Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Jésus de Nazareth

Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • lundi 14 juin 2021 à 11h58min
Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

Suite aux tueries de Solhan, commune rurale de la province du Yagha, intervenues dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, les forces vives de la région du Sahel ont exprimé leur ras-le-bol ce samedi 12 juin 2021 à travers une marche pacifique dans les artères de la ville de Dori, chef-lieu de la région.

La commune rurale de Solhan, dans la province du Yagha, a subi des attaques dans la nuit du 4 au 5 juin 2021. 132 personnes sont tuées selon le bilan du gouvernement et plusieurs biens détruits. Suite à cette tragédie, les forces vives de la région du Sahel, ainsi que les associations et syndicats au Sahel, ont exprimé leur mécontentement ce 12 juin 2021 à Dori à travers une marche pacifique.

Les manifestants remettant la lettre adressée au président du Faso au gouverneur de la région du Sahel

Partis du rond-point Arba Diallo, les manifestants, munis de vuvuzelas, de pancartes, des banderoles sur lesquelles l’on pouvait lire "Solhan, la honte du gouvernement burkinabè" , "On ne confie pas la Défense nationale à un amateur", ont exprimé leur ras-le-bol jusqu’au gouvernorat. Selon Abdoulaye Hoeffi Dicko, le coordonnateur, la marche pour la population du Sahel, c’est pour exprimer leur ras-le-bol par rapport au manque de sécurité dans la région.

Abdoulaye Hoeffi Dicko, coordonnateur de la marche

Il soutient que tout le monde a suivi ce qui s’est passé à Solhan. Plus de 100 personnes sont assassinées dans la nuit sous couvre-feu, à quelques 14 kilomètres de Sebba, le chef-lieu de la province, où il y a toutes les forces de défense et de sécurité, selon lui. De son avis, l’attaque a duré de 2h du matin jusqu’à 5h sans riposte de la part des FDS. « Pour cela, nous sommes venus remettre une lettre au gouverneur du Sahel qui est adressée au président du Faso pour interpeller le gouvernement d’assurer la sécurité de la population. Parce que la population en a marre de mourir gratuitement. Nous en avons marre de nous faire égorger. Nous interpellons le gouvernement sur ses obligations », a dit Abdoulaye Hoeffi Dicko, indigné. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon /Correspondant Dori

Vos commentaires

  • Le 13 juin à 11:43, par sala En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

    Bonne initiative !! Il faut que le président s,assume et prenne la situation sécuritaire très au sérieux

    Répondre à ce message

    • Le 13 juin à 16:01, par ARMAND En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

      Sala c’est parmi vos marcheurs que se trouvent vos tueurs. La sécurité est l’affaire de tous les Burlinabé comme le disait SANKARA. La campagne c’est en 2025. Ceux qui vous font marcher sont hors sujet. Même en Côte D’Ivoire on frappe pourtant Blaise dort là bas. Union de tout le monde et a nous la victoire

      Répondre à ce message

      • Le 13 juin à 18:05, par Myssyon En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

        FRANCHEMENT, ARMAND. VOUS NE VOLEZ PAS HAUT. C’EST TOUJOURS AU FOND DU TROU AVEC VOUS.

        Répondre à ce message

      • Le 13 juin à 23:56, par Sidpassata Veritas En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

        @ARMAND Ce sont des gens comme vous qui encouragez l’irresponsabilité des responsables.
        On sait bien tous que la sécurité est l’affaire de tous, mais on a des premiers responsables pour coordonner la lutte pour la défense et la sécurité ! Comment voulez-vous que nous tous, nous puissions agir correctement et efficacement si nous n’avons pas de chef de guerre pour diriger et coordonner l’action commune : C’est aussi pour cette mission que le Président du Faso est voté par les burkinabè. Ce n’est pour qu’il nous dise, quand ça lui plait, que c’est "moi le président", c’est aussi pour qu’il dise aux ennemis du Burkina que ce pays est celui de nos ancêtres, et qui lui mobilisera tous les burkinabè pour mettre la honte à l’ennemi. Il ne faut pas laisser ces bandits errants venir humilier toute la nation comme si nous sommes des vauriens ! Qui va diriger cette résistance et dire à chacun ce qu’il à a faire concrètement. Ne nous dites plus que c’est l’affaire de tous, nous le savions depuis le début. Dites nous quelle est la stratégie adoptée et ce que chacun doit faire. On veut juste défendre notre honneur et ne plus mourir sans avoir combattu.
        On vous dit depuis longtemps que ce n’est pas une plaisanterie ! Vous ne comprenez pas !?

        Répondre à ce message

        • Le 14 juin à 10:46, par NANDIA Idrissa En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

          Mon cher frère, le message que cette marche véhicule est on ne peut plus clair, et les Burkinabé dans leur grande majorité vous soutiennent. Nous faisons corps avec les autorités de notre pays dans sa quête de paix pour les Burkinabé, mais cela ne saurait nous dispenser de nous exprimer sur leus manquements. Dénonçons l’inertie, afin que sonne l’allali sur le dortoir de leur onscience. Il ne sert à rien de casser le thermomètre pour éviter de voir qu’on a de la fièvre.
          Soutien total à cette marche, et à toutes celles à venir pour que nos autorités prennent leur responsabilité, toute leur responsabilité.

          Répondre à ce message

        • Le 14 juin à 10:48, par NANDIA Idrissa En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

          Mon cher frère, le message que cette marche véhicule est on ne peut plus clair, et les Burkinabé dans leur grande majorité vous soutiennent. Nous faisons corps avec les autorités de notre pays dans sa quête de paix pour les Burkinabé, mais cela ne saurait nous dispenser de nous exprimer sur leus manquements. Dénonçons l’inertie, afin que sonne l’allali sur le dortoir de leur onscience. Il ne sert à rien de casser le thermomètre pour éviter de voir qu’on a de la fièvre.
          Soutien total à cette marche, et à toutes celles à venir pour que nos autorités prennent leur responsabilité, toute leur responsabilité.

          Répondre à ce message

      • Le 14 juin à 10:19, par kwiliga En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

        @ ARMAND
        Vous écrivez : "Même en Côte D’Ivoire on frappe".
        D’accord, mais en passant par où ?
        Je viens de lire avec attention tous les commentaires de l’article précédent, au sujet de la visite du ministre français et du désengagement progressif de barkhane.
        Du fait, je m’interroge en lisant dans l’article ci-dessus : "Plus de 100 personnes sont assassinées dans la nuit sous couvre-feu, à quelques 14 kilomètres de Sebba, le chef-lieu de la province, où il y a toutes les forces de défense et de sécurité, selon lui. De son avis, l’attaque a duré de 2h du matin jusqu’à 5h sans riposte de la part des FDS."
        Est-ce que ça aussi, c’est de la faute de la France ?

        Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 12:35, par TOERE En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

    Il faut vraiment que le Président du Faso donne un signal fort pour montrer qu’il a compris le message . Après les populations de la Région de l’EST ce sont maintenant celles du SAHEL qui manifeste parce que, elles aussi pensent qu’elles ont été ou sont délaissées entre les mains des terroristes . Et pendant la marche, il y avait des gens qui clamaient , que si les évènements de SOLHAN avaient concerné une commune ou un village mossi ,le Président du Faso RMCK se serait déplacé comme il l’a fait pour YIRGOU. Franchement ,l’avenir de notre pays inquiète très sérieusement . Que les forces vives du pays ,tout ce que compte d’autorités morales ,d’intellectuels de haut vol et de patriotes , capables de s’élever au dessus de la mêlée ,interpellent le président du Faso sans langue de bois et clairement , pour qu’il prenne réellement la mesure du danger, avant qu’il ne soit trop tard .Les terroristes sont entrain de réussir sur toute la ligne . Militairement et désintégration de notre nation .

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 13:30, par L’artiste En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

    Ceux qui ont tué à Somgande sont probablement parmi vous, mangeant et buvant avec vous, priant dans les même lieux de culte, écoutant tout pour mieux leurs basses besognes. Ceux qui les connaissent et ne disent rien sont plus criminels que ceux qui ont manié les fusils. C’est notre hypocrisie nationale qui fera disparaître notre nation si on ne prend garde. Paix aux âmes des disparus !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 15:25, par BOBOKAN En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

    Quand-est-ce que ce gouvernement se réveillera ? S’ils nous disent qu’ils ne dorment pas, ce serait encore plus grave ! Car on ne peut réveiller quelqu’un qui ne dort pas ! Si telle est la réalité de notre pays, il faudrait s’attendre alors au pire. Souhaitons de tous nos voeux que cela n’arrive jamais.
    N’ayons pas peur de le dire, notre pays à mal à sa gouvernance et si rien n’est fait pour y remédier, nous risquons de perdre une bonne partie du pays à cause de la faiblesse caractérisée du pouvoir en place. Quelle dommage ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 15:49, par Burkina En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son dégoût à travers une marche pacifique

    Très difficile à gérer ce pays :
    Au centre, on vaque en toute insouciance (bière, poulets, F...).
    À l’Est, on marche contre la mesure interdisant les deux et trois roues, mesure qui a pourtant fait recette au Ghana voisin alors confronté à une guerre tribale dans sa partie Nord il y a quelques années.
    Au Nord on se plaint qu’on n’en fait pas assez, tout en étant les premiers à crier au scandale lorsque l’on veut essayer d’en faire !
    Pauvre Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 16:46, par caca En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    Voyez vous mes frères, ce qui se passe est en lien avec vos marches de foule en 2014 pour une histoire d’un article. En Afrique il y a bien une malédiction lorsqu’on tue des innocents dans leurs maisons.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 16:51, par HUG En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    Curieusement vous avez voté massivement le mpp en 2020 .Le mpp ne va pas vous oubliez. Courage a vous car en votant celui qui pronait la maniere forte il faut faire face a toute les situations.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 17:58, par warzat En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    Les plus grands complices des assassins sont parmi ces marcheurs. Qui vivra verra.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 18:18, par Primed En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    Non : Une marche pacifique ne peut pas être une marche contre le gouvernement ou le président.
    Ils ne sont pas coupables car ils n’ont commis aucune faute, des erreurs et peut-être des négligences. Partout dans le monde il y a des crimes et actes inacceptables.
    Oui : Une marche pacifique s’indigne contre les assassins et appelle à la solidarité.
    La solidarité permet de chercher des solutions, tout en sachant bien qu’elles ne sont pas aisées à trouver.
    C’est entre nous qu’il faut déjà faire La Paix.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 20:08, par Madi En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    Population du Sahel, à qui la faute ? Quand j’ai vu le score de Zida aux élections j’ai compris que le burkinabé est dure d’oreille. Vous aviez préféré mangez et boire MPP soufrez de votre choix. Et espérons que vos Roch la solution tirer les conséquences de son échec

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 22:10, par Le Patriote "Le vrai" En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    Vous aussi mes chers sahéliens ! Vous vous laissez massacrer comme des poulets d’une bassecour sans réaction aucune. Vous vivez les bras ballants sans aucune arme à côté alors que tout autour de vous, vous entendez toujours les cris d’orfraies, et personne ne se préoccupe de posséder même un fusil de chasse chez soi. On a vu qu’au Yatenga, des villageois ont fait fuir des terroristes venus pour les massacrer alors qu’ils ne sont pas des VDP. Vous vous en prenez à nos pauvres autorités qui eux aussi sont incapables de se défaire de l’impérialisme français pour s’assumer contre la pègre djihadiste. Ce que nos autorités savent faire c’est s’acoquiner avec des colonialistes nouveaux genres Bolloré, Maroc makhzen sous prétexte de la diplomatie de développement pour soi en fait. Ils sont incapables de se défaire du petit « giflé » pour diversifier une coopération militaire avec la Russie et la Chine pour chasser les djihadistes de leur sol. Pauvres de vous, vous avez intérêt à vous assumer en vous armant conséquemment pour vous défendre.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 22:23, par Gohoga En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    Bonsoir à tous. ARMAND avez vous la preuve de ce que vous affirmez ? Signalez les aux FDS pour qu’ils soient arrêtés. Si non vous êtes complice.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 02:28, par Yako En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    M le Président du Faso, Dites aux autorités françaisesd’aller se faire foutre. Ils peuvent meme tuer le double des Burkiabé nous ne signerons plus de contract de defense ni autoirser les bases militaire Francaises ou occidentales en Afrique. Pas ce transformation de Bakhane ou de Takuba en Mission Europeenen. Les Europeens doivent pendre leurs militaire et quitter l’Afrique c’est tout.

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin à 10:38, par kwiliga En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

      @Yako
      Ha, je m’en doutais sans en être certain, mais vous confirmez mes soupçons en écrivant : ", Dites aux autorités françaisesd’aller se faire foutre. Ils peuvent meme tuer le double des Burkiabé"
      Ainsi, vous en êtes témoin, ce sont donc bien les forces françaises qui sont responsables des massacres commis dans notre pays.
      Mon cher Yako, autant certains internautes font preuve d’une certaine analyse et de quelque pertinence dans leur incrimination du néo-colonialisme et de l’impérialisme français qui nous étouffe, autant vous, en proférant de pareilles inepties, vous desservez la cause et faites passer les burkinabè pour des imbéciles.

      Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 11:53, par Le cdpbis En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    C’est notre hypocrisie nationale qui va détruire ce pays ! Est-on sûr que dans les rangs des marcheurs on comptait pas certains tueurs de Solhan ? Est-on sûr que tous les tueurs de Solhan sont venus de l’extérieur de la localité ? N’avaient-ils pas leurs correspondants dans le site d’orpaillage, mangeant et buvant avec leurs futures victimes ? N’est-ce pas ces personnes infiltrées qui ont éventuellement planifié l’attaque ? On sait qui est le vrai terroriste et on se garde de dénoncer car c’est l’enfant de telle ou telle famille car c’est généralement comme ça que ça fonctionne. Quelque chose m’intrigue : les gens de Dori ont-ils un deal avec les terroristes ou est-ce une simple chance que les terroristes ne s’intéressent pas à cette localité. Commençons par être honnête entre nous sinon, le mensonge prendra le dessus et bonjour la faillite totale de l’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 15:07, par Mahama En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    C’est curieux que de tous ces marcheurs, personne n’ait jamais marché pour dénoncer les appels au terrorisme de Hamadou Kouffa et de son comparse Malam Dicko. C’est pourtanle point de départ de tous nos malheurs

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 17:34, par Sacksida En réponse à : Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique

    Chers compatriotes, vous voyez le terrorisme est une création de l’impérialisme international pour perpétuer la domination et l’’exploitation capitaliste des ressources nationales de nos pays. Mais nos régimes politiques au Burkina Faso ont leurs parts responsabilités dans l’apparition de ce phénomène dans notre pays ; car la mauvaise gouvernance générale et les inégalités sociales criardes depuis au moins 25 ans sont des causes qui contribuent et amènent des jeunes désœuvrés sans conscience patriotique et délaissés à rejoindre les groupes des terroristes. Donc, ceux qui nous gouvernent depuis un quart de siècle sont responsables à des niveaux différents de l’apparition de ce phénomène inhumaine. Si nos gouvernants actuels ne refonde pas notre système démocratique, notre système de gouvernance qui doit être vertueuse, notre système de valeurs, notre moralité qui doivent être positives et en prenant a bras le corps les vrais problèmes sociaux économiques de la jeunesse et en luttant véritablement contre la corruption et des vols des ressources publiques, il serait illusoire de pouvoir enrailler ce phénomène dans notre pays. C’est une Révolution Démocratique et Sociale qu’il faut au Burkina Faso. Salut.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Un véhicule de la gendarmerie saute sur une mine et fait trois blessés sur l’axe Ouaga-Dori
Lutte contre le terrorisme : Un projet de stabilisation de la région des trois frontières exposé au président du Faso
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Les Etats-Unis offrent 14 blindés et d’autres moyens roulants à l’armée
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Des Burkinabè favorables à la prise des armes par le peuple
Enlèvement de trois civils à Majoari : Le corps du plus âgé retrouvé
Opération "Épervier" : Une dizaine de terroristes neutralisée, et un soldat tué
Point des opérations de sécurisation du 12 au 18 juillet 2021 : Une dizaine de terroristes neutralisés et deux VDP retrouvés
Burkina - Sahel : Une dizaine de terroristes neutralisés sur l’axe Kelbo-Taouremba
Massacre de Solhan : « Le pillage de l’or et le contrôle des sites aurifères peuvent justifier les attaques meurtrières », analyse Hermann Konkobo, spécialiste des conflits miniers
Opérations de la Force au Barkhane au Sahel : Des terroristes neutralisés et du matériel saisi
Insécurité dans la région de l’Est du Burkina : Les ressortissants de la commune de Madjoari lancent un cri de détresse
Burkina Faso : 7 terroristes neutralisés et des munitions saisies grâce à l’opération « BELIER » dans le Sanmatenga
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés