LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Avis de recrutement d’un/e spécialiste technique (consultant/e) pour appuyer le nexus développement - humanitaire - paix

PROJET DE SERVICES D’APPUI SUR LE TERRAIN (PSAT)

Publié le jeudi 3 juin 2021 à 08h00min

PARTAGER :                          
Avis de recrutement d’un/e spécialiste technique (consultant/e) pour appuyer le nexus développement - humanitaire - paix

Le Projet de Services et d’Appui Terrain Burkina-Bénin (PSAT) est une structure de prestation de service qui apporte un appui technique, administratif et logistique à la Coopération canadienne au Burkina Faso et au Bénin dans la délivrance de ses projets et programmes avec ces deux pays.

Producteur majeur d’or et de coton, bénéficiant du soutien de la communauté financière internationale, le Burkina Faso était promis à un essor économique et social appréciable s’il ne faisait pas face à de sérieux défis structurels et conjoncturels au nombre desquels on peut citer : sa vulnérabilité due à l’évolution des cours du coton et de l’or ; les aléas climatiques auxquels est exposée son économie ; sa forte dépendance à l’aide extérieure ; sa faiblesse de ses infrastructures ; la pression démographique ; le taux de pauvreté très élevé ; l’indice de développement humain très faible ; l’insécurité alimentaire critique et l’insécurité qui est devenue un des défis majeurs du pays.

Il a été démontré que les personnes en situation de crise n’expérimentent pas des réalités compartimentées mais ont à la fois des besoins conjoncturels d’assistance humanitaire et des besoins structurels de développement. Ainsi, dans un contexte complexe comme celui auquel fait face le Burkina Faso, l’approche structurante consiste, pour les divers intervenants, à transcender le fossé entre humanitaire et développement et à intégrer les acteurs de la paix (triple Nexus).

Dans ce contexte, le PSAT recherche, pour mise à disposition de la Coopération canadienne, une/un spécialiste technique (ST) pour appuyer le triple Nexus Développement – Humanitaire – Paix, en renfort à la Coopération Canadienne et à ses partenaires. L’objectif du mandat est de contribuer au renforcement de la cohérence entre les efforts humanitaires, de développement et - le cas échéant - de paix. Dans ce cadre, le/la ST fournira des conseils et un soutien technique à la coopération canadienne en matière de Nexus Développement - Humanitaire - Paix (DHP). Il est en outre attendu le suivi des projets ou partenaires qui touchent aux efforts de paix, mais pas nécessairement financés par le Canada. (cf. détails dans les TDR disponibles sur demande).

Le mandat du/de la consultant-e débutera en Juillet 2021 pour s’achever le 31 mars 2022 avec un niveau d’effort de 10 jours en moyenne par mois, pour un total de 90 jours maximum.

Les candidatures recevables sont celles des Spécialistes techniques titulaires d’un diplôme universitaire (BAC + 4) d’une université reconnue dans un domaine tel le Développement, l’Économie, les Sciences sociales ou domaines connexes. Ils/Elles devraient justifier d’une expérience minimale de 3 ans dans des contextes de développement et humanitaires et idéalement 1 an dans le domaine de la paix. Ils/Elles devraient également justifier d’une expérience dans la mise en œuvre des projets et programmes d’assistance internationale en particulier dans les situations de crise ou de conflit, ainsi que dans la gestion axée sur les résultats, la théorie du changement et le cadre de mesure du rendement (cf. détails dans les TDR disponibles sur demande).

Les expert-e-s répondant aux exigences et intéressé-e-s par cette mission sont invité-e-s à demander les TDR et le canevas de CV et aussi à transmettre leur dossier de candidature uniquement par courriel aux deux adresses suivantes : gnadembega@psatbfbenin.org et rlankoande@psatbfbenin.org , au plus tard le 13 Juin 2021 à 17h00 (délai de rigueur).

Les dossiers de candidature devront comporter les éléments ci-dessous :

1. Un CV démontrant que le/la candidat-e réunit au moins les exigences essentielles requises et présenté selon le canevas fourni sur demande ;

2. Une lettre de motivation d’une page et demie maximum ;

3. L’indication du taux d’honoraires journaliers en TTC demandés pour la mission, dans un fichier pdf ;

4. Au moins 3 références professionnelles récentes.

Le recrutement se déroulera selon les étapes suivantes :

1. Evaluation des candidatures reçues
2. Classement des candidatures par ordre de mérite
3. Négociation avec le-la candidate arrivé-e en tête, et
4. Si accord, contact des références professionnelles et contractualisation
5. En cas de désaccord, négociation avec le-la candidate suivant-e ; et ainsi de suite.

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Cours d’anglais intensifs au Centre américain de langue
Avis de recherche : Documents d’identités et clé de voiture