Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Attaque terroriste à Solhan : L’ambassadeur du Burkina en France indigné par "les propos mensongers" d’un journaliste d’Europe 1

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mercredi 9 juin 2021 à 22h00min
Attaque terroriste à Solhan : L’ambassadeur du Burkina en France indigné par

Dans le communiqué ci-dessous, l’ambassadeur du Burkina Faso en France proteste contre un journaliste de la radio Europe qui dit-il, a tenu des propos mensongers et irrespectueux dans le traitement de l’information sur l’attaque de Solhan. Ci-dessous le communiqué in extenso.

Paris, le 08 juin 2021
Madame Constance Benqué,
Présidente d’Europe1
PARISObjet : Lettre de protestation

Madame la Présidente,

C’est avec consternation que j’ai écouté le lundi 07 juin 2021 sur la radio Europe l, la chronique intitulée « Regard international » du journaliste Vincent Hervouet, suite à l’attaque terroriste perpétrée dans la nuit du 04 au 05 juin 2021 dans le village de Solhan au Burkina Faso.

Je vous adresse la présente lettre de protestation pour dénoncer les propos mensongers et irrespectueux tenus par ce journaliste dans sa chronique.
« L’analyse » caricaturale de Monsieur Vincent Hervouet a pour seul but de distordre volontairement l’information, sans tenir compte du nécessaire équilibre dans le traitement de toute information. Que dire alors du principe sacré de la responsabilité sociale du journaliste dont il foule au pied les règles élémentaires. J’en veux pour preuve, les informations erronées diffusées par Monsieur Vincent Hervouet : « Le détail qui s’avère essentiel, c’est que les 200 tueurs à motos sont revenus le soir même du massacre. Entre temps, les habitants avaient ramassé les corps, les tri-porteurs servant de corbillard, l’armée burkinabè a débarqué, elle a compté trois fosses communes, 160 cadavres, 20 enfants, j’espère qu’on les a mis avec leurs parents, record terrible, record battu ».

159, Boulevard Haussmann, 75008. Tel : 0143 59 90 63. Fax : 0142 56 50 07. Courriel : contact@ambaburkina-fr.org
Le Burkina Faso est en proie au terrorisme certes, mais n’est pas au bord de l’effondrement comme veut le faire croire Monsieur Vincent Hervouet à ses auditeurs. Au Burkina Faso il y a un Président respectable et respecté, à la tête d’un Etat souverain. Un Président démocratiquement réélu le 22 novembre 2020 et reconnu par la communauté internationale, contrairement aux allégations tenues par ce journaliste inculte dans sa chronique qui dit que « le Président KABORE a été réélu il y a deux ans ».

Du reste s’il n’existait pas d’Etat au Burkina Faso, Monsieur Hervouet ne se contredit-il pas quand il reconnaît que « le ministre français des affaires étrangères, Jean Yves Le Drian se rendra cette semaine au Burkina où il verra le Président KABORE ». Le Burkina Faso est doté d’une armée républicaine qui mène un travail formidable dans cette guerre asymétrique qui nous est imposée par des hommes armés sans foi ni loi au nom d’une idéologie aux antipodes de toute croyance religieuse, contrairement aux contre-vérités du journaliste qui affirme encore de façon délibérée que « l’armée burkinabè est une armée de papier ».

Ensuite, je noterai que Monsieur Vincent Hervouet a manqué de courtoisie à l’égard du chef de l’Etat du Burkina Faso et a fait preuve de légèreté dans le traitement de l’information en donnant à entendre un « commentaire sensationnel, alarmiste et tendancieux », qui ignore les efforts des autorités burkinabè et des Forces de Défense et de Sécurité dans la lutte contre le terrorisme.

Enfin, il faut savoir que face à l’hydre terroriste, les Burkinabè dans leur grande majorité font montre de résilience, soutiennent leurs autorités politiques et leurs Forces de Défense et de Sécurité dans cette guerre.
Veuillez agréer, Madame la présidente, l’expression de mes salutations sincères.
BURK/,V
Alain Francis Gustave ILBOUDO
Commandeur de l’Ordre de l’Etalon

159, Boulevard Haussmann, 75008. Tel : 0143 59 90 63. Fax : 0142 56

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Silvère Salga, chercheur-écrivain, sur la lutte contre le terrorisme : « Avec mon plan OBAR, on peut inverser la tendance en six mois »
Burkina : L’armée attristée par la disparition d’un « vaillant guerrier » de l’Unité spéciale de la gendarmerie
Création de Forces spéciales : Des organisations redoutent un escadron de la mort
Lutte contre le terrorisme : L’Union européenne réaffirme son engagement aux côtés des pays du Sahel
Burkina : Une dizaine de terroristes neutralisés dans les environs de Solhan, selon l’armée
Opération Barkhane : Le point des actions menées dans la période du 1er mai au 8 juin 2021
Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian
Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique
Situation sécuritaire : A quoi servent les bases militaires nationales et étrangères, s’interrogent les évêques du Burkina et du Niger
Burkina : 5 otages libérés après 3 mois de captivité
Région de l’Est : Réaménagement des horaires d’interdiction de circuler
Drame de Solhan : Des femmes expriment leur compassion et leur solidarité à l’endroit des familles des victimes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés