux mis en examen. La suite de l’enquête permettra de connaitre les raisons de cette anticipation.

MANO Tidjani alias Ali et WOBA Dikouré, tous nés en 1993 à Ouro-diako dans le département de Boundoré, sont membres du groupe « MOUHADINE » signifiant, selon eux, « les gens solidaires » affilié à Al-Qaeda. MANO Tidjani alias Ali est le chef d’une base terroriste situé dans une forêt de Boundoré tandis que WOBA Dikouré, recruté par MANO Tidjani alias Ali s’avère être un simple combattant.

Il ressort également des investigations que ledit groupe est divisé en plusieurs sous-groupes basés sur le territoire du Burkina Faso avec des incursions sur les territoires nigérien et béninois. Le groupe a été l’auteur des précédentes attaques de Solhan et de Sebba, de Boundoré et Koholoko à la frontière du Niger. L’enquête a aussi permis d’identifier ledit groupe comme celui ayant perpétré l’attaque dite de Boungou le 06 novembre 2019 sur l’axe Ouragou-Boungou.

L’instruction judiciaire aura pour mission de poursuivre les investigations afin d’identifier et interpeller les autres auteurs et complices de cette attaque terroriste.

Nous remercions le Centre des Opérations Inter-Armées, le détachement militaire de Sebba, la Brigade Territoriale de Sebba, la Brigade de Recherches de Dori pour avoir facilité le transport sur les lieux et l’accomplissement d’actes de police judiciaire des enquêteurs de la BSIAT.

C’est le lieu pour nous de féliciter les enquêteurs de la BSIAT et de rappeler que la coopération et la coordination de toutes les forces est nécessaire pour mener à bien la difficile lutte contre le terrorisme.

Ouagadougou, le 28 juin 2021
Le Procureur du Faso
Emile ZERBO

Vos commentaires

  • Le 28 juin à 22:34, par Bigbale En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

    Nous sommes des croyants et nous ne voulons pas la mort d’un être humain cependant, s’il s’avère que ces gens ont planifié et exécuté la tuerie de Sohlan , de Bourgou et autres, aucune forme de sanction contre ces individus ne fera douter de ma foi. La justice des hommes peut passer à côté mais la justice de Dieu est toujours juste. Que Dieu guide les juges en charge de ce dossier !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 22:36, par Bigbale En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

    Nous sommes des croyants et nous ne voulons pas la mort d’un être humain cependant, s’il s’avère que ces gens ont planifié et exécuté la tuerie de Sohlan , de Bourgou et autres, aucune forme de sanction contre ces individus ne fera douter de ma foi. La justice des hommes peut passer à côté mais la justice de Dieu est toujours juste. Que Dieu guide les juges en charge de ce dossier !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 05:52, par ZOUNGRANA En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

    bravo à vous et surtout du courage.
    des peines exemplaires seront sans doute un signal fort qui ferons réfléchir par deux fois les prochains candidats a la voie de la facilité.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 06:18, par Burkina En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

    C’est déjà bon mais l’autre enquête et la plus attendue est celle du Commandement :
    Pourquoi l’armée, stationnée à quelques encablures de là n’a pas anticipé pour empêcher le massacre ?Pourquoi n’a-t-elle pu ou voulu intervenir ? Pourquoi n’a-t-elle envisagé une stratégie, ne serait-ce que de prise en étau des assaillants après leur forfait ?Pourquoi les avoir laissé filer ? Quelle a été le rôle de l’ANR, elle qui, apparemment est aux commandes ?
    S’agissant des Policiers sur la route Foubé-Barsalgo, qui a trop parlé pour que leur programme soit dévoilé ? Pourquoi n’ont-ils pas bénéficié ou demandé, ou attendu une escorte conséquente ? Pourquoi persister à faire toujours la même chose, sachant que le fort de l’ennemi, c’est les embuscades et les EEI ? Nous n’avons personne pour dire comme ils font comme ça, alors désormais, faisons comme ça ?
    Pourquoi attendre de ne dire ce que l’enquête révèle que lorsque l’on est proche de l’implosion ?
    Le peuple avait toujours droit à l’information !
    Merci et courage à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 06:22, par lepaysvamieux En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

    Si cela est vrai c’est que la lutte contre le terrorisme est possible. Il faut un engagement de tous. C’est une très bonne déclaration. Je voudrais être mis aussi de leur exécution.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 08:32, par caca En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

    J’ai toujours soutenu l’idée que les terroristes qui nous tuent au Burkina ce sont des bandits armée que le djihad islamiste extrême. Même si ce groupe dit affilié à un groupe dans le désert malien, la manière qu’ils tuent démontre le caractère sauvage de la perversion. De toute façon ils tuent au nom de l’islam et sont trafiquants de drogue.
    Ils exploitent la faiblesse du pouvoir en place pour propager leur perversion dans la population et se croient invincibles. Un bon service de renseignement pouvait les identifié depuis Ouagadougou où les recruteurs sont cachés et détruire le réseau. La population de ces régions sont complices car ils croient que le terrorisme est source de richesse. Tout ça se fait dans le modèle de l’insurrection de 2014 où les politiques terroristes ont financés et drogués des gamins pour remettre en toute impunité l’autorité de l’état de droit. Quoique on dise, la violence actuelle au Burkina tire ces conclusions de celle de 2014. Les insurgés croient faire mal à Blaise Compaoré, mais c’est eux-mêmes qui souffrent aujourd’hui. Quand des politiques se croient impunis en violence, la jeune génération baptisée dans cette haine gratuite perpétue cette violence comme une culture.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 08:45, par Sabaabo En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

    Merci, Procureur.
    C’est comme ça il faut communiquer chaque fois qu’un suspect sérieux est saisi. Au lieu de se contenter de fades informations du genre : "tant de terroriste ont été neutralités" . Pour chaque (présumé) terroriste saisi, voici les données qui doivent être immédiatement publiées largement :
    - Nom et prénoms
    - groupe ou organisation terroriste d’appartenance
    - origines et parcours depuis 2015
    - complices saisis ou en cavale
    - attaques auxquelles il a déjà participé
    - motivation des attaques
    - armes utilisées el moyen d’acquisition
    - moyens de transport
    - source de financement
    C’est le moyen pourque le grand public puisse cerner les contours du terrorisme afin de se prémunir. C’est aussi le meilleur moyen de dissuader les éventuels candidats à cette mésaventure.

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin à 17:21, par SOME En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

      Mon frère tu vois pourquoi j’ai toujours dit que ce gouvernement nous prend pour des idiots et joue ala limite comme des complices. Quelles informations confidentielles stratégiques seraient dévoilées en publiant ce que tu demandes ? Aucune. Alors pourquoi ils ne nous les donnent pas ? Et même pas toute autre information ? Tout ça c’est de la diversion qui nous insulte notre intelligence et notre patriotisme.
      SOME

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin à 17:21, par SOME En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

      Mon frère tu vois pourquoi j’ai toujours dit que ce gouvernement nous prend pour des idiots et joue ala limite comme des complices. Quelles informations confidentielles stratégiques seraient dévoilées en publiant ce que tu demandes ? Aucune. Alors pourquoi ils ne nous les donnent pas ? Et même pas toute autre information ? Tout ça c’est de la diversion qui nous insulte notre intelligence et notre patriotisme.
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 11:06, par KingBaabu En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

    Monsieur le Procureur, il s’agit plutôt de douilles et non d’étuis.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 21:54, par Passakziri En réponse à : Attaque terroriste de Solhan : Deux auteurs présumés aux arrêts

    Mieux vaut tard que jamais :
    Depuis 6 ans que les attaques durent, aucun procés ( sauf omission ) jusqu’à présent. J’avais fini par me demander s’il existe des loi qui punissent le terrorisme ou si c’est un manque de volonté. Là nous avons un début de communication en seperant que la justice fera son travail .

    Passakziri

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Insécurité dans la Comoé : « Les forces de défense se sont déployées dans la zone » (Porte-parole du gouvernement)
Burkina Faso : Un militaire tué et trois autres blessés dans une attaque à l’Est du pays
Lutte contre le terrorisme : L’Armée française donne les détails sur la neutralisation d’Abou Walid Al Saharaoui
Lutte contre le terrorisme : La France affirme avoir neutralisé un chef de l’État islamique au grand Sahara
Burkina Faso : Des enfants de soldats tombés au front scolarisés et leurs veuves autonomisées grâce au projet Go Paga
Lutte contre le terrorisme : « La gouvernance actuelle est catastrophique », déplore Yacouba Isaac Zida
Déplacés internes au Burkina : « Chaque ménage sera doté d’une carte avec un numéro de code barre pour une meilleure prise en charge »
Burkina Faso : Les Forces armées nationales mènent des opérations de ratissage dans la Comoé
Embuscade contre un convoi de la mine de Boungou : Le bilan s’alourdit
Situation humanitaire au Burkina : 1 423 378 personnes déplacées enregistrées à la date du 31 août 2021
Boungou/Est du Burkina : Quatre morts et des blessés dans une embuscade vers Kantchari
Insécurité au Burkina : Des populations désertent des villages à Mangodara
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés