Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Jésus de Nazareth

Promotion de la cohésion sociale au Burkina : Le film « recoudre la calebasse » s’y colle à merveille

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 18 juin 2021 à 13h00min
Promotion de la cohésion sociale au Burkina : Le film « recoudre la calebasse » s’y colle à merveille

La fondation Terre des hommes Lausanne a projeté le jeudi 17 juin 2021 à Ouagadougou au CENASA, en avant-première son film « recoudre la calebasse ». C’est un long métrage documentaire qui revient sur la stratégie de prévention de l’extrémisme violent et de la cohésion sociale dans sept régions du Burkina Faso.

Dans un contexte sécuritaire dégradé, le Fonds fiduciaire d’urgence (FFU) pour la cohésion sociale a bâti un programme pilote. Ceci, pour répondre à la montée de l’extrémisme violent et à l’érosion des liens sociaux intra et intercommunautaires dans les zones les plus touchées par la crise. Des actions ont été menées et les résultats sont déjà palpables sur le terrain. Ces acquis ont pu être visionnés dans un film produit par la fondation Terre des hommes Lausanne, partenaire de mise en œuvre du projet. Il s’agit du documentaire « recoudre la calebasse ».

L’on voit dans ce film plein de sens, des témoignages des acteurs bénéficiaires du projet. Il s’agit des éleveurs, des agriculteurs, des commerçantes, des élèves, des leaders religieux… le film pose un certain nombre de questions sur les causes des conflits et les défis auxquels sont confrontées les populations qui interviennent pour la construction de la paix au Burkina Faso. Le film permet de voir des hommes et des femmes qui sont aujourd’hui unis, main dans la main. Ils se concertent tous pour éviter les conflits. Pour recoudre la calebasse, des valeurs endogènes telles que la parenté à plaisanterie sont remises à jour. Des hommes et des femmes d’ethnies, de religions et de professions différentes se fréquentent.

Le coordonnateur de la cellule inter-consortia Terre des hommes, Pierre Ficher

Le coordonnateur de la cellule inter-consortia Terre des hommes, Pierre Ficher, dit avoir constaté tout au long du programme, la faculté des gens à résister malgré tout. Il révèle avoir vu des jeunes refuser de basculer à leur tour dans le cycle de la violence. Des paroles sages sont distillées partout et reprises dans le film. Au regard de tout cela, il croit que c’est ce message de résilience qu’on doit retenir et sur lequel l’on doit concentrer les efforts pour entrevoir une sortie de crise. La mise en œuvre du projet a été rendue possible grâce au soutien de l’Union européenne.

Le public lors de la projection du film « recoudre la calebasse »

Le chef de la délégation de l’Union européenne au Burkina, l’ambassadeur Wolfram Vetter, a indiqué que ces derniers jours, l’on voit bien que les populations rurales sont exposées à la violence de groupes armés. Les acteurs de la paix ont également des difficultés pour intervenir dans un contexte d’insécurité. A travers ses projets et ses activités, son organisation espère avoir contribué à consolider des approches et à trouver des solutions durables pour « recoudre cette calebasse » qui est si chère à tous. Après la projection, les participants ont pu suivre un spectacle du conteur KPG sur la cohésion sociale. Il y a eu également un panel avec des personnalités averties de la question de cohésion sociale.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Eclairage public à Ouagadougou : Une association dénonce la défaillance des lampadaires et interpelle les autorités
CAMEG : La nationale du médicament générique certifiée ISO 9001-2015
Journée panafricaine de la femme : La députée Maimouna Ouedraogo plaide pour la couverture sanitaire universelle
Laborex-Burkina : « Le défi aujourd’hui, c’est de servir le bon médicament à la population burkinabè », maintient Dr Sékou Diallo (nouveau directeur général)
Lutte contre la dengue au Burkina : Une enquête nationale pour mieux appréhender l’épidémiologie et la transmission de la maladie
Cohésion sociale au Burkina : Le consortium Solidar Suisse et UFC-Dori présente les résultats du projet sur le dialogue inclusif
Commune de Ziniaré : Enseignants et élèves célébrés à travers l’excellence à l’école primaire
Mécanisme de stabilisation de la région du Liptako-Gourma : Le comité ministériel de pilotage régional réuni à Ouagadougou
Atelier de conception et de fabrication de modules solaires photovoltaïques : Une première au Burkina Faso, À ESUP-Jeunesse et nulle part ailleurs
Politique nationale multisectorielle de nutrition : Des acteurs s’imprègnent du contenu du nouveau référentiel
PAMED : Vers une amélioration des moyens d’existence en milieu rural au Burkina
Fonctionnement des juridictions au Burkina : Le Conseil supérieur de la magistrature outille des journalistes à Tenkodogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés