Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les nations sont nées dans le cœur des poètes, elles prospèrent et meurent dans les mains des politiciens.» Mohamed Itqbal (poète, barrister et philosophe de l’époque de l’Inde britannique)

Burkina Faso : Le groupe parlementaire RDJ invite le gouvernement au dialogue face à la crise scolaire

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 2 juin 2021 à 17h59min
Burkina Faso : Le groupe parlementaire RDJ invite le gouvernement au dialogue face à la crise scolaire

Le groupe parlementaire Rassemblement pour la démocratie et la justice (RDJ) invite le gouvernement burkinabè à dialoguer avec les opposants aux réformes du système éducatif afin de pouvoir sauver l’année scolaire en cours. C’était à l’occasion du bilan de sa participation à la première session parlementaire présenté à la presse ce mercredi 2 juin 2021 au sein de l’Assemblée nationale.

Ces temps-ci, l’actualité au Burkina a été marquée par de nombreuses manifestations dans plusieurs localités du pays, engendrant des dommages de diverses formes au point de menacer même l’année scolaire en cours. Face à cela, le Rassemblement pour la démocratie et la justice (RDJ) appelle les autorités au dialogue.

Halidou Sanfo, président du groupe parlementaire RDJ : « Nous invitons le gouvernement à user des moyens de dialogue, de concertation pour dénouer la crise et permettre de sauver l’année scolaire. »

« L’on observe des revendications dans beaucoup de secteurs d’activités au moment où les ressources de l’Etat sont confrontées à plusieurs défis. Pendant que nous cherchons des solutions à ces problèmes, le pays connait ces derniers temps des remous scolaires. Les organisations scolaires se dressent contre des réformes du système éducatif engagées par le gouvernement […] Nous regrettons que cette situation ait entraîné des dégâts matériels et humains avec malheureusement des pertes en vies humaines », déplore Halidou Sanfo, président du groupe parlementaire RDJ.

Les journalistes présents à la conférence de presse du groupe parlementaire RDJ

Il suggère à la suite à l’Exécutif, « le dialogue » comme plan de sortie de crise. « Nous invitons le gouvernement à user des moyens de dialogue, de concertation pour dénouer la crise et permettre de sauver l’année scolaire. »
Sur la question sécuritaire, le groupe parlementaire RDJ appelle les autorités à intensifier les actions déjà entreprises en vue de répondre aux attentes des populations affectées chaque jour par des déplacements massifs.
Par ailleurs, les députés membres du groupe parlementaire RDJ se disent fiers d’appartenir à la majorité présidentielle afin d’accompagner les actions du chef de l’Etat, Roch Kaboré pour un « Burkina Faso de paix ».

Le groupe parlementaire RDJ se compose de vingt et un (21) députés provenant de neuf (9) partis politiques, à savoir APR-Tilgre, le CNP, le CPS-G3, le MBF, le PDC, le PDS, le PUR, le RPI et l’UNIR/PS.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Réconciliation nationale : Le ministère renforce les capacités des acteurs à Koudougou
Nécrologie : Dr Assimi Kouanda inhumé après les hommages de la classe politique et de la communauté universitaire
Vie politique : Le MPP en Congrès extraordinaire du 24 au 26 septembre 2021
Demandes de financement pour des activités culturelles et artistiques : « Le Ministère en charge de la réconciliation nationale n’a pas de ligne budgétaire »
Nécrologie : Assimi Kouanda sera inhumé ce vendredi 11 juin 2021 à Ouagadougou
Mouvement SENS : Assemblée générale souveraine ce samedi 12 juin 2021
Processus électoral au Burkina : Les acteurs en réflexion sur le fichier et le dispositif de transmission électronique des résultats électoraux
Réconciliation nationale : A Kaya, le PNUD et le ministère renforcent les capacités des acteurs
Dr Adama Coulibaly de l’APP/Burkindi : « La réconciliation nationale est indispensable, sinon vitale pour notre pays »
Élections locales au suffrage universel direct : La CENI et le MATD en concertation
Vie constitutionnelle au Burkina : « Que faire aujourd’hui si le Mogho Naaba, le Dima de Boussouma ou..., décidait d’être candidat à la présidentielle ? », pose Pr Albert Ouédraogo
Nouveau temps pour la démocratie : Le groupe parlementaire rend compte de sa contribution à la première session de l’Assemblée nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés