Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Culture : Les acteurs du théâtre burkinabè peuvent désormais bénéficier du droit d’auteur et des droits voisins

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • jeudi 10 juin 2021 à 21h00min
Culture : Les acteurs du théâtre burkinabè peuvent désormais bénéficier du droit d’auteur et des droits voisins

Les acteurs du théâtre au Burkina pourront désormais jouir des retombées de leurs créations ou de leur participation à la production d’une œuvre artistique, avec l’instauration d’un droit d’auteur et de droits voisins. L’annonce a été rendue publique le jeudi 10 juin à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse animée par le bureau de la Fédération nationale du théâtre burkinabè (FENATHEB).

Selon les propos du président de la Fédération nationale du théâtre burkinabè (FENATHEB), Paul Zoungrana, la reconnaissance du droit d’auteur et des droits voisins dans le monde du théâtre est le résultat d’une lutte de longue haleine. En effet, explique-t-il, en novembre 2020, le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) avait animé un panel sur le droit d’auteur et les droits voisins, afin que tous les artistes soient au même niveau d’information.

Il était aussi question de permettre aux hommes du théâtre de mieux connaître le BBDA dans le but de proposer un modèle spécifique pour le théâtre. Pour lui, le séminaire de réflexion tenu du 16 au 18 mars 2021 avec la participation d’une vingtaine d’artistes de différentes disciplines, a permis aux deux structures (BBDA et FENATHEB) d’accorder leurs violons sur la prise en compte des acteurs du théâtre dans la question du droit d’auteur et des droits voisins. « Il revient donc aux différentes structures théâtrales, dans la conception des projets, de prévoir une rubrique droit d’auteur et droits voisins pour permettre à leurs œuvres et aux créateurs de jouir de bons droits », a recommandé Paul Zoungrana.

Des participants à la conférence (artistes et journalistes).

Les fiches de déclaration sont disponibles du 1er juin au 15 juillet 2021

Les formulaires de demande d’admission et les fiches de déclaration sont disponibles dans toutes les représentations du BBDA, du 1er juin au 15 juillet 2021. « On invite donc toutes les troupes qui remplissent les conditions, à faire leurs demandes d’admission et à déclarer leurs différentes œuvres ainsi que les différents artistes, afin de permettre aux artistes de pouvoir aisément faire aussi leurs demandes d’admission et confirmer leurs déclarations. Le BBDA va procéder au paiement des droits de ceux qui arriveront à adhérer et à déclarer leurs œuvres d’ici la fin de cette année », a confié Paul Zoungrana.

Paul Zoungrana, président de la FENATHEB.

Conditions d’adhésion et de déclaration des œuvres théâtrales

« Ce sont les producteurs qui sont habilités à déclarer les œuvres. Ici, nous avons plaidé pour que soient considérés comme producteurs, les troupes et compagnies de théâtre en plus des maisons de production ou des commanditaires. Pour adhérer, les producteurs ou structures doivent se munir d’une copie légalisée du document d’identité en cours de validité du représentant de la structure, deux photos d’identité récentes du représentant de la structure », a précisé le président de la FENATHEB.

Jean-Marie Zabré, responsable des sections régionales de la FENATHEB.

Satisfaction des membres

A l’annonce de cette nouvelle par le bureau national de FENATHEB, on entendait des cris de joie venant des acteurs des arts vivants. Selon le responsable des sections régionales de la fédération, Jean-Marie Zabré, cette avancée est une satisfaction. Il a de ce fait salué le BBDA pour son accompagnement et son soutien pour le rayonnement du théâtre burkinabè. Toutefois, il a annoncé que « nous allons continuer les plaidoyers pour que nos techniciens aussi soient pris en compte ».

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Légende 1 : Une
Légende 2 : Paul Zoungrana, président de la FENATHEB.
Légende 3 : Jean-Marie Zabré, responsable des sections régionales de la FENATHEB.
Légende 4 : Des participants à la conférence (artistes et journalistes).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
SO WOK : Le nouvel opus d’Alif Naaba
Culture : Les acteurs du théâtre burkinabè peuvent désormais bénéficier du droit d’auteur et des droits voisins
Salia l’artiste, la nouvelle voix de la musique burkinabè
Humour : Les Homotokés, l’imam et le muezzin qui dénoncent le comportement de certains religieux
Musique : Le roi de la Maouland se produira en concert le 12 juin 2021
Gestion des structures culturelles : « Le ministre doit s’impliquer davantage… », implore Gaston Hounhouenou de Fédération du Cartel
Culture : Le cinéma européen à l’honneur du 13 au 15 juin 2021 au ciné Neerwaya
« God’s love », le nouvel album de la chorale Sacré-Cœur de la CCB Saint André
Ouagadougou : C’est parti pour la deuxième édition du Festival des musiques traditionnelles et religieuses
Danse contemporaine : Salimata Kobré dépeint la problématique de la non-assistance de l’humain avec son spectacle « Moom »
Voyage en culture, les masques du Burkina Faso
Culture : Le théâtre Soleil initie 427 élèves aux arts
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés