Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Burkina Faso : Plus de trois millions d’enfants recevront une supplémentation en vitamine A

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 18 juin 2021 à 15h56min
Burkina Faso : Plus de trois millions d’enfants recevront une supplémentation en vitamine A

Le ministre de la Santé a lancé officiellement la campagne nationale « Journées vitamine A plus (JVA+) » qui se déroulera du 18 juin au 17 juillet 2021 sur toute l’étendue du territoire national. C’est le centre médical urbain du secteur 20 dans le district sanitaire de Sigh-Nonghin à Ouagadougou qui a abrité la cérémonie de lancement ce vendredi 18 juin 2021.

La campagne nationale « Journées vitamine A plus (JVA+) » va consister en une supplémentation en vitamine A et au dépistage de la malnutrition aigüe chez les enfants de 0 à 59 mois, ainsi qu’au déparasitage des enfants de 12 à 59 mois. « Cette initiative participe de la lutte contre la mortalité parmi cette tranche d’âge de 0 à 5 ans. Le déficit en vitamine A peut générer des maladies et engendrer une mortalité chez ces enfants. La vitamine A n’est pas synthétisée par l’organisme, il faut l’apporter à travers l’alimentation et à travers les médicaments. C’est important parce que la vitamine A est un antioxydant très puissant. La vitamine A permet de stimuler l’immunité chez les enfants, ce que va favoriser donc la vaccination », a expliqué le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo.

Sandra Lattouf, la représentante de l’UNICEF, donnant de la vitamine A à un enfant

Au cours de cette campagne, plus de 3 400 000 enfants sont concernés par la supplémentation en vitamine A et le dépistage de la malnutrition aigüe. Parmi eux, trois millions seront déparasités. La campagne se déroulera du 18 juin au 17 juillet 2021 sur toute l’étendue du territoire national. Les agents de santé et ceux à base communautaire feront du porte à porte pour toucher l’ensemble des enfants.

Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a rappelé que la vitamine A permet de stimuler l’immunité chez les enfants

« Aujourd’hui, on a une campagne qui commence au niveau urbain pendant quatre jours, mais au niveau rural pendant un mois. Plus on va avancer, plus on essayera de mettre cela dans le système de routine pour s’assurer systématiquement que quel que soit l’enfant, lorsqu’il a accès aux agents de santé, aux agents communautaires, il reçoive trois choses : la vitamine A, le déparasitage, mais aussi le dépistage de la malnutrition », a indiqué Sandra Lattouf, représentante de l’UNICEF au Burkina Faso.

Photo de famille

Elle a lancé un appel aux parents et à la communauté à recevoir comme il se doit les agents de santé et permettre à leurs enfants de bénéficier de la campagne JVA+. La représentante de l’UNICEF a également assuré le Burkina Faso, de son accompagnement et de celui des autres partenaires techniques et financiers, pour l’atteinte de résultats pérennes dans le cadre de la supplémentation en vitamine A, le déparasitage et le dépistage de la malnutrition aigüe.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 juin à 19:57, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina Faso : Plus de trois millions d’enfants recevront une supplémentation en vitamine A

    Moi je ne suis pas sûr que ce soit nécessaire toutes ces chimies. Nous avons des alimentations naturelles locales qui peuvent sauver ces enfants sans utiliser ces produits chimiques dont on ne connaît les composants réels. Il y a plein de centres où des religieuses récupèrent merveilleusement des enfants sans ces produits là. Nous sommes d’ailleurs solides physiquement parce que nous n’avons pas reçu toutes ces composantes chimiques à notre enfance.
    Je suis pour les aides orientées vers les méthodes naturelles qui existent chez nous.
    Je dis non aux solutions chimiques comme si on vivait une crise dans le pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Plus de 5000 produits alimentaires contrefaits saisis
60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées
Traite des personnes au Burkina : Des acteurs réfléchissent sur des stratégies efficaces de lutte contre le phénomène
Dialogue social et religieux au Nord et au Centre-Nord : Le bilan du projet REDIRE jugé satisfaisant
Burkina Faso : OXFAM suscite l’intérêt des communautés dans la gestion des finances publiques
Burkina Faso : Le Projet renforcement de la bonne gouvernance financière enregistre de bons résultats
Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés
Développement socio-économique : L’ONG Welt hunger hilfe lance le projet « PRECIS » pour des jeunes et des femmes du Centre-Est
Transport ferroviaire au Burkina : Vers la fin du "hold-up" du groupe Bolloré ?
Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention
Entrepreneuriat : Le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) se dévoile aux jeunes des Hauts-Bassins
Bougouriba (région du Sud-Ouest) : Des comités provinciaux pour prévenir et gérer les conflits communautaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés