Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Jésus de Nazareth

Santé sexuelle et reproductive : Vers l’élaboration d’une plateforme de transfert de connaissances

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 16 juin 2021 à 16h11min
Santé sexuelle et reproductive : Vers l’élaboration d’une plateforme de transfert de connaissances

Organisé par l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS), un atelier pour la mise en place d’une plateforme de transfert de connaissances en santé sexuelle et reproductive s’est tenu ce mercredi 16 juin 2021. Le chef de l’Unité de gestion des transferts de connaissances, Gauthier Tougri, a, au nom du ministère de la Santé, présidé l’ouverture des travaux. L’évènement a réuni à Ouagadougou, des représentants d’institutions de recherche, d’ONG et des décideurs du département de la santé.

L’idée de la création de la plateforme de transfert de connaissances en santé sexuelle et reproductive (SSR) est née à la suite d’un constat. « Dans notre pays (Burkina Faso), beaucoup de recherches sont effectuées. On a des résultats probants mais le vrai problème, c’est l’utilisation de ces recherches par les décideurs publics. Aujourd’hui, il faut arriver à faire en sorte que les résultats des recherches qui se sont avérés positifs puissent être utilisés par les décideurs en termes de changement de stratégies ou de politiques publiques », a signifié le Pr Séni Kouanda, chef de l’unité VIH et santé de la reproduction par ailleurs chef du département biomédical de santé publique de l’IRSS.

Une vue des participants

Pour la réussite d’un tel projet, il est impératif d’identifier une stratégie de transferts de connaissances en matière de santé de la reproduction. La tenue du présent atelier s’inscrit dans cette dynamique. Cette rencontre voulue par l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS) a regroupé des représentants d’institutions de recherche, d’ONG et des décideurs du ministère de la Santé.

Au cours des travaux, plusieurs communications ont été développées et ont permis aux participants de partager leurs expériences en matière de transferts de connaissances et d’utilisation des données de recherche par les décideurs publics, de discuter de la pertinence et des conditions de mise en place de cette plateforme. C’était aussi une occasion pour échanger sur les prochaines étapes de la collaboration entre les institutions partenaires et recueillir leurs suggestions et recommandations.

Les travaux ont été rythmés par des présentations suivies de discussions, a indiqué le Pr Kouanda

Parlant de l’accessibilité de la plateforme, Pr Kouanda rassure en ses termes : « La plateforme sera accessible aux acteurs clés que sont les chercheurs, ONG, décideurs à la suite de son élaboration ». Après avoir exprimé les attentes, il a, dans son mot de bienvenu, exhorté les participants à donner le meilleur d’eux au cours des échanges afin que les contributions soient de nature à améliorer le contenu de la plateforme « en gestation ». Conscient du rôle incontournable des journalistes dans la société, il leur a demandé d’apporter leur contribution dans la diffusion de l’information scientifique.

Le chef l’Unité de gestion des transferts de connaissances a salué la présente initiative

Pour sa part, le chef de l’Unité de gestion des transferts de connaissances, Gauthier Tougri, a exprimé l’intérêt du département de la santé pour la mise en place de cette plateforme. « C’est une belle initiative de pouvoir créer une plateforme où toutes les recherches au niveau de la santé de la mère puissent être disponibles et diffusées. C’est l’occasion de féliciter l’équipe de l’IRSS pour cette initiative que nous accompagnons. Parce qu’au niveau du ministère de la Santé, l’idée est de faire en sorte que toutes les décisions soient basées sur les évidences », a laissé entendre M. Tougri, tout en insistant sur l’accessibilité et la disponibilité des évidences. A l’en croire, la création de la plateforme de transferts de connaissances en SSR va contribuer à l’amélioration des interventions du ministère de la Santé.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Eclairage public à Ouagadougou : Une association dénonce la défaillance des lampadaires et interpelle les autorités
CAMEG : La nationale du médicament générique certifiée ISO 9001-2015
Journée panafricaine de la femme : La députée Maimouna Ouedraogo plaide pour la couverture sanitaire universelle
Laborex-Burkina : « Le défi aujourd’hui, c’est de servir le bon médicament à la population burkinabè », maintient Dr Sékou Diallo (nouveau directeur général)
Lutte contre la dengue au Burkina : Une enquête nationale pour mieux appréhender l’épidémiologie et la transmission de la maladie
Cohésion sociale au Burkina : Le consortium Solidar Suisse et UFC-Dori présente les résultats du projet sur le dialogue inclusif
Commune de Ziniaré : Enseignants et élèves célébrés à travers l’excellence à l’école primaire
Mécanisme de stabilisation de la région du Liptako-Gourma : Le comité ministériel de pilotage régional réuni à Ouagadougou
Atelier de conception et de fabrication de modules solaires photovoltaïques : Une première au Burkina Faso, À ESUP-Jeunesse et nulle part ailleurs
Politique nationale multisectorielle de nutrition : Des acteurs s’imprègnent du contenu du nouveau référentiel
PAMED : Vers une amélioration des moyens d’existence en milieu rural au Burkina
Fonctionnement des juridictions au Burkina : Le Conseil supérieur de la magistrature outille des journalistes à Tenkodogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés