Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • vendredi 4 juin 2021 à 16h42min
CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

CanalBox révolutionne, à partir de ce vendredi 4 juin 2021, l’accès Internet à Ouagadougou. Avec son réseau en fibre optique jusqu’au domicile (FTTH : Fiber to the Home), CanalBox, produit du Group Vivendi Africa/Burkina Faso, garantit à ses abonnés, une qualité de service inégalée, pour la première fois un usage illimitée à des prix véritablement accessibles à tous. Le lancement du produit a eu lieu dans la soirée de jeudi 3 juin 2021 à Ouagadougou en présence du ministre de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Fatimata Ouattara.

CanalBox se caractérise par son ultra-rapidité, sa fiabilité et son illimitée. CanalBox, c’est Internet à une vitesse de 50 Mb/s, un usage totalement illimité, au prix de 30 000 FCFA par mois. Le modèle offert ici est donc un modèle de vitesse, par rapport au modèle de volumes des données. « Nous, ce qu’on donne, c’est la vitesse, on ne parle pas de mégas », indiquent les responsables de GVA Burkina Faso.

Tout cela, grâce au savoir-faire unique de GVA et à la technologie utilisée : le FTTH – Fiber To The Home, qui raccorde la fibre optique directement jusqu’au client, particulier ou professionnel. Cette technologie d’accès est la plus innovante et la plus fiable qui existe aujourd’hui dans le monde. CanalBox est donc à un niveau de service jamais proposé.

« Nos équipes mettent en place à Ouagadougou le meilleur réseau Internet pour les Burkinabè, car nous sommes persuadés que l’accès au très Haut Débit pour tous est un facteur-clé du développement économique et social. GVA a pour mission de rendre l’Internet accessible à tous les foyers », précise le président de GVA Burkina Faso, Marco De Assis.

Le ministre Fatoumata Ouattara, devisant avec le président de GVA (à droite) et le directeur général de GVA Burkina Faso, Armand Sato (à gauche).

« On arrive ici, pas pour être un opérateur de plus, on arrive pour être le meilleur »

Le directeur général de GVA Burkina Faso, Armand Sato, lui, soutient qu’« en offrant un service ultra-performant et en démocratisant l’accès au Très Haut Débit, l’arrivée de CanalBox est une excellente nouvelle pour tous les foyers et entreprises de Ouagadougou. (…). On arrive ici, pas pour être un opérateur de plus, on arrive pour être le meilleur. Tout va changer à Ouaga ; parce que GVA a une mission qui est de démocratiser Internet dans les foyers ».

Pour les entreprises, GVA Burkina Faso met à leur disposition, Canal Box Pro. Cette offre permet aux entreprises de booster leur compétitivité grâce à la transformation numérique (téléchargements ultra-rapides, envois de fichiers volumineux, visio-conférences sans coupures, travail à distance, accès fluide aux applications et sites-web).

« On a un seul juge : c’est le client. S’il est satisfait, il reste. S’il n’est pas satisfait, il part. Et nous, nous n’avons pas l’ambition d’aller chercher un client parti, car c’est zéro parti », signe le directeur commercial de GVA Burkina Faso, Cheick Diallo.

Le gouvernement salue l’arrivée d’un nouvel acteur !

Pour le ministre de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Fatimata Ouattara, faire en sorte que chaque ménage, les entreprises aient accès à l’Internet par la fibre optique est une ambition du gouvernement burkinabè. Voir donc GVA l’offrir, c’est une bonne chose, car cela va amener la concurrence et offrir le choix à l’usager, justifie-t-elle. Toute chose qui, de son avis, concourt à la qualité au Burkina. « Le prix proposé va naturellement impacter le marché de services de communications électroniques ; parce que, c’est vrai que c’est un secteur qui est soumis à la régulation, mais les prix détails sont vraiment dictés par la concurrence. Nous saluons donc l’arrivée d’un nouvel acteur dans ce secteur et, naturellement, ce que nous attendons, c’est une meilleure qualité de service et faire en sorte qu’Internet soit démocratisé, que tous les Burkinabè, partout où ils sont, aient accès à Internet », accueille le ministre Fatimata Ouattara.

Le directeur général, Armand Sato, et le directeur commercial, Cheick Diallo (droite), ont conquis le public de la soirée.

Zones déjà disponibles…, à vos marques !

L’objectif de GVA Burkina Faso, c’est de pouvoir couvrir l’ensemble des localités du pays, et « le plus rapidement possible ». En attendant, l’offre CanalBox est déjà disponible à la Zone ZACA, Koulouba, Paspanga, Nimnin, Cité en III, Saint Léon, Kamsonghin, Samandin, Bilbalogho, 1200 logements, Dagnoën, Kalgondin, Wemtenga. En clair, les résidents de ces quartiers peuvent souscrire à l’offre CanalBox. Le déploiement se poursuit dans de nombreux quartiers, dont Wayalguin, Zone du bois, Zogona, Dassasgho, Gounghin, Pissy, Petit Paris, Karpala.

Dès ce vendredi 4 juin 2021, les équipes prennent d’assaut la capitale. « Elles vous trouveront à la maison », informent les responsables de GVA Burkina Faso (gva_bf_com@gva.africa), précisant en outre que l’offre est également disponible auprès de son partenaire Canal+ à travers toutes ses boutiques.

L’installation à domicile de CanalBox est effectuée par des techniciens GVA et le service client premium est assuré par les équipes sept jours sur sept et 24h/24.

O.H.L
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 juin à 16:53, par SID PAWALEMDE En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

    C’est trop trop cher 30 000 FCFA. Il faudra revoir le coût. Sinon, personne ne viendra labas !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 19:44, par Maria de Ziniaré En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

    Bravo pour l’arrivé d’un nouvel opérateur internet qui propose la fibre optique à domicile. Au Sénégal la SONATEL commercialise l’accès internet à domicile par la fibre optique depuis plus de deux ans. Dommage que l’ONATEL notre opérateur national à 16% ( part du Burkina dans le capital) ne soit pas ambitieux et ne propose que l’adsl sur les lignes téléphoniques fixe.
    Remarquez que le français VIVENDI était l’ancien propriétaire de l’ONATEL par le biais de Maroc Télécom (53 % des actions) qu’il a vendu l’opérateur émirati Etisalat qui possédait déjà les réseaux MOOV. Ceci explique le regroupement des filiales de Maroc Télécom au Mali (51% de Malitel) au Burkina ( 61% de Onatel) au Gabon (51% de Gabon Télécom ) et en Mauritanie ( 51%de Mauritel ) avec les réseaux MOOV sous la nouvel appellation MOOV AFRICA.
    C’est RMCK le président le plus « patriote » du Burkina qui a permis à Maroc Télécom de passer de 51% à 61 % dans la capital de l’ONATEL quand Rosine SORI COULIBALY était ministre des finance.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 20:06, par Passakziri En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

    L accès à internet peut contribuer au développeur si on ne se contente pas de divaguer sur les réseaux sociaux pour partager les Fake news et autres propagandes. Seulement il faudra éviter l arnaque par des opérateurs super chers au service très mauvais comme dans la téléphonie mobile.
    Dire ici qu un débit de 50 Mb/s est rapide , c est ridicule. C est un débit lent. Par curiosité je viens de tester mon débit dans un pays pas réputé pour la rapidité de son réseau internet et j ai une moyenne de183Mb/s . Donc je crois que le coup n est pas raisonnable. Chaque fois que Canal + est dedans je ne m’attends à rien de bon , sauf soutirer les maigres fonds de nos populations.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 21:47, par aboubacar.ouedraogo2010@gmail.com En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

    Bienvenue à ce nouvel opérateur Télécom. Nous espérons que l état burkinabè vas encaisser 40 milliards comme frais de licence d’exploitation du réseau,si ce n’est déjà fait. Vive la concurrence. Nous attendons un prix plus bas. 2500f par mois pour une vitesse moitié de l’offre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 22:59, par Fils de zabre En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

    Je trouve que 30000f est trop élevé pour une population à un faible revenu même le gabon qui est plus riche que le Burkina sont à 25000f par mois de grâce n’enprauvre pas davantage cettes populations

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 06:08, par Assan En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

      Quoiqu’on puisse dire sur GVA-Afrique, il n’en demeure pas moins que pour l’heure ils ont la meilleure offre du marché et de très loin. En plus au lancement ils couvrent plus de zone que Moov et Orange réunis, pourtant là depuis bien plus longtemps.

      Offres FTTH au Burkina : 50MBps/s

      Moov : 60.000 FCFA/mois
      Orange : 60.000 FCFA/mois
      Canalbox : 30.000 FCFA/mois.

      Bienvenue donc à Canalbox.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 00:18, par Toto En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

    C’est vrai quand j’entends canal plus, je m’attends à l’arnaque des négriers des nouveaux temps. Ils viendront nous vendre des terminaux à 45000CFa comme si c’était d’une box dont le consommateur à besoin, alors que c’est eux qui en ont besoin pour fournir le service pour lequel le client paie. Je pense que nos autorités ne protègent pas les consommateurs et la ligue des consommateurs n’est qu’un regroupement de gens prets à monnayer les droits des consommateurs.
    En France pour moins de 25000CFA, voici ce à quoi tu as droit.
    Internet
    ↓jusqu’à 1 Gbit/s
    ↑jusqu’à 400 Mbit/s
    Wi-Fi 5
     !Répéteur Wi-Fi-5 en option
    Téléphonie
    Appels illimités vers fixes et mobiles en France et vers fixes de plus de 110 pays
    TV
    Plus de 180 chaînes
    Décodeur Bbox 4K
    Enregistreur 128 Go
    Fonction « Lire du début »

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 16:40, par Mahamadi Nanema En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

    Je soutiens la nouvelle structure.... je payeplus de 100milles Francs de Giga orange pour juste souvent un bénéfice de 5000 ou des fois perdre. Imaginez une téléchargement effectué et le fichier corrompu qui vaut 5 GO à qui revient la perte ? J’ai trop crié sur ONATEL depuis le temps de leur clé CDMA Ivdo jusqu’à présent je n’aijamais eu de connexion internet illimité. Je prie dieu que la nouvelle structure Arrive àNiangoloko.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 04:06, par Ahmed nour En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

    Cher ami et frere burkinabe
    Quand j’etais a ouagua je ne pouvais pas installer internet chez moi. Je pensais retourner au mode Minitel.
    Il faut se comparer meme le Rwanda qui est un pays enclave a internet moins cher que tout les pays francophone.
    Regarder la somalie en Guerre depuis 40 and l’internet la moins cher en Afrique.
    Il faut exiger le meilleur votre ministre madame Fatima ne fait pas bien son travaille. Au Kenya pour 10000cfa tu as Tele et internet illimite.
    Vous etes un pays riche avec 27 mines d’Or en production Alors ne dite pas vous etes pauvres.ce les francais qui vous suce le sang.
    People fier et honnete je vous Salue a tous mes freres Burkinabe. Je serais de retour

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:57, par OUEDRAOGO Boureima En réponse à : CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !

    Dire que vous allez démocratiser internet dans les foyers avec 30 000 frs/mois c’est se moquer de la misère des populations.
    Je suis d’accord que ce prix est bon pour les professionnels et certains foyers de Ouaga 2000 et autres, mais pour le fonctionnaire moyen c’est une traite bancaire n’en parlons pas du citoyen lamda.
    J’espère que le personnel est à 80% Burkinabè Mr le DG Armand SATO ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Télépilotage de drone : Lwili Drone Solutions renforce les capacités de six apprenants
Concours « GENIE TIC » 2021 : Les candidatures attendues jusqu’au 8 août 2021
Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso : Le nouveau président, Lamoussa Jean-Baptiste Sawadogo, s’engage à relever les défis
Algérie : Les autorités annoncent le retrait de l’accréditation de la chaîne France 24
La fibre d’Orange : Une nouvelle ère s’ouvre pour le Burkina
Immersion dans le quotidien des médias : Les étudiants de l’ISCOM visitent les Editions Lefaso
Suspension des médias du groupe Omega : Les Organisations professionnelles dénoncent « une décision disproportionnée et abusive »
Suspension de Oméga Médias : « Ce n’est pas pour faire diversion », se défend le Conseil supérieur de la Communication
Santé : Des journalistes et communicateurs outillés sur la résistance antimicrobienne
Valorisation des technologies, inventions et innovations : La stratégie expliquée aux communicateurs et aux journalistes
Etats-Unis : Facebook interdit Donald Trump de toute publication sur sa plateforme
CanalBox Burkina : Internet de très haut débit enfin accessible à Ouagadougou !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés