Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les nations sont nées dans le cœur des poètes, elles prospèrent et meurent dans les mains des politiciens.» Mohamed Itqbal (poète, barrister et philosophe de l’époque de l’Inde britannique)

Éruption volcanique en RDC : La ville de Goma épargnée mais déplore cinq personnes tuées

Accueil > Actualités > International • • dimanche 23 mai 2021 à 10h36min
Éruption volcanique en RDC : La ville de Goma épargnée mais déplore cinq personnes tuées

Le volcan de Nyiragongo, en République démocratique du Congo, est entré en éruption dans la nuit de samedi 22 au dimanche 23 mai 2021. La ville de Goma, située dans l’Est de la RDC, n’a pas été touchée.

Les laves se sont en effet arrêtées vers Buhene, en périphérie de Goma. Cependant, on déplore cinq personnes tuées selon le bilan provisoire établi par le général Constant Ndima, gouverneur militaire de la région. Ces décès sont survenus lors de l’évacuation de la ville. En effet, après une réunion de crise à Kinshasa, le gouvernement avait ordonné la ville de Goma d’évacuer.

"L’éruption a débuté sans prévenir samedi en début de soirée. Des lueurs rougeoyantes ont commencé à s’échapper du cratère et une odeur de soufre s’est répandue dans Goma, située sur le flanc sud du volcan, sur les rives du lac Kivu. Cette soudaine activité volcanique a aussitôt provoqué l’inquiétude des populations, familières des colères du volcan" explique le journal Le Monde. Ce dimanche matin, la situation semble calme et « des gens commencent à regagner doucement leur domicile », « mais la population a encore peur, elle est dans l’embarras car les autorités n’ont fait aucune communication ce matin ».

La situation a contraint le président congolais, Félix Tshisekedi, a écourté son séjour en Europe. Il a ainsi décidé de rentrer au pays ce dimanche afin de « superviser la coordination des secours aux populations des zones menacées ».

Selon le média français, "la précédente éruption majeure du Nyiragongo remonte au 17 janvier 2002. La lave avait recouvert la quasi-totalité de la partie est de Goma, y compris la moitié de la piste de l’aéroport puis elle s’était lentement écoulée vers la ville, qu’elle avait coupée en deux, pour se déverser dans le lac Kivu. Plus de 100 personnes avaient péri".

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés