Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Réconciliation nationale : A Kaya, le PNUD et le ministère renforcent les capacités des acteurs

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 8 juin 2021 à 10h54min
Réconciliation nationale : A Kaya, le PNUD et le ministère renforcent les capacités des acteurs

Le ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale a organisé, le jeudi 3 juin 2021 à Kaya, un atelier de formation au profit des autorités déconcentrées et décentralisées, ainsi que des points focaux communaux des régions du Plateau central, du Sahel et du Centre-Nord. Appuyée financièrement par le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), l’initiative vise à outiller les différents acteurs sur le processus d’élaboration de la stratégie nationale de réconciliation et du nouveau pacte du vivre-ensemble.

Dans le cadre de l’implémentation des activités du Programme « Cohésion sociale, Sécurité et Etat de droit (CoSED) » mis en œuvre par le PNUD en collaboration avec le ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, un atelier a été initié dans le but de renforcer les compétences des acteurs dans l’élaboration de la stratégie nationale de réconciliation et du nouveau pacte du vivre-ensemble. Cette rencontre, deuxième du genre après celle du 31 mai 2021 à Tenkodogo, a été présidée par le ministre d’Etat, ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré. « Le présent atelier vise à renforcer les capacités des autorités déconcentrées et décentralisées locales ainsi que des points focaux communaux sur la vision de réconciliation du chef de l’Etat », a expliqué dans son discours Zéphirin Diabré.

Une vue des participants.

Pour lui, c’est au regard des diverses crises traversées par le pays, que les plus hautes autorités ont développé des initiatives dans l’optique de construire une nation de paix où les différentes composantes vivent en parfaite harmonie. Au cours des travaux, les bénéficiaires seront outillés sur la mission du ministre d’Etat chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, le processus d’élaboration de la stratégie nationale de réconciliation et du pacte du vivre-ensemble, les outils de collecte des données, le rôle et la contribution des différents acteurs dans la conduite dudit processus. La rencontre réunit les acteurs des services déconcentrés et décentralisés et les points focaux communaux des régions du Plateau central, du Sahel et du Centre-Nord.

Zéphirin Diabré, ministre d’Etat chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale.

La première adjointe au maire de la commune de Kaya, Binta Sawadogo, s’est réjouie du choix porté sur sa commune pour abriter cette importante rencontre. « Nous fondons l’espoir qu’au terme des travaux, les objectifs escomptés seront atteints », a-t-elle déclaré, avant de rappeler qu’à l’instar de certaines régions du Burkina Faso, le Centre-Nord est durement éprouvé par la crise sécuritaire à laquelle le pays fait face, mettant ainsi à rude épreuve la paix sociale et le vivre-ensemble.

Photo de famille

Prenant la parole au nom du représentant résident du PNUD au Burkina Faso, le chef du sous-bureau régional de Kaya, Cyprien Gangnon, a traduit l’engagement de son institution à toujours conjuguer ses efforts aux côtés du gouvernement burkinabè pour la mise en œuvre des actions visant à restaurer la cohésion sociale et la réconciliation nationale. Cet engagement n’a pas laissé indifférentes les plus hautes autorités du ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale. Elles ont traduit leur gratitude au PNUD pour le financement des ateliers régionaux qui se veulent inclusifs, impliquant les acteurs à la base.

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur
Lefaso.net/Kaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
18 juin 1940 : Sankara Zouli et d’autres soldats burkinabè sont morts ce jour-là pour la France
Burkina Faso : Le dialogue politique s’ouvre dans un contexte sécuritaire très difficile
Burkina : Le Cadre de dialogue politique, un sectarisme politique ?
An II de l’Appel de Manéga : C’est aussi "un pas vers la réconciliation", une marche à Ziniaré pour la paix, le 26 juin 2021
Nouvelle-Calédonie : Le Pr Augustin Loada conduit une mission de l’ONU sur la révision des listes électorales
MPP-France : La sous-section de Bordeaux fait peau neuve
Burkina : Le président Roch Kaboré et Jacques Ouédraogo dans l’affaire Pazani, lauréats des Prix Manéga de la Paix 2021
Assemblée nationale : La commission CJEEC réunie à Koudougou pour renforcer les capacités de ses membres
Assemblée Nationale : Les députés membres de la CAGIDH outillés sur les modes d’élection des représentants des exécutifs locaux
Réconciliation nationale : Les capacités des autorités déconcentrées et des points focaux de la région du Centre renforcées
30e anniversaire de la Constitution du Burkina Faso : Abdoul Karim Sango pose les enjeux de l’adoption d’une nouvelle Constitution
Burkina : Les députés convoqués à une session extraordinaire à partir du 21 juin 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés