Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas le cri mais le vol d’un canard sauvage qui dirige le troupeau pour voler et suivre.» Proverbe chinois

L’EIGS ensanglante le Burkina

Accueil > Actualités > Opinions • • lundi 14 juin 2021 à 15h55min
L’EIGS ensanglante le Burkina

Le Burkina Faso vient de connaitre l’un de ses pires massacres depuis 2015. Cette attaque pourrait avoir été initiée par Abou Ibrahim, possible successeur d’Abdul Hakim Al Sarhaoui comme N°2 de l’EIGS.

Dans la nuit du 4 au 5 juin, deux villages ont été attaqués par les terroristes faisant au moins 160 victimes civiles dont plus de 20 enfants dans la localité de Solhan au nord-est du pays. Bien que l’attaque n’ait pour l’heure pas été revendiquée, elle porte la marque de l’EIGS. En effet, après avoir connu une recrudescence, depuis début mai, des attaques dans le Nord-Est du pays, l’armée burkinabè a lancé une vaste opération dans cette zone où sévissent notamment l’EIGS. Néanmoins, la probable mort du N°2 de l’organisation, Abdul Hakim pourrait avoir poussé le groupe lié à l’Etat Islamique à relancer ses actions.

Depuis quelques semaines d’importants regroupements de djihadistes en provenance du Niger avaient été aperçus se dirigeant vers l’Est du Burkina Faso. Ces regroupements pourraient correspondre à la préparation de l’attaque massive des hommes de Abou Walid Al Sarhaoui. Autre élément incriminant l’EIGS : le possible successeur d’Abdul Hakim, Abou Ibrahim serait un Burkinabè originaire de la région de Solhan. Ce dernier est connu comme étant un personnage particulièrement sanguinaire. Ce massacre de civils, qui est une manière de faire typique de l’EIGS, pourrait être pour Abou Ibrahim, un moyen d’asseoir une légitimé fragile.

Après les déroutes subies par le groupe contre le mouvement terroriste rival du JNIM, le nouveau chef pourrait avoir voulu prouver, notamment au leader de l’EIGS, son activisme et son engagement pour la cause djihadiste.

Après les tueries de masses orchestrées au Niger depuis le début de l’année, l’EIGS témoigne encore une fois de sa cruauté. Il n’y a pas de frontière pour l’extrémisme violent et tout le Sahel est touché. Comme trop souvent, les civils sont les premières victimes de cette guerre.

Issa Bâ
@issaba170

Vos commentaires

  • Le 14 juin à 16:14, par TANGA En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    On vous arrête là !
    Votre supposition que vous tentez puis de faire passer comme vérité est fausse !
    En un premier temps, dites nous pour qui vous travaillez, par ce que vous ne faites que répéter ce que disait le journaliste français contre qui quelqu’un à notre ambassade à paris a déposé une protestation. Même si vous n’êtes pas pro Burkina, vous devez avoir l’humilité de reconnaitre le nombre de victimes déclarées par le Burkina car c’est ceux qui ont été qui on compté et pas ceux qui jugulent étant à l’extérieur du pays.
    Enfin, ce n’est un secret pour personne que les groupes terroristes revendiquent toujours leurs forfaits pour se faire un nom ; là personne n’a revendiqué. Oui par ce que l’auteur ne sait pas comment revendiquer, du moins, il envoi des cols blancs revendiquer devant nos dirigeants en utilisant d’autres termes.
    Regarder la carte de la zone et rappelez vous que les assaillants ne peuvent êtres venus que de la région des trois frontières ; zone quadrillée par ’’la toute puissante armée française’’ et qui refuse l’entrée aux autres armées. Toutes cette zone est sous controle français. DONC LES ASSAILLANTS NE PEUVENT QUE ETRES DES FRANÇAIS OU A LA SOLDE DES FRANÇAIS. Oui, en rappel, la france délocalisait ces combattants djihadistes de la syrie vers l’ sud du sahara (Ref. sputniknews.com). Ce sont eux surement à avoir fait le coup. Notre armée était sûre que le passage par labas était impossible par qui que ce soit car les français ’’veillaient’’ au grain.
    Vous affirmez aussi : ’’Depuis quelques semaines d’importants regroupements de djihadistes en provenance du Niger avaient été aperçus se dirigeant vers l’Est du Burkina Faso.’’ ; bien, qui les a vu ? Serait ce possible de voir de tels mouvements de combattants djihadistes sans les intercepter avec tous les moyens ?
    De grâce, pour vous là c’est une communication de dédouanement. Vous savez, ce n’est pas le moment de faire des choses de ce genres surtout étant africain. Vous risquez de vous faire vomir si cela n’est pas fait par des parents de victimes qui vous ont lu.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 16:26, par Bao-yam En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    Spéculations sans preuve et dont on se demande la pertinence ou l’objectif. C’est de cette façon qu’on a concocté de toute pièce Al Qaeda pour faire croire que le terrorisme est l’oeuvre d’organisations puissantes qu’on peut combattre comme des États. Tentatives aussi de séparer les bon terroristed et les mauvais. Ils sont tous pareils et importe peu de quelle branche ils se revendiquent.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 16:42, par Secca En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    Les amées Française doivent juste quitter l’Afrique. Le reste nous verrons. Nous n’avons plus peur et nous voyons leurs manipulations.

    Répondre à ce message

    • Le 15 juin à 06:01, par Bertrand En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

      Médiateur du faso net , vous prenez un malin plaisir à laisser passer des messages débiles de haine et dangereux contre la france , d accusations mensongères ,
      ce qui prouve la nullité de votre moindre compétence d organe de presse , vous êtes juste un relais de fake news !!!
      Vous n avez même pas de conscience et rien compris aux bases d un vrai débat,
      sans contradiction il ne peut y avoir d échanges ,
      Vous véhiculez la pensée facile , de petits fonctionnaires alcooliques , traînant leur misérable existence de maquis en maquis , courant après les gos de mauvaise vie et se croyant supérieurs aux autres , anti patriotes et adeptes de la corruption en tout genre , vous ne changerez jamais !!
      Les russes et les chinois , vont venir vous mettre de grands coups de pieds au cul , on en rigole déjà !!

      En tout cas , on vous a dans le collimateur, si un français devait être victime de violence , votre propagande aveugle et imbécile vous rendrait complice
      Depuis des années, vous aimez chier sur la france , journalistes en carton bidon bidon .....

      Répondre à ce message

      • Le 15 juin à 08:48, par Très Intrigué En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

        Cher Bertran. Je te sens si rageux. Que se passe-t-il ? Moi je suis pour le respect de tous. Pour le traitement de l’information avec respect par tous les médias. Ainsi, qu’on soit europe 1, lefaso.net et tartan-pion, ils faut du respect. Alors je souhaite que tu réécrive ton intervention en ajoutant un autre paragraphe pour parler de tous les médias qui parlent des autres avec irrespect.

        Répondre à ce message

      • Le 15 juin à 19:20, par Bao-yam En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

        @Bertrand, C’est le fait de laisser passer des opinions qui ne sont pas favorables à la politique française qui vous embête autant ? Où se trouve la liberté d’expression ? On a l’impression que vous êtes un français ayant tellement bu la propagande dans votre pays que l’exposition à la réalité vous étourdit. Bienvenue dans le monde réel ! Vous êtes libre de contredire mais pas d’insulter. C’est aussi simple que cela.

        Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 18:11, par ollo En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    « Depuis quelques semaines d’importants regroupements de djihadistes en provenance du Niger avaient été aperçus se dirigeant vers l’Est du Burkina Faso » : ainsi donc vous soutenez que la chose était connue de tous, donc de nos autorités, de la Force Barkhane et des forces françaises stationnées à Kamboinsé. Comme l’ont abordé les Evêques du Burkina lors de leur rencontre, cette question de la présence des forces armées françaises sur notre sol doit être soldée un jour. Nos autorités militaires ont-elles un œil sur les activités menées sur cette base ? On nous fait souvent le point des opérations de la force barkhane sur des cibles que nous ignorons. Pourtant, sur des cibles connues de tous comme celle de Solhan, nous les attendons en vain. Comme je l’ai souvent dit, les peuples africains ont beaucoup de dettes de combats. Plus on retarde le paiement de ces dettes, plus on fait du mal à tout le continent.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 18:11, par La Sentinelle du Septentrion En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    "Depuis quelques semaines d’importants regroupements de djihadistes en provenance du Niger avaient été aperçus se dirigeant vers l’Est du Burkina Faso. Ces regroupements pourraient correspondre à la préparation de l’attaque massive des hommes de Abou Walid Al Sarhaoui "
    Des hordes de criminels se déplaçant depuis le Niger en direction du Burkina sur des engins bruyants ne pouvaient ne pas avoir été vues par les drones de Barkane ou les satellites français. Je n’en crois pas une seconde.
    Bref, je peine à contenir ma colère. Chers compatriotes, cessons de se complaire sur la natte de l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 19:53, par TANGA En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    Vous voyez sieur Issa Bâ que vite fait on démonte ce que vous dites.
    Tout le monde s’accorde sur l’inutilité des armées françaises dans nos contrées.
    Alors on se demande pourquoi ils si t toujours là.
    Quand le giflé avait annoncé la fin de barkane, nous avons applaudit. Or se lui ne voulait faire que du chantage. Maintenant c’est nous qui voulons que les armées françaises s’en ailles.
    Autres, VAILLANTS FDS BURKINABE, SOYEZ PRÊTS aux COMBATS. OUI, AUX COMBATS CONTRE QUICONQUE SE DÉGUISE EN DJIHADISTE.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 23:34, par biigabaaba En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    S’il vous plait, lisez et repondez dans le forum.
    Si c’est assaillants ont ete observe en direction du pays, qu’est ce qui a ete fait ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 08:47, par TANGA En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    Internaute Bertran,
    Si tu es français, tu as le droit e défendre la france. Oui mais si la france est chez elle. Ici, la france n’est pas chez elle et elle fait trop de dégât.
    Tu dis :’’En tout cas , on vous a dans le collimateur, si un français devait être victime de violence , votre propagande aveugle et imbécile vous rendrait complice
    Depuis des années, vous aimez chier sur la france , journalistes en carton bidon bidon .....’’
    ok, si cela arrivait sache que ça sera l’oeuvre de ceux qui sont agressés à domiciles ; c’est ta petite france de merde qui est chez nous. On se permet ces termes vue que tu te permet d’insulter qui tu veux. Peut être que tu ne lis pas assez et ou tu ne regardes pas votre chaine planète, si des hostilités devaient éclatées, rappels toi que la difficulté que les américains ont eu au Vietnam etc. est que eux suivaient les routes mais les nationaux étaient chez eux et connaissaient leurs villes, leurs brousses etc.
    revenons à vos insultes, vous misérable moisissure à la bouche pourrie aveuglé par les gains faciles que votre pays fait en Afrique laissant derrière lui rien que les malheurs, si ça ne vous plait pas que les analyses pointent votre pays, alors c’est simple, ALLEZ VOUS EN. Avez vous déjà vu que l’on force quelqu’un pour lui donner à manger tant qu’il peut se déplacer, chercher ? Si Votre petit pays force, c’est qu’il y a ce que vous refusez de reconnaitre.
    Si la france veut bien faire en Afrique, elle doit s’aligner derrières les Généraux Africains et faire ce que ces généraux disent de faire. Elle ne doit pas venir avec des aires pour s’imposer. tous les généraux ont lu dans les même cahiers.
    Mettez du sel dans votre gnonkon.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juin à 11:26, par Hourrah En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    Hier c’était Tinga qui a quitté le Moogho pour Dakar où il a embarqué pour débarquer en Normandie et aider à libérer la France contre le mauvais " lima".
    Aujourd’hui c’est Gaston qui a quitté sa Bretagne natale pour atterrir au Sahel pour aider à libérer le Burkina des Djihadistes.
    Vive le Burkina
    Vive la France
    Vive les liens de solidarité séculaires et historiques entre les peuples français et burkinabé

    Répondre à ce message

    • Le 16 juin à 16:33, par TANGA En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

      Oui tu as trouvé mais tu as 6/10.
      Oui par ce que Gaston ne joue pas franc jeu. Il fait semblant et est même de connivence avec l’énemi. Il faut le dire. Mieux que Gaston retourne chez lui. Que leptit coq retourne chez car nous préférons dans ces cas de figure l’ Ours !

      Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 16:55, par pépère En réponse à : L’EIGS ensanglante le Burkina

    Quand je pense que j’ai été censuré récemment par le modérateur du faso.net alors que j’étais bien moins virulent que certains sur ce forum !! Deux poids, deux mesures donc.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Armée burkinabè en 2031 : Je fais un rêve…
Chômage au Burkina : Un citoyen plaide pour le recrutement d’assistants de justice au profit des juridictions
L’opposition politique au Burkina Faso : L’analyse de Do PAscal Sessouma, ancien candidat à la présidentielle
SAMU : Le projet est-il abandonné ou bloqué ? Une analyse du sujet s’avère indispensable
La santé malade ou la fonction publique en crise ....?!
La longue soumission de l’agneau est un appel au boucher
Sayouba Traoré aux présidents du Faso et de l’Assemblée nationale : « Il faut réparer la brousse »
Réconciliation nationale : La longue, coûteuse et incertaine démarche de Zéph
Burkina Faso : Œuvrons à gagner la paix en minimisant la menace en zones rurales par la prise de mesures fortes
Vie de couple : La présence des enfants dans le foyer justifie-t-elle de rester dans un mariage où règne la violence ?
Le terrorisme au Burkina, seule opposition sérieuse au régime Kaboré
Remaniement ministériel au Burkina : Un triumvirat à la défense et à la sécurité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés