Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas le cri mais le vol d’un canard sauvage qui dirige le troupeau pour voler et suivre.» Proverbe chinois

Faits divers : Des délinquants se servent du nom du député Abdoulaye Mossé pour arnaquer un restaurant

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 9 juin 2021 à 15h41min
Faits divers : Des délinquants se servent du nom du député Abdoulaye Mossé pour arnaquer un restaurant

Le restaurant « Les Milles Talents », situé à Ouagadougou, a été victime d’une arnaque le lundi 7 juin 2021. Selon le témoignage publié sur sa page Facebook, c’est aux environs de 11 heures que le restaurant a reçu un appel d’un monsieur se faisant appeler Ouédraogo Assilmi et qui s’est présenté comme l’assistant du député Abdoulaye Mossé. Il a fait savoir qu’il a besoin d’une prestation de restauration pour douze personnes pendant neuf jours, expliquant que ces douze personnes sont des invités du député qui séjourneront au Burkina Faso. Il a donc demandé au restaurant que des propositions de mets africains lui soient faites, avec une facture proforma à l’appui, qu’il doit présenter au député Abdoulaye Mossé pour validation.

Une fois la facture envoyée, le supposé assistant du député a de nouveau appelé le restaurant, affirmant que le député trouvait l’offre intéressante, mais souhaiterait savoir si le restaurant dispose d’une assurance CEDEAO. Ce à quoi le restaurant répond par la négative.

Cinq minutes plus tard, c’est un numéro inconnu qui joint le restaurant. L’interlocuteur au bout du fil se présente comme le député Abdoulaye Mossé et demande si le restaurant a une assurance CEDEAO. Devant la réponse du restaurant, il lui demande de joindre son assistant s’il veut le marché, car ce dernier savait comment faire.

C’est ainsi que le restaurant contacte à nouveau le soi-disant assistant qui lui donne le contact d’un nommé Sawadogo Issouf qui travaillerait au niveau de l’assurance. Il ne manque pas de leur faire savoir que le temps presse et que le député voudrait le soir même, leur remettre une avance. Mais pour cela, il faut l’assurance CEDEAO.

Le restaurant appelle alors le nommé Sawadogo Issouf qui leur détaille les produits de l’assurance : trois mois à 126 000 F CFA, six mois à 241 000 F CFA et 462 000 F CFA pour douze mois.

Le restaurant par une rapide recherche sur Google se rend compte qu’il existe effectivement « une assurance CEDEAO restauration collective », mais ne prend pas soin d’approfondir les recherches. Après vérification du numéro orange money du sieur Sawadogo Issouf, il souscrit pour une assurance de trois mois au prix de 126 000 F CFA. Auparavant, les arnaqueurs ont expliqué au restaurant qu’une fois qu’il souscrit à l’assurance, avec les références, le député pourra leur envoyer l’argent avant de recevoir le dossier physique.

Le restaurant appelle à nouveau le supposé assistant pour lui dire qu’il a fait la souscription à l’assurance. Le soi-disant député rappelle alors le restaurant pour dire que la souscription de trois mois n’est pas valable pour la restauration et qu’il leur faut souscrire l’assurance de six mois qui était le minimum pour les prestations de restauration.

C’est ce dernier appel qui mettra la puce à l’oreille du restaurant. Investigations faites, le vrai député, Abdoulaye Mossé n’attendait pas d’invités et a affirmé qu’il ne saurait emprunter cette voie pour conclure un marché. Malheureusement, le restaurant n’arrivera pas à faire bloquer la transaction, les arnaqueurs ont eu le temps de faire le retrait. Aucun des deux numéros qui ont contacté le restaurant ne passerait encore.

Joint au téléphone, le responsable de l’exploitation du restaurant, Alain Ouédraogo, a confirmé la mésaventure relatée sur leur page Facebook et a invité les uns et les autres à plus de vigilance.

Déjà les 17 et 24 mai 2021, sur sa page Facebook, le député Abdoulaye Mossé attirait l’attention sur le fait que des individus mal intentionnés utilisaient son nom pour arnaquer des restaurateurs.

Il invitait les uns et les autres à signaler de tels agissements aux forces de sécurité.

Tout porte à croire donc, que malgré l’appel à la prudence lancé par le député, les arnaqueurs continue de faire des victimes en utilisant son nom.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 juin à 07:01, par Adakalan En réponse à : Faits divers : Des délinquants se servent du nom du député Abdoulaye Mossé pour arnaquer un restaurant

    Naïveté des naïveté. Aujourd’hui, il ya des appel vidéo. Demandez des échanges a travers appel vidéo. Si la personne refuse vous savez déjà que c’est l’herbe.
    Si visage suspect, vous faites capture d’écran et cela facilitera la recherche de ces bandits

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 09:09, par arsène bamogo En réponse à : Faits divers : Des délinquants se servent du nom du député Abdoulaye Mossé pour arnaquer un restaurant

    Ce n’est pour jeter l’anathème sur le restaurant arnaqué, mais quand même ! Comment peut-il ignorer l’existence de certains textes sous-régionaux en la matière ? De nos jours c’est tellement simple et des organismes officiels existent pour guider les éventuels promoteurs. On ose néanmoins espérer que les malfrats seront appréhendés avec le concours des réseaux de téléphonie..

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 01:15, par Brigitte En réponse à : Faits divers : Des délinquants se servent du nom du député Abdoulaye Mossé pour arnaquer un restaurant

    Bonjour à tous
    Mes salutations à vous Moi c’est Mme Brigette Trecfon . Je partage avec vous cette histoire afin de vous sensibiliser pour les moins initiés d’entre vous un peu à ce type d’escroqueries assez courantes, j’aimerais éviter à d’autres de se faire pigeonner !
    J’ai été victime d’une arnaque par un noir qui se fessait passé pour un homme en France, il à abusé de ma confiance et m’a arnaqué tout mon argent et dans l’histoire, j’avais perdu la somme de 96.000 euros en fin Avril 2020.
    J’ai pu porter plainte pour abus de confiance et escroquerie à la gendarmerie, mais je n’ai jamais eu de suite. J’ai évidemment porté plainte au commissariat de police, je suis allée au Tribunal de Grande Instance ainsi qu’à la Division Départementale pour la Protection des Personnes, mais pas de résultats. J’ai l’impression de me battre contre des moulins à vent. Ne sachant plus quoi faire, et ayant trouvé des coordonnées dans le témoignage d’autres victimes alors j’ai pris le risque de les contacter, j’ai également porté plainte au niveau de cette organisation. Mais malheureusement après leur enquête préliminaire tout était faux puisqu’il utilise des pièces d’identité volées à des français. Cela m’a été confirmé par l’Organisme International de Répression Contre la Cybercriminalité. Sur instructions de cette organisation j’ai repris contact avec lui ce qui a permis de le localiser. Au bout de quelques jours d’échanges il me demanda encore de lui envoyer de l’argent, ce que j’ai accepté de faire et comme il était déjà localisé et que les enquêtes ont permis d’avoir toutes les informations sur lui , l’équipe opérationnelle de cet organisme a pu mettre la main sur ce réseau d’escroquerie et grâce à la justice j’ai été remboursée car ces escrocs avaient de forte somme sur leurs différents comptes bancaires. J’exhorte tous ceux qui sont dans de cas pareil de contacter l’Organisation International de Répression Contre la Cybercriminalité au mail suivant...

    lieutenant.didier.dubain@gmail.com// LIEUTENANT.DIDIER.DUBAIN@GMAIL.COM

    N’ayez pas peur de coopérer. bonne chance a vous . Ouvrons les yeux et faisons attention aux faux profils.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 01:16, par Brigitte En réponse à : Faits divers : Des délinquants se servent du nom du député Abdoulaye Mossé pour arnaquer un restaurant

    Bonjour à tous
    Mes salutations à vous Moi c’est Mme Brigette Trecfon . Je partage avec vous cette histoire afin de vous sensibiliser pour les moins initiés d’entre vous un peu à ce type d’escroqueries assez courantes, j’aimerais éviter à d’autres de se faire pigeonner !
    J’ai été victime d’une arnaque par un noir qui se fessait passé pour un homme en France, il à abusé de ma confiance et m’a arnaqué tout mon argent et dans l’histoire, j’avais perdu la somme de 96.000 euros en fin Avril 2020.
    J’ai pu porter plainte pour abus de confiance et escroquerie à la gendarmerie, mais je n’ai jamais eu de suite. J’ai évidemment porté plainte au commissariat de police, je suis allée au Tribunal de Grande Instance ainsi qu’à la Division Départementale pour la Protection des Personnes, mais pas de résultats. J’ai l’impression de me battre contre des moulins à vent. Ne sachant plus quoi faire, et ayant trouvé des coordonnées dans le témoignage d’autres victimes alors j’ai pris le risque de les contacter, j’ai également porté plainte au niveau de cette organisation. Mais malheureusement après leur enquête préliminaire tout était faux puisqu’il utilise des pièces d’identité volées à des français. Cela m’a été confirmé par l’Organisme International de Répression Contre la Cybercriminalité. Sur instructions de cette organisation j’ai repris contact avec lui ce qui a permis de le localiser. Au bout de quelques jours d’échanges il me demanda encore de lui envoyer de l’argent, ce que j’ai accepté de faire et comme il était déjà localisé et que les enquêtes ont permis d’avoir toutes les informations sur lui , l’équipe opérationnelle de cet organisme a pu mettre la main sur ce réseau d’escroquerie et grâce à la justice j’ai été remboursée car ces escrocs avaient de forte somme sur leurs différents comptes bancaires. J’exhorte tous ceux qui sont dans de cas pareil de contacter l’Organisation International de Répression Contre la Cybercriminalité au mail suivant...

    lieutenant.didier.dubain@gmail.com// LIEUTENANT.DIDIER.DUBAIN@GMAIL.COM

    N’ayez pas peur de coopérer. bonne chance a vous . Ouvrons les yeux et faisons attention aux faux profils.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Région du Sahel : Les acteurs analysent les causes des conflits communautaires et les mécanismes de prévention
Gaoua (province du Poni) : Une invasion de chauves-souris à la base des coupures d’électricité, selon la SONABEL
Médias : Communiqué relatif à l’appel à projets de reportages et d’enquêtes
Ecole nationale de sous-officiers d’active (ENSOA) : 69 sous-officiers fin prêts à servir sur les champs de bataille
Affaire recrutement « frauduleux » à la CNSS : Le Comité CGT-B exige l’application immédiate de l’arrêté de la Cour de cassation
Université Thomas Sankara : Sortie de promotion pour 77 nouveaux gestionnaires
Réponse humanitaire au Burkina : « Le pays a les ressources pour construire l’avenir », se convainc Metsi Makhetha
Code des investissements : L’Agence burkinabè des investissements outille des chefs d’entreprise à Bobo-Dioulasso
Développement et encadrement de la petite enfance : L’approche « Learning Through Play’plus » expliquée aux acteurs
Ministère de la Communication : La revue à mi-parcours se penche sur la sensibilisation sur le vaccin contre le Covid-19 au Burkina
Burkina Faso : Le ministère en charge de l’Eau veut classifier les barrages
Éducation au Burkina : L’ONG Educo offre un véhicule 4x4 à la direction provinciale de l’éducation du Yatenga
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés