Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Énergies renouvelables : FRES Yeelen Ba veut renforcer la collaboration entre les professionnels, les législateurs et l’exécutif

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 15 juin 2021 à 19h00min
Énergies renouvelables : FRES Yeelen Ba veut renforcer la collaboration entre les professionnels, les législateurs et l’exécutif

La société FRES Yeelen Ba organise, ce mardi 15 juin 2021, à Ouagadougou, un atelier en vue d’accroître l’utilisation d’énergie propre et abordable dans les zones rurales au Burkina Faso. Cette rencontre vise à renforcer la collaboration entre acteurs du secteur des énergies renouvelables, législateurs, responsables gouvernementaux et autorités locales mais aussi de partager les expériences et les leçons apprises dans l’électrification rurale en Afrique subsaharienne.

Au Burkina Faso, la part des énergies renouvelables dans la production totale d’électricité est de 17,60% alors que le pays affiche un taux d’électrification de 43,2% en 2018 soit 74,7% pour le milieu urbain et 32,2% pour le milieu rural. Dans les zones reculées du pays, l’électricité qui était un luxe, est de plus en plus accessible avec l’utilisation de panneaux solaires. A Orodara, où elle intervient depuis 2008, la société FRES Yeelen Ba fournit de la lumière à plus de 3000 abonnés.

Tout comme elle, d’autres entreprises s’investissent dans l’électrification rurale, mais de façon dispersée. Consciente que l’union fait la force, FRES Yeelen Ba organise un atelier, ce 15 juin, pour renforcer la collaboration et la communication entre les acteurs du secteur des énergies renouvelables, que sont les professionnels, les législateurs, les responsables gouvernementaux et les autorités locales.

Bourama Keita, directeur général de FRES Yeelen Ba

La qualité des produits équipements, un enjeu

Pour Mme Siko Aïda, conseillère technique du directeur général de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, cette rencontre est cruciale pour les acteurs qui vont notamment discuter sur les questions de contrôle qualité des équipements solaires. « Pour permettre cette électrification, il faut des équipements solaires de qualité et que aussi bien dans les zones urbaines que rurales, les populations soient informées du fait qu’elles ont en face d’elles du matériel de qualité. »

Une vue des participants de l’atelier

Au programme

Durant cet atelier, plusieurs présentations seront faites. Les participants seront informés sur l’accès au financement dans l’électrification solaire rurale et l’implication du privé. Ils feront également un état des lieux des énergies renouvelables au Burkina Faso et seront outillés sur la Finance climat et le Fonds Vert pour le climat. L’atelier va enfin permettre aux participants d’échanger sur les exonérations fiscales dans le secteur des énergies renouvelables.

Siko Aida, conseillère technique du DG de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique

Plus de 3000 abonnés

Selon le directeur général, Bourama Keita, et dans la présentation faite par le responsable commercial, FRES Yeelen Ba a été créée en 2008, grâce à un partenariat entre FRES (Foundation Rural Energy Service) et la délégation de l’Union européenne. Elle a pour mission de fournir de l’électricité aux populations rurales n’ayant pas accès au réseau national, principalement par l’utilisation de l’énergie solaire grâce à une approche entrepreneuriale afin d’être économiquement viable à moyen terme.

La société dispose de plus de 3 000 abonnés et fournit l’électricité à plus de 18 000 personnes, des écoles, centres de santé primaire, des micro-entreprises et lieux de culte. En 2020, elle a lancé sa stratégie d’expansion qui consiste à construire 500 nouvelles connexions SHS et cinq nouveaux nano-réseaux grâce au soutien financier de l’Union européenne, et à réaliser deux plateformes multifonctionnelles à énergie solaire qui seront fonctionnelles en 2022.

Ido Verhagen, directeur général de FRES Pays-Bas

L’ODD 7 en filigrane

Présent à l’atelier, le directeur général de FRES Pays-Bas, Ido Verhagen, a indiqué que son entreprise a une vingtaine d’années d’expérience dans l’électrification rurale. En Afrique, elle est présente au Mali, au Burkina, en Guinée Bissau et en Ouganda. « Nous ne faisons pas que donner de l’électricité. Nous créons des emplois dans les zones rurales où nous intervenons », a soutenu Ido Verhagen pour qui les activités de FRES s’inscrivent dans le cadre de l’objectif de développement durable 7, qui est de garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable.

HFB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Plus de 5000 produits alimentaires contrefaits saisis
60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées
Traite des personnes au Burkina : Des acteurs réfléchissent sur des stratégies efficaces de lutte contre le phénomène
Dialogue social et religieux au Nord et au Centre-Nord : Le bilan du projet REDIRE jugé satisfaisant
Burkina Faso : OXFAM suscite l’intérêt des communautés dans la gestion des finances publiques
Burkina Faso : Le Projet renforcement de la bonne gouvernance financière enregistre de bons résultats
Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés
Développement socio-économique : L’ONG Welt hunger hilfe lance le projet « PRECIS » pour des jeunes et des femmes du Centre-Est
Transport ferroviaire au Burkina : Vers la fin du "hold-up" du groupe Bolloré ?
Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention
Entrepreneuriat : Le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) se dévoile aux jeunes des Hauts-Bassins
Bougouriba (région du Sud-Ouest) : Des comités provinciaux pour prévenir et gérer les conflits communautaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés