Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • • dimanche 30 mai 2021 à 22h45min
Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021

La vaccination des populations commencera dans la première semaine du mois de juin 2021. C’est l’annonce faite par le ministre de la santé aux gouverneurs dans une note. Il a aussi indiqué que le Burkina Faso recevra ses premières doses de vaccin contre la maladie le 30 mai 2021. Les cibles concernées pour cette première phase sont : le personnel de santé, les personnes vivant avec des comorbidités (hypertension, diabète, insuffisance rénale.. ) et les candidats au pèlerinage à la Mecque. La note précise que les gouverneurs sont priés de prendre toutes les dispositions utiles afin d’assurer la réussite de cette campagne de vaccination contre Ia COVID-19 au Burkina Faso.

Vos commentaires

  • Le 29 mai à 15:06, par Calé En réponse à : Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des populations débutera dans la première semaine de juin 2021

    Beaucoup de chance aux candidats cobayes. Si je ne suis pas payé je ne peux me rendre cobaye.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 20:54, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des populations débutera dans la première semaine de juin 2021

    Hum... Visiblement, l’habitude devient une seconde nature ? Ne pas communiquer est devenu la norme on dirait.

    Nous voilà donc à la veille d’une campagne de vaccination pour laquelle le gouvernement a élaboré une stratégie et un plan dont nous ne savons RIEN.
    Soit dit en passant, on fait partie de 4 derniers pays en Afrique et au monde à ne pas avoir débuté la vaccination, et on ne sait pas non plus pourquoi !

    On pourra me dire que ceux qui doivent procéder à la vaccination doivent être préparés et informés, mais cela ne suffit pas pour un sujet aussi sensible et polémique.
    En tant que citoyen parmi plusieurs pouvant être concerné par cette vaccination en raison de mon métier, mon âge ou mon état de santé, j’ai du mal à comprendre que personne n’ai pensé à nous informer à l’avance de ce qui nous attend.

    Si le courrier adressé aux gouverneurs (mais rien pour la population !) nous apprend que le déploiement sera national, on reste ignorants sur les autres modalités :

    1°) Sera-t-elle localisé dans des centres de santé ou lieux désignés à cet effet dans les grands centres ou décentralisée jusqu’au niveau CSPS et village ? Les malades, "infirmiers de brousse" et pèlerins doivent-ils prévoir de se déplacer pour être vaccinés ?

    2°) Si le personnel de santé est bien connu et listé, comment identifiera-t-on les personnes avec des co-morbidités ? Si un individu se présente comme atteint d’asthme ou d’hypertension, comment doit-il le prouver ? Ou bien sa parole suffira-t-elle en l’absence d’un certificat médical ? Comment obtient-il ce certificat et dans quel délai s’il ne l’avait pas établi auparavant ? Comment gère-t-on le cas des séropositifs ?

    3°) Comment identifie-t-on les candidats au pèlerinage à la Mecque quand on sait que les listes ne sont pas définitives, que la question du nombre de visas cette année, en comptant ou pas ceux de l’année passée ne semble pas encore résolue avec le pays hôte ? Je veux aller à la Mecque mais je n’ai pas encore payé, ni eu mon visa, comment je fais pour être vacciné ?

    4°) La vaccination sera-telle obligatoire ou volontaire ?

    L’absence d’informations favorise la circulation des rumeurs, fake news et thèses complotistes. Et l’exemple de la crise scolaire montre à souhait comment c’est difficile voir impossible de démentir les fausses nouvelles une fois qu’elles sont installées. Alors ?

    Répondre à ce message

    • Le 30 mai à 12:17, par jeunedame seret En réponse à : Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des populations débutera dans la première semaine de juin 2021

      Patron SEBGO, tu as raison. Reste à savoir si le gouvernement est informé à temps. Il se peut que jusqu’au dernier jour de vaccination, il ne sache même pas quelle quantité combien de doses il recevra et à quelles dates et avec quels renouvellements et de quelle ville sur quelle garantie. Mais comme ce gouvernement est robot à clavier, il dépêchera l’annonce qu’il vient de recevoir, juste pour servir les autres et sauver son assujettissement. Tant pis pour les vaccinés.

      Répondre à ce message

    • Le 30 mai à 18:35, par Popol En réponse à : Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des populations débutera dans la première semaine de juin 2021

      Cher Sidpawalemde Sebgo , toutes vos questions sont pertinentes et méritent des réponses de nos gouvernants quand on veut bien faire les choses. Je suis profondement peiné.
      Malheureusement , nous sommes dans une action politique et non une action de santé publique où il ya communication , sensibilisation...etc. voyez-vous la politique et le travail sont deux choses différentes et dans un contexte au BF où nos autorités n’ont justement plus aucune autorité....ils (nos gouvernants) n’oseront pas nous (le peuple) faire face quand on va leur poser toutes ces questions.
      Retenez ceci : c’est un acte politique , il faut communiquer au minimum possible, divertir le peuple , prendre l’argent qui vient avec ce package de vaccin , vacciner quelques personnes et c’est tout.
      Au passage , sachez que le COVAX (vaccin anti covid reçu de OMS) qui nous est envoyé est en fait la première version du Vaccin AstraZeneca décrié en Europe parce qu’il cause des effets secondaires comme les tromboses (hemorragies internes) qui sont mortelles.
      Ce vaccin est plus facile à conserver ( chaîne de froid) comparé à ceux de Pfizer et Moderna qui requiert des frigos spéciaux , mais le problème ici c’est le risque de tromboses auquel Astra Zeneca apportera surement une solution dans la 2ème version de son vaccin qui est en cours d’élaboration....sans quoi cette entreprise va faire faillite.
      Comme les européens ne veulent pas du vaccin Astra Zeneca 1ère version alors que chaque pays en avaient commandé des millions de quantités....d’après vous où est-ce que ce lot de vaccins sera-t-il écoulé ? bah en Afrique...on aime cadeau+argent.
      En Europe , bcp on refusé les vaccins au pretexte que toutes les étapes de tests (minimum 3) n’ont pas été réalisées pour ces vaccins (juste phase de test 1 & 2)....donc nous les africains là on va servir pour la phase 3.

      Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 14:26, par Passakziri En réponse à : Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021

    Enfin le début de la vaccination.
    Mais ca n’a que trop duré avec des tergiversations inutiles au lieu d’informer honnêtement les poupulations. J’attends moi encore les résultats de cette fameuse enqête auprès des populations, comme si c’est aux poupulations d’expliquer les vaccins aux grands professeurs ! On a perdu trop de temps , laissant les fake news un champs libre pour désinformer à volonté. Domage !
    Quant au déploiement, il fallait expliquer de quel (s) vaccin(s) il s’agit au moins , parce qu il sera aussi innaceptable de ne pas assurer un diagnostic et uune prise en charge adéquate d’éventuels effets sécondaires déja connus ailleurs. Ne serait-ce que l’accessibilité à une imagerie adaptée serait bien le minimum.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 17:35, par Banana Republic En réponse à : Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021

    M. De Sebgo vous avez parfaitement raison
    Non seulement on a l’impression que ce pays est sur une autre planète et ne sent pas concerné par la vaccination et en plus un ministre et Pr svp qui envoie une missive non pas à la population ou au corps médical mais aux gouverneurs
    On ne roule plus au diesel mais au diesel frelaté
    Mais comme on dit les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 19:00, par Zato En réponse à : Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021

    Le gouvernement a l’obligation de publier la composition de ce fameux vaccin Astra Zeneca (tueur d’étoiles en latin) très contreversé et également les éventuels effets secondaires liés à son inoculation. Pour ma part il serait dangereux voire suicidaire de se faire injecter un produit dont on a aucune information pharmacologique.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 10:25, par Niodogo Fabrice En réponse à : Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021

    CETTE CAMPAGNE DE VACCINATION EST LA BIENVENUE SI ET SEULEMENT SI LE GOUVERNEMENT S’EST BIEN ASSURE QUE CE VACCIN EST TRES EFFICACE ET N’AURA PAS DES EFFECTS SECONDAIRES GRAVES ET PERPETUELS.IL NE FAUDRAIT PAS QUE CEUX QUI NOUS SOIGNENT (PERSONNEL DE LA SANTE) SE RETROUVENT MALADE VU QU’ILS SERONT LES PREMIERS A ETRE VACCINE.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai à 11:04, par paul En réponse à : Lutte contre le COVID-19 : La vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021

    Beaucoup de personnes veulent des informations sur le vaccin : composition, innocuité, risques, etc. Il suffit de se connecter sur le net et chercher la bonne information en croisant les sources d’information et les vérifier. Même si le gouvernement communique, chacun peut vérifier si c’est vrai ou non, sans pour autant tomber dans la complotite aiguê ! Le risque zéro n’existe pas. C’est à chacun de choisir en connaissance de cause s’il veut se vacciner ou pas. Maintenant, si tu veux aller à la Mecque, tu n’as pas le choix !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés