Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «"Lorsque tu as entrepris quelque chose, prends patience." Proverbe arabe» 

Valorisation des technologies, inventions et innovations : La stratégie expliquée aux communicateurs et aux journalistes

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • lundi 7 juin 2021 à 16h12min
Valorisation des technologies, inventions et innovations : La stratégie expliquée aux communicateurs et aux journalistes

L’Agence nationale de la valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation (ANVAR) a réuni ce lundi 7 juin 2021, les hommes et femmes de médias pour échanger avec eux autour de la stratégie nationale de valorisation des technologies, inventions et innovations (SNVTII). La rencontre a été mise à profit pour annoncer la 13e édition du Forum national de la recherche scientifique et de l’innovation technologique (FRISIT) qui se tiendra du 26 au 30 octobre 2021.

L’Agence nationale de la valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation (ANVAR) a mis en place une stratégie nationale de la valorisation des technologies, des inventions et de l’innovation (SNVTII) dont la dernière révision court jusqu’en 2024.

Dr Louis Sawadogo est chercheur à l’Institut de l’Environnement et de Recherches agricoles du Burkina Faso (INERA), et directeur général de l’ANVAR. Il a expliqué que la SNVTII permet à son Agence de promouvoir de manière « intensive » l’utilisation des résultats des recherches, des innovations technologiques pour booster le développement socio-économique du pays. « Depuis 2012, date de la première mise en œuvre de la SNVTII, la stratégie est très peu connue si bien que les résultats de la recherche sont peu valorisés et ce qui sont valorisés sont très peu connus », a-t-il regretté.

Selon le DG de l’ANVAR, Dr Louis Sawadogo, l’Agence vise à promouvoir de manière « intensive » l’utilisation des résultats des recherches

La SNVTII, dans sa mise en œuvre, va s’appuyer sur des outils de planifications comme le Plan d’action triennal glissant (PAG), le programme d’activités annuel des structures de valorisation. En plus de cela, la SNVTII, a mentionné M. Sawadogo, se basera sur le budget programme du plan de travail et du projet annuel de performance. D’ici à 2024, la stratégie d’exécution du plan de communication et de marketing doit être de 100%. Parce que les premiers responsables estiment que ces domaines constituent des maillons importants.

13e édition du FRSIT du 26 au 30 octobre 2021

Pour mettre en lumière cette stratégie, il se tiendra du 26 au 30 octobre 2021, la 13e édition du Forum national de la recherche scientifique et de l’innovation technologique (FRSIT). Ce rendez-vous, d’après la directrice du FRSIT, Carolle Awa Bambara, est la vitrine des résultats de recherche. « La recherche scientifique et l’innovation au service de l’entrepreneuriat et de l’employabilité des jeunes et des femmes dans la sous-région ouest-africaine », c’est autour de ce thème que se tiendra cette édition du Forum national de la recherche scientifique et de l’innovation technologique.

Selon la directrice du FRSIT, Carolle Awa Bambara, le forum est la vitrine des résultats de recherche

En tout cas, l’Association des journalistes et communicateurs scientifiques du Burkina Faso (AJCS-BF) est disposée à les accompagner pour la réussite de leur mission. Présent à cette rencontre, le coordinateur de ladite association, Karim Namoano, a déclaré être disposé avec tous ses membres pour offrir leur expertise aux chercheurs et aux scientifiques à travers la communication par le truchement des médias.

L’AJCS-BF à travers son coordinateur, Karim Namoano, se dit prête à accompagner l’ANVAR

Car, a-t-il reconnu, malgré les efforts, les innovations et les innovateurs au Burkina Faso sont peu connus et peu valorisés. « Dans les domaines où ces résultats sont valorisés, les efforts de la recherche restent encore peu vulgarisés », a-t-il fait savoir. C’est pourquoi, la rencontre sur la stratégie nationale de la valorisation des technologies, inventions et innovations est très importante et est une étape car, a-t-il dit, d’autres suivront.
Obissa Juste MIEN Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Régulation de la communication au Burkina : Les Burkinabè invités à faire attention à ce qu’ils véhiculent comme information
Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation en Afrique : Le comité CNP-NZ dénonce son usurpation par l’ONG M&D
Création de visuels et d’infographies : Polotno Studio, l’alternative gratuite à Canva
Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés sensibilise les étudiants du Centre universitaire polyvalent du Burkina
Régulation des médias : Le CSC présente sa vision au Chef de l’Etat et sollicite son soutien
Sécurisation des musées au Sahel : ICOM international arme les professionnels maliens et burkinabè
Création de contenus : Cinq YouTubeurs africains à suivre de près
Société de télédiffusion : David GANOU prend les commandes de la SBT
Régulation des médias : Le Premier ministre invite le CSC à plus d’efforts
Rentrée médiatique 2023 des radio Ave Maria et TV Maria : Une 7e édition pour la gloire de Dieu
72 heures du communicant et du journaliste à l’IPERMIC : « Cultivez la discipline car tout n’est pas à dire et à faire sur le numérique », conseille Marguerite Ouédraogo à ses filleuls
Règlementation des réseaux sociaux au Burkina : Vers l’élaboration d’un texte spécifique en la matière
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés