Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

« Les tranches de vie d’un faux sapiosexuel » : L’œuvre de l’officier de l’armée Alain Sara qui évoque la sexualité sans cligner des yeux

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • dimanche 23 mai 2021 à 22h10min
« Les tranches de vie d’un faux sapiosexuel » : L’œuvre de l’officier de l’armée Alain Sara qui évoque la sexualité sans cligner des yeux

L’écrivain burkinabè Alain Sara a dédicacé le samedi 22 mai 2021 à Ouagadougou, dans la soirée, sa nouvelle œuvre. Elle est intitulée « les tranches de vie d’un faux sapiosexuel ». C’est un bouquin de 258 pages constitué de 80 lettres recueil de lettre brulantes adressées à une femme aimée depuis l’adolescence.

Du nouveau dans la production littéraire burkinabè et pas des moindres. « Les tranches de vie d’un faux sapiosexuel », c’est le nouveau livre de l’écrivain et officier de l’armée burkinabè Alain Sara. Avec cette œuvre, l’auteur évoque la sexualité sans cligner des yeux. La nouvelle production est un recueil de 80 lettres brulantes adressées à une femme aimée depuis l’adolescence. Elle plonge le lecteur dans le feu ardent d’une passion partagée par deux êtres explosifs. L’auteur rend tout simplement avec des mots crus un hommage douloureux et poétique à une femme puissante. Alain Sara décrit presque tout en ce qui concerne la vie sexuelle de l’homme et de la femme.

Les tranches de vie d’un faux sapiosexuel

Pour Alain Sara, son œuvre est une proposition d’écriture, de lecture. Le plus important selon lui, c’est comment chaque lecteur établi un lien personnel avec son livre. Pour lui, toute expérience aboutit à des leçons. Il serait donc loisible que le lecteur tire des leçons en confrontant son œuvre avec sa propre expérience. Cette œuvre à démarche iconoclaste va au-delà de ce qu’on a l’habitude de voir dans les productions littéraires. Les désirs sexuels sont mis en lumière. Toutefois, Alain Sara n’est pas dans une logique de provocation.

Alain Sara, auteur du livre

Son préfacier Mamadou Hébié signera que l’œuvre est loin d’être un manuel d’éducation sexuelle. Pour lui, l’ouvrage se positionne plutôt dans un genre et dans un registre non définis inspiré d’un autre qui comme saint Augustin et Rousseau avant lui, décida de révéler au grand jour les flammes qui incendièrent ses sens, son corps, laissant au passage des effluves capiteux dans son âme. L’amour selon lui n’est pas que chasteté, pureté et douceur ou emboitement de structures parfaitement assorties. Il est également virilité, féminitude, intensité souffrance et fatuité.

Ils étaient nombreux à être témoins de la sortie du livre

L’œuvre a été éditée à Paris en France. Elle est disponible uniquement sur facebook sur la page « carrefour du livre ». Son prix est fixé à 12 000 FCFA. En dehors de l’internet, l’œuvre n’est pas disponible en librairie, ainsi en a décidé l’auteur. La dédicace a connu la présence des parents, amis et connaissances et des férus de livre.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Terrorisme au Sahel : Nabons Laafi Diallo propose « un regard à partir du Burkina Faso »
Littérature religieuse au Burkina : Père Basile Paré exhorte les chrétiens à faire un dépassement « du San Gôlô au Christ Vainqueur »
Réconciliation nationale et économique : Les leçons et perspectives de l’ancien député Amadou Traoré
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"
Littérature/Burkina : Mariam Ouédraogo veut transmettre les valeurs traditionnelles à travers le conte
Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina
Littérature : Dr Poussi Sawadogo rend hommage au Pr Jean-Baptiste Kiethéga, le père de l’archéologie burkinabè
Littérature : Touwindé Simon Tarnagda présente « Noms et prénoms bissa »
En librairie : SAMBARÉ, UNE HISTOIRE, DEUX VIES
Burkina : « La pratique de la saisie-attribution des créances en Droit OHADA », un nouveau guide pour les praticiens de Droit
« Moah, le fils de la folle », une œuvre qui défend les laissés-pour-compte
Littérature : Pr Vincent Ouattara donne à lire "Éthnologie et littérature, symbolique du cola dans la littérature"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés