Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Santé au travail : L’Office de santé des travailleurs sensibilise

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 8 juin 2021 à 16h45min
Santé au travail : L’Office de santé des travailleurs sensibilise

L’Office de santé des travailleurs (OST) a organisé ce mardi 8 juin 2021 dans ses locaux à Ouagadougou, une rencontre d’information et de sensibilisation, au profit des sociétés nouvellement affiliées. Cette rencontre a servi de cadre pour présenter la santé au travail au Burkina, les services proposés par l’OST ainsi que les avantages qu’offre l’affiliation, qui du reste est une obligation pour toute entreprise. Une série de questions-réponses sur les différentes prestations offertes par l’OST a permis à la trentaine d’entreprises représentées, de mieux cerner l’importance de la préservation de la santé du travailleur.

La santé au travail est une spécialité médicale qui a pour but de veiller au bien-être des travailleurs et réduire les risques professionnels liés à l’activité (accidents de travail et maladies professionnelles). Au Burkina Faso, la question de la santé au travail est une tâche dévolue à l’OST. Selon Dr Emine Ouédraogo, médecin du travail et responsable du service de prévention des risques professionnels et de la communication au sein de la direction régionale de Ouagadougou de l’OST, la santé au travail est une obligation légale.

« Le code du travail stipule que toute entreprise doit s’affilier à l’OST, afin d’assurer une couverture sanitaire à ses travailleurs ».
La séance de sensibilisation et d’information organisée à l’endroit des entreprises nouvellement affiliées est la troisième de l’année 2021. Elle a permis aux représentants des entreprises, de mieux connaître les activités menées par l’OST, afin de veiller à la santé des travailleurs. Il s’agit des visites des lieux de travail (VLT), des activités d’information-éducation-communication (IEC) ainsi que des visites médicales réglementaires ou à la demande.

Dr Emine Ouédraogo

Il y a également la réalisation d’examens paracliniques qui ont pour objectif de détecter les troubles en lien avec le poste de travail ainsi que les consultations de médecine générale et spécialisée.
En s’affiliant à l’OST, les entreprises permettent à leurs travailleurs de bénéficier de la surveillance du milieu de travail, de consultations en médecine générale gratuites pour tous les travailleurs de l’entreprise dans les cliniques de l’OST, de la délivrance des différents certificats médicaux en rapport avec les risques professionnels.

De plus, les entreprises affiliées sont systématiquement programmées pour la visite médicale annuelle avec une réduction des coûts des visites médicales. Elles ont en retour l’obligation de payer les honoraires, les coûts des visites médicales et des examens complémentaires en rapport avec la détermination de l’aptitude au poste de travail et de veiller à ce que les travailleurs se présentent aux visites médicales règlementaires.

Les représentants des entreprises lors de la séance d’information sensibilisation

L’Office de santé des travailleurs entend poursuivre cette activité d’informations au profit des entreprises nouvellement affiliées, pour une meilleure connaissance et compréhension de la santé au travail.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Loi portant délit d’apparence au Burkina : Le CERCOFI fait l’état des lieux de la répression, un seul dossier sur cinq prêt pour jugement
Gouvernance mutualiste : La fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina renforce les capacités de ses acteurs
Université Nazi Boni : Les étudiants en quête d’un retour aux sources culturelles
Développement du genre : 17 cadres nationaux et internationaux formés en genre par l’Institut supérieur en science de la population (ISSP)
Remboursement des frais du Hadj 2021 : « C’est une question qui se règle entre l’agence et le pèlerin », selon le ministre Clément Sawadogo
Ouagadougou : La Police municipale s’engage dans la lutte contre la vente des boissons frelatées
Développement territorial intégré : Les maires des communes à fort défis sécuritaires du Centre-Nord se concertent
Journées promotionnelles des semences améliorées : La sécurité alimentaire au Burkina Faso, l’enjeu de la 2e édition
Donnons la parole aux enfants : Ils feront notre fierté à l’âge adulte
Burkina Faso : Plus de trois millions d’enfants recevront une supplémentation en vitamine A
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le nouveau directeur général de l’AGETEER, Ibrahim Yanogo, a pris fonction
Promotion de la cohésion sociale au Burkina : Le film « recoudre la calebasse » s’y colle à merveille
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés