Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Arbitrage budgétaire 2021 : Alpha Barry et ses collaborateurs examinent l’avant-projet de leur budget programme 2022-2024

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 9 juin 2021 à 10h00min
Arbitrage budgétaire 2021 : Alpha Barry et ses collaborateurs examinent l’avant-projet de leur budget programme 2022-2024

Un atelier de débat budgétaire du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur s’est tenu le mardi 8 juin 2021 à Boussé dans la province du Kourwéogo. Cet atelier vient en prélude à l’élaboration de l’avant-projet de budget programme de l’année 2022-2024 dudit ministère. Il va, au final, permettre de déterminer l’allocation budgétaire des différentes structures du ministère pour la période indiquée. C’est le ministre Alpha Barry qui a présidé l’ouverture des travaux en présence des différents cadres diplomatiques.

Avant d’entamer la rencontre du jour, le ministre en charge des Affaires étrangères a rappelé aux participants que le Burkina Faso traverse une période difficile marquée par la persistance de la crise sécuritaire et sanitaire (terrorisme et pandémie du Covid-19) qui continue de porter un coup dur à l’économie nationale.

À cet effet, une minute de silence a été observée en mémoire des victimes des attaques de Solhan (Sebba) déroulées dans la nuit du 4 au 5 juin 2021. Pour juguler les effets dévastateurs de ces différentes crises, il s’avère important pour les responsables du département des Affaires étrangères de procéder à une plus grande priorisation et rationalisation des différentes charges du budget de l’Etat d’une part, et à une amélioration significative de la mobilisation des recettes domestiques, d’autre part.

Selon les dires du ministre Alpha Barry, le budget programme 2022-2024 s’élabore également dans un contexte marqué entre autres par une nouvelle configuration institutionnelle qui s’est traduite par la fusion des ministères en charge des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur.

Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur

Aussi, le budget programme 2022-2024 est également caractérisé par l’instauration d’un dialogue de gestion entre acteurs d’élaboration, d’exécution, de suivi et de contrôle du budget. C’est pourquoi, Alpha Barry a exhorté les participants à des échanges fructueux afin de respecter les orientations et directives édictées. Il a également attiré leur attention sur la nécessité de déposer dans les délais un avant-projet de budget réaliste.

55 milliards de francs CFA, le budget du ministère

A entendre le ministre Alpha Barry, le présent exercice auquel ils se sont soumis ce 8 juin est un impératif pour le ministère d’autant plus qu’il est une recommandation inscrite dans la circulaire budgétaire du président du Faso. « Il a pour but de nous permettre de faire des propositions d’inscription budgétaires qui soient conformes avec nos priorités et soient stratégiques. Aussi, cet atelier va nous permettre d’arbitrer les enveloppes budgétaires à allouer aux différentes structures du ministère en vue de l’atteinte de nos objectifs tout en ne perdant pas de vue l’obligation de cohérence qui doit exister entre les actions à inscrire dans l’avant-projet de budget 2022 et les objectifs du nouveau référentiel national de développement (RND) », a indiqué le ministre Alpha Barry.

Daouda Akabi, directeur administratif et financier

Pour le directeur administratif et financier, Daouda Akabi, cet atelier revêt d’un caractère important. Selon lui, le budget 2022 alloué au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des burkinabè de l’extérieur est de 55 milliards de francs CFA reparti comme suit : 26 milliards de francs CFA pour les dépenses du personnel, 21 milliards de francs CFA octroyés aux dépenses du fonctionnement ; 2 milliards 200 millions de francs CFA au compte des dépenses de transfert courant et les dépenses d’investissement qui sont estimés à cinq milliards de francs CFA. Il a, par ailleurs, noté que le ministère est fortement tributaire des dépenses effectuées en ambassade (missions diplomatiques et consulaires).

Les participants

Pour rappel, c’est depuis le 1er janvier 2017 que le Burkina Faso s’est engagé dans une démarche de gestion axée sur les résultats à travers l’approche budget-programme. Cette réforme entreprise dans le domaine du cadre harmonisé des finances publiques vise deux objectifs fondamentaux à savoir l’amélioration de l’efficacité de l’action publique pour le bénéfice de tous et l’instauration d’une véritable transparence dans la gestion publique en rendant plus lisible les documents budgétaires à la fois pour le parlementaire et pour le citoyen.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 juin à 18:05, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Arbitrage budgétaire 2021 : Alpha Barry et ses collaborateurs examinent l’avant-projet de leur budget programme 2022-2024

    S’il vous plait, ne pompez pas les caisses pour des élections qui n’ont aucun autre sens que de demander au peuple de choisir ceux qui vont aller s’assoir aux commandes pour piétiner leurs droits. Pitié !!! La dernière élection, vous avez trop dépensé nos milliards pour rien. Voilà que OUARO, à la suite des terroristes et de Covid-19, ferme des établissement. C’est un élu Député dans le Mouhoun et nommé Ministre à KOSSYAM. Ce n’est pas ce que les électeurs attendaient. Le Duc n’aime pas ce qu’on fait de l’école Burkinabé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
G5 Sahel : Le Secrétaire exécutif en fin de mission rend compte au président du Faso
Intégration africaine : Le ministre Maxime Koné à l’écoute des communautés vivant dans les Hauts-Bassins
Insécurité au Burkina : « Vous n’êtes pas seuls », soutient le successeur de Mohamed Ibn Chambas
Appel à la Xénophobie : Des OSC burkinabè écrivent à l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Burkina
Résilience des populations burkinabè : Les Etats-Unis apportent 100 milliards de francs CFA
Chambre consulaire régionale de l’UEMOA : le président remet son rapport d’activité au chef de l’Etat
Nana Akufo-Addo, président en exercice de la CEDEAO : « Si nous ne nous mettons pas ensemble, nous n’arriverons pas à éradiquer le terrorisme »
Coopération : Le président ghanéen, président en exercice de la CEDEAO, en visite d’amitié et de travail au Burkina
Arbitrage budgétaire 2021 : Alpha Barry et ses collaborateurs examinent l’avant-projet de leur budget programme 2022-2024
Commission économique pour l’Afrique : La Secrétaire exécutive échange avec le Premier ministre sur les priorités du Burkina Faso
CEDEAO : Une session extraordinaire du Conseil des ministres pour réfléchir sur la réforme institutionnelle
Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) : Le secrétaire général parle de l’industrialisation avec le président du Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés