Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Programmation budgétaire 2022-2024 au Burkina : Vers un retour à une croissance économique appréciable

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 22 juin 2021 à 20h00min
Programmation budgétaire  2022-2024 au Burkina : Vers un retour à une croissance économique appréciable

Le ministre en charge de l’Economie et des Finances, Lassané KABORE, était face aux députés, ce mardi 22 juin 2021. L’objectif était de présenter le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) 2022-2024 à la Représentation nationale.

Les grandes lignes des projections budgétaires de la vision du gouvernement soumises au débat à l’Hémicycle, s’appuient sur les quatre axes du référentiel national de développement 2021-2025. Ce sont la sécurité, le capital humain, les secteurs porteurs et la bonne gouvernance.

Au plus tard le 30 juin de chaque année, le ministère de l’Economie et des finances a le devoir d’exposer devant l’Assemblée nationale, les projections budgétaires de la vision de l’Etat sur les trois années suivantes.

Cet exercice survient en amont de la finalisation du DPBEP afin d’élaborer la loi de finances annuelle qui sera présentée le mois de septembre suivant.

A cet effet, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a recommandé au ministère de l’Economie d’introduire dans sa prochaine loi de finances de l’année, l’achat d’un nouvel avion présidentiel en raison du mauvais état de celui que possède actuellement le pays et dont l’entretien coûte des milliards à l’Etat.

En outre, Bala Sakandé a interpellé l’ensemble des élus locaux ainsi que les populations à dénoncer les entrepreneurs qui sont à l’origine de constructions d’infrastructures de mauvaises qualités en mettant en exergue "les salles de classes qui s’effondrent sous élèves dans certaines régions".

Il a par ailleurs suggéré que se tienne d’abord dans la région du Centre, au même titre que les autres, la célébration tournante du 11 décembre, avant d’envisager une quelconque interruption de cet évènement national.

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
CENI : Le magistrat Élisée Ouédraogo élu président
CENI : La solution du président du Faso
CENI : Les quinze commissaires ont prêté serment
Crise à la CENI : Idrissa Nogo fustige l’opposition, défend le « Sao Naaba » et charge le MPP
Dialogue national inclusif au Tchad : Les Tchadiens du Burkina veulent apporter leur contribution
CENI : Les 15 commissaires prêteront serment ce 29 juillet 2021
Burkina Faso : Les élections de 2020 ont coûté 21 milliards de Fcfa
Burkina Faso : Le Centre d’études, de formation et de recherche en gestion des risques sociaux a lancé son programme de recherche
Jean-Luc Mélenchon à l’Université Joseph Ki-Zerbo : Une leçon pour les politiciens burkinabè !
ADF-RDA : Rasmané Ilboudo et ses camarades confirment leur démission et défient Me Noël Ouédraogo
Conseil constitutionnel : La prestation de serment des membres de la CENI renvoyée sine die
Burkina : Les syndicats reprennent langue avec le gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés