Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

Littérature : Pr Vincent Ouattara donne à lire "Éthnologie et littérature, symbolique du cola dans la littérature"

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • samedi 12 juin 2021 à 21h36min
Littérature : Pr Vincent Ouattara donne à lire

Le Pr Vincent Ouattara a officiellement présenté ce vendredi 11 juin 2021, son 10e ouvrage intitulé "Éthnologie et littérature, symbolique du cola dans la littérature". L’œuvre qui est un essai littéraire de 128 pages, présente la noix de cola comme objet de narration aussi bien dans les textes littéraires que dans les textes oraux, notamment en Afrique. Elle est préfacée par le Pr Adama Coulibaly de l’université Félix Houphouet Boigny de Cocody. L’auteur précise qu’en disant "le cola" plutôt que "la cola" couramment entendu, il respecte la règle grammaticale puisque dans le dictionnaire le mot cola est au masculin, c’est la pratique qui fait que l’on dit la cola.

Le cola constitue pour Pr Vincent Ouattara, un objet qui permet de créer l’hospitalité et l’entraide mutuelle, et qui contient les valeurs éthiques et esthétiques de la société. Il aurait été, selon ses propos, donné aux Hommes par Dieu pour qu’ils se la partagent, afin de cultiver le vivre-ensemble. C’est pourquoi il a voulu à travers son œuvre, relever non seulement le caractère important de cette noix qui fait partie de notre quotidien puisque utilisée dans tous les rituels (mariage, baptême, réconciliation, etc.), mais aussi procéder à une réappropriation des données culturelles par la littérature.

L’ouvrage "Éthnologie et littérature, symbolique du cola dans la littérature" est organisé en deux grandes parties. La première partie est une analyse de la place du cola dans certains groupes ethniques burkinabè et africains. Il y détaille les différentes occasions dans lesquelles le cola intervient ainsi que les significations qui lui sont données par les communautés. Le cola intervient dans les relations sociales (baptême, mariage), dans la méditation en cas de conflit (partager le cola revient à accepter de passer l’éponge avec son antagoniste) et sur le plan sanitaire (valeurs médicinales).

Pr Salaka Sanou qui a présenté l’œuvre

L’auteur aborde aussi le lien entre le cola et la divination, un monde mystérieux dans lequel le cola est associé à plusieurs éléments de la culture (mil, sésame, dattes, beignets, galettes, etc.) pour obtenir des effets bénéfiques ou maléfiques pour l’homme. Le cola sert dans ce cas, précise Pr Salaka Sanou qui a présenté l’œuvre, de médiation entre le monde visible et invisible, par les pouvoirs qu’on lui attribue. Pr Vincent Ouattara a également effectué un travail de classification du cola, selon les formes et les couleurs ; ce qui lui a permis d’identifier 28 variétés de cola. Le dernier point abordé dans la première partie de l’ouvrage, est le langage des offrandes par le cola.

Quant à la deuxième partie intitulée ethnologie du cola dans la littérature, elle est consacrée à l’analyse des textes littéraires dans lesquels le cola intervient comme élément de narration. "Cette analyse est faite en deux temps : d’abord une analyse de la place du cola dans les textes oraux, à partir de mythes et de contes, et une analyse à partir de deux romans que sont La défaite du Yarga et L’étrange destin de Wangrin", explique Pr Salaka Sanou.

Pr Vincent Ouattara procédant à la dédicace d’un exemplaire de son livre

Une valeur documentaire importante

Pour lui, "cet ouvrage qui se veut une contribution à l’ethno-critique, en tant que nouvelle approche du texte littéraire, est une réflexion profonde qui permet de comprendre la multidimensionalité du texte littéraire." Il ajoute que "Éthnologie et littérature, symbolique du cola dans la littérature", revêt une valeur documentaire importante, dans la mesure où il est réalisé avec des sources identifiables. Pr Salaka Sanou souligne également l’importance des ressources bibliographiques qui contribuent selon lui à alimenter la réflexion du lecteur.

Pour l’auteur, Vincent Ouattara, professeur titulaire de culturologie, il tire son inspiration du rapprochement qui existe entre l’ethnologie et la littérature. Cette œuvre dont il a mis sept ans à écrire, s’adresse aux citoyens lambda, qui ont une culture suffisante pour comprendre les faits sociaux ainsi que les critiques littéraires.
L’œuvre est disponible dans les différentes librairies, au prix unitaire de 6 000 FCFA.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Terrorisme au Sahel : Nabons Laafi Diallo propose « un regard à partir du Burkina Faso »
Littérature religieuse au Burkina : Père Basile Paré exhorte les chrétiens à faire un dépassement « du San Gôlô au Christ Vainqueur »
Réconciliation nationale et économique : Les leçons et perspectives de l’ancien député Amadou Traoré
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"
Littérature/Burkina : Mariam Ouédraogo veut transmettre les valeurs traditionnelles à travers le conte
Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina
Littérature : Dr Poussi Sawadogo rend hommage au Pr Jean-Baptiste Kiethéga, le père de l’archéologie burkinabè
Littérature : Touwindé Simon Tarnagda présente « Noms et prénoms bissa »
En librairie : SAMBARÉ, UNE HISTOIRE, DEUX VIES
Burkina : « La pratique de la saisie-attribution des créances en Droit OHADA », un nouveau guide pour les praticiens de Droit
« Moah, le fils de la folle », une œuvre qui défend les laissés-pour-compte
Littérature : Pr Vincent Ouattara donne à lire "Éthnologie et littérature, symbolique du cola dans la littérature"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés