Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le nouveau directeur général de l’AGETEER, Ibrahim Yanogo, a pris fonction

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 18 juin 2021 à 13h30min
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le nouveau directeur général de l’AGETEER, Ibrahim Yanogo, a pris fonction

Nommé en conseil des ministres le 2 juin 2021, Ibrahim Yanogo, le nouveau directeur général de l’agence d’exécution des travaux eau équipement rural (AGETEER), a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions ce vendredi 18 juin 2021. Il remplace à ce poste Ousmane Nacro, nommé ministre de l’Eau et de l’Assainissement le 10 janvier 2021.

Le nouveau directeur général de l’AGETEER, qui a été installé ce 18 juin par le secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, Allasoum Sori, n’est pas un nouveau venu dans l’agence. Economiste gestionnaire de formation, il a intégré la boite en 2009, année de sa création, en tant que gestionnaire financier chargé de la gestion financière et matérielle de l’AGETEER. Il occupera par la suite les postes de chef comptable, de directeur des marchés et ensuite de directeur général par intérim après la nomination de son prédécesseur de janvier à juin 2021 comme ministre, avant d’être confirmé à ce poste.

Dans ses nouvelles fonctions, Ibrahim Yanogo aura à relever de nombreux défis. En effet, même si la qualité des travaux livrés n’est plus à démontrer, il faut noter que des résultats déficitaires, caractérisés par des refus d’accompagner l’agence en lui confiant un portefeuille conséquent de projets, ont été enregistrés entre 2015 et 2020. Ce qui a détérioré les indicateurs de performance de l’agence et mis en doute sa pérennisation.

Ibrahim Yanogo préside désormais aux destinées de l’AGETEER

Ce qui fait dire au secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, qu’il lui faudra travailler à l’amélioration de la santé financière de l’agence, la signature de nouvelles conventions et le repositionnement de l’AGETEER comme agence phare dans le domaine du développement rural. Allasoum Sori l’a donc invité à marquer son mandat du sceau de l’instauration d’une culture de gestion axée sur les résultats, l’amélioration de la gouvernance managériale du personnel et la consolidation de la performance.

Conscient que le secteur dans lequel évolue l’AGETEER est fortement concurrencé et impose un engagement renouvelé, une innovation et un professionnalisme permanent, Ibrahim Yanogo a invité ses collaborateurs à faire preuve d’innovation continue, d’adaptation et d’un professionnalisme permanent, afin de pouvoir satisfaire davantage les maîtres d’ouvrage. L’expertise constituant selon lui la force de l’agence, il compte s’atteler à la renforcer.

Le présent au directeur général sortant remis à la présidente du conseil d’administration de l’AGETEER

Au cours de la cérémonie d’installation d’Ibrahim Yanogo, le nouveau directeur général et ses collaborateurs ont offert au directeur général sortant, un présent constitué d’un baobab de bronze.

A propos de l’AGETEER

Créée en 2009, l’AGETEER a pour but d’exécuter des travaux à titre de maître d’ouvrage délégué, pour le compte de l’Etat et de ses démembrements, des collectivités territoriales, des associations et de tout organisme de droit public et privé. Elle couvre les domaines des infrastructures hydrauliques et l’aménagement de l’espace rural, notamment les aménagements hydro-agricoles, les barrages et retenues d’eau, les puits et forages, les alevinières, les équipements et constructions ruraux.

De 2009 à nos jours, l’AGETEER enregistre 86 conventions de financements signées avec l’Etat et les PTF pour un budget total évalué à plus de 150 milliards de FCFA. Elle a réalisé 30 barrages neufs, réhabilité 40 barrages, plus de 3000 hectares de périmètres réalisés et plus de 2500 forages réalisés et réhabilités.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 juin à 16:25, par SIDNABA En réponse à : Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le nouveau directeur général de l’AGETEER, Ibrahim Yanogo, a pris fonction

    Je ne comprends vraiment pas certaines stratégies mises en œuvres par les pouvoirs politiques pour assurer le développement du Burkina Faso depuis Blaise Kouassi Compaoré à ce jour. Tenez, l’ancien régime de Blaise Kouassi a liquidé purement et simplement des sociétés d’Etat telles l’ONBAH et l’ONPF qui servaient justement à construire des barrages, des puits et forages au profit des populations. Et voilà quelques années après, on crée une autre société d’Etat dénommée AGETEER pour les mêmes attributions. Quels gâchis ? Pour la liquidation de ces deux anciennes sociétés d’Etat, on a dû licencier de nombreux travailleurs et vendu leurs biens acquis chèrement qui auraient pu servir à la nouvelle société si option était une fusion absorption quitte à changer de dénomination si nécessaire. C’est triste et bien dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 11:11, par Wendmi En réponse à : Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le nouveau directeur général de l’AGETEER, Ibrahim Yanogo, a pris fonction

    Eh oui, mon cher SIDNABA ! L’ONBAH et autres ont été liquidés suite aux mesures suicidaires des Programmes d’Ajustement Structurel (PAS) des institutions de Bretton Woods. Effectivement, les personnes déflatées courent toujours derrière leurs droits. Et ce sont les mêmes institutions qui ont encouragé et accompagné notre Etat de créer encore ces structures que sont l’AGETEER, l’AGETIR, etc... qui ne sont rien d’autres que bras financiers des ministres. On verra du tout dans ce pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Plus de 5000 produits alimentaires contrefaits saisis
60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées
Traite des personnes au Burkina : Des acteurs réfléchissent sur des stratégies efficaces de lutte contre le phénomène
Dialogue social et religieux au Nord et au Centre-Nord : Le bilan du projet REDIRE jugé satisfaisant
Burkina Faso : OXFAM suscite l’intérêt des communautés dans la gestion des finances publiques
Burkina Faso : Le Projet renforcement de la bonne gouvernance financière enregistre de bons résultats
Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés
Développement socio-économique : L’ONG Welt hunger hilfe lance le projet « PRECIS » pour des jeunes et des femmes du Centre-Est
Transport ferroviaire au Burkina : Vers la fin du "hold-up" du groupe Bolloré ?
Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention
Entrepreneuriat : Le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) se dévoile aux jeunes des Hauts-Bassins
Bougouriba (région du Sud-Ouest) : Des comités provinciaux pour prévenir et gérer les conflits communautaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés