Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Jésus de Nazareth

Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

Accueil > Actualités > International • • dimanche 23 mai 2021 à 22h27min
Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

Fofana Nawa dite Succès, la cyberactiviste avait publié une vidéo live, en plein marché, qui a conduit à des violences xénophobes dirigées contre des Nigériens vivant à Abidjan. Elle avait été arrêtée au lendemain des violences qui ont fait un mort et au moins 39 blessés.

Jugée en comparution immédiate, Fofana Nawa a écopé d’une peine de 5 ans d’emprisonnement ferme et 2 000 000 FCFA d’amende.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 mai à 15:32, par Papa En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Chapeaux-bas aux juges pour cette peine,vous avez fait du bon bouleau .

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 15:54, par Nawa Criminelle En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Il ya eu plus de 10 morts au moins. 5 morts a Abobo, 2 morts a Yopougon, 2 morts a Williamsville et un gendarme tue. Cette femme va payer ca la tres cher. Les 5 ans la meme, ce n’ est rien. Les ivoiriens ont de vrais problemes. CVeux que les nigeriens vont dans votre pays, la, vpous meme vous ne pouvez pas faire ca. Ils vendent du cafe, du charbon du garba, etc. Ils ne gagnent pas forcement beaucoup mais ils sont economes. Donc un peu un peu, ils economisent et elargisent leur commerce. Alors que un vrai ivoirien est un grso depensier.
    Mais c’ est connu. En periode de crise economique, les etrangers sont les boucs emissaires faciles.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 16:14, par Oh que non ! En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Oh que non ! Cette peine est trop légère vu qu’il y a eu mort d’homme. 10 ans ferme, cela aurait été tres dissuasif pour tout apprenti malfrat qui aurait été tenté d’appeler au meurtre sur la base de fake news.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 16:16, par banga En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Le mal est deja fait « mais la » justice est renue aux innocents Nigeriens maitenant africains attentions au fake News

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 16:38, par Lom-Lom En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Montrez- nous la vidéo en question ! Si à partir d’une vidéo elle a réussi à allumer le feu dans une Société, cela veut dire que la Côte d’ivoire est loin des solutions à la xénophobie après l’épisode des années 2.000. Malheureusement, ce n’est pas ça qui va les sauver !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 18:59, par Tig-Re En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Je trouve que 5 ans ce n’est pas assez pour avoir provoqué la mort d’un être humain.
    J’espère que ça servira d’exemple à tous ces activistes que ne se rendent pas compte que les réseaux sociaux font partie de la vie réelle donc avec des conséquences réelles.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 22:17, par L’artiste En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Elle ne connaît rien de l’histoire de son pays. Elle est la vraie fille des apprentis xénophobes comme les Philippe YACE ancien président de l’Assemblee Nationale sous Houphouet , Laurent Dona FOLOGO qui vient d’être enterré (paix à son âme ), Laurent GBAGBO, Blé GOUDE, etc et tous ces xénophobes cachés qui entretiennent la haine entre les peuples pour rien. Les conséquences on les connaît. Les jeunes ivoiriens ont intérêt à chercher à faire quelque chose d’utile au lieu de penser que le problème réside chez les étrangers seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 22:25, par Cdpbis En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Si j’ai bi2n lu, le surnom de cette dame c’est "Succès" et cela.me fait rien ! "Succès" dans la vulgarisation de la haine entre les hommes. Comme d’habitude les africains n’ont rien inventé dans les TIC mais sont les plus qualifiés dans la.muavaise exploitation de ces TIC. Et voilà les résultats : une dizaine de maccabés et des centaines de blessés dont la guérison physique et psychologique peut prendre du temps. Que cela serve de leçon !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 23:05, par rood En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    A mon avis le juge était clément envers elle par rapport à son acte stupide, sinon minimum 15 à 20 ans de prison ferme.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 06:45, par Yako En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Le comble, ce que Mme Fofana Nawa est une mandée c.à.d qu’elle appartient à la même communauté située de par et d’autre des 4 frontières Mali/Burkina Faso/Guinée/CI. Comme tjrs on apprend aux jeunes à lire et écrire rarement l’histoire commune aux communautés ce qui explique l’étroitesse d’esprit chez beaucoup.Si Mme Fofana avait la moindre idée de l’époque à laquelle ses parents ou ancêtres sont arrivés sur ce territoire appelé CI elle n’aurait jamais agi de la sorte.Hier c’était le Dioula qui était malmené parce que Fofana, Coulibaly, Sanogo...Aujourd’hui c’est nous autres qui sommes malmenés par Fofana et Cie sur la base des origines comme quoi l’histoire n’obéit à aucune logique.Yako

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 13:10, par Kouassi En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Moi je voulais savoir davantage une personne tuée égale combien d’années de ferme elle doit écoper d’une amende de tous ces gens qui ont perdus leurs vies .... parce que vraiment c’est très méchant à ce que je sache nous formons tous une Afrique solide
    Merci !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 14:31, par Jb En réponse à : Côté d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    La xénéphobie en côte-d’ivoire est plus qu’une évidence.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 04:46, par Digueul En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    La plus grande interrogation et la plus grande inquiétude, c’est l’absence collective d’esprit critique partout dans les pays d’Afrique francophone. Qu’est-ce qui rend l’Africain aussi facilement manipulable ? Dans d’autres pays aussi on a vu par le passé des représailles contre des communautés juste pour des fake news.
    L’extrémisme violent prend naissance dans le manque de discernement et de critique. Chacun doit individuellement et collectivement savoir garder sans froid et rester critique et ne pas avaler tout ce qui est diffusé par les prêcheurs, dans les médias, par les réseaux sociaux, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 08:21, par COB En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Nous sommes indignés ! Et à juste raison ! Personnellement, je pense que des thèmes comme la xénophobie entre peuples africains ne devraient pas être l’objet d’échanges sur les réseaux sociaux. Les idées peuvent être mal interprétées, ou même des erreurs d’appréciation peuvent provoquer l’irréparable.
    Gardons nous donc des jugements de valeurs et laissons à la Justice officielle et à Celle de Dieu faire leur boulot.

    Très fraternellement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 08:36, par Ka En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Mon frère internaute ’’’’Yako’’’’ pour une fois je suis entièrement d’accord avec toi. Et je dis Bravo aux juges Ivoiriens, car ils ont appliqué le code de la déontologie des activistes à la lettre, et de sanctionner de manière impitoyable tout manquement. Tolérance zéro. C’est tout. Car les appels à détester l’autre n’a plus de sens dans ce monde. Et que les internautes mange-mils et autres margouillats sur le net sans cervelle ne viennent pas hurler à l’assassinat de la liberté d’exprimer, dès qu’on sanctionne l’un des leurs, même si la faute est gravissime et inexcusable.

    Je dis ici que la jeunesse ivoirienne est en manque de vraies modèles, de vrais sages, de vraies valeurs d’exemple, et doit réfléchir avant d’agir comme ’’Yako’’ la bien précisé en disant : ’’’’’’’Le comble, ce que Mme Fofana Nawa est une mandée c.à.d qu’elle appartient à la même communauté située de par et d’autre des 4 frontières Mali/Burkina Faso/Guinée/CI. Comme tjrs on apprend aux jeunes à lire et écrire rarement l’histoire commune aux communautés ce qui explique l’étroitesse d’esprit chez beaucoup. Si Mme Fofana avait la moindre idée de l’époque à laquelle ses parents ou ancêtres sont arrivés sur ce territoire appelé CI elle n’aurait jamais agi de la sorte.’’’’’’’’’

    Oui tu as raison mon frère internaute Yako. La jeunesse Ivoirienne commence à faire peur au monde, car la Cote est semblable comme les Etats Unis dont personne ne peut prétendre la paternité de ce pays. Et les jeunes Ivoiriens nous cassent les pieds (et tout le reste) avec leurs histoires d’origine douteuse. Tous ceux qui sont nés avant les indépendances sont forcément d’origine douteuse, puisque les nationalités dont ils se prévalent (ou dont ils prévalent tous) maintenant n’existaient pas au moment de leur naissance, et encore moins à la naissance de leurs parents. En plus, on naît où on naît et de qui on naît, c’est une chose dont on n’est pas responsable et qu’on ne peut pas modifier.

    Aucune naissance n’est honteuse, et être né sur le territoire du Togo, Bénin ou Burkina, ou que sais-je encore, cela ne peut pas être considéré comme infâmant. Les stupides querelles de clochers en Côte d’Ivoire contre les ressortissants du Nigeria, du Burkina, et autres constituent un obstacle considérable au développement, et si l’Afrique en est encore là où elle est, c’est en grande partie à cause de ça.

    La cote d’Ivoire s’est développée avec les bras forts et bon marché des Burkinabé depuis la nuit des temps. Et Ouattara est arrivé avec ses cartes de séjour, et Bedié avec son ivoirité, pourtant tous deux sont des étrangers, ADO Burkinabé, et Bedié Ghanéen. Voilà pourquoi la jeunesse manque de modèles et des sages. C’est pourquoi pour moi, la peines encourue est ridiculement légère en comparaison de la transgression des lois et du désastre commis par la mise en cause. Ce qu’elle a fait est criminel, et elle doit être traité comme tel.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 13:36, par Aïma En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

      Vieux Ka, et aussi à tous les autres internautes car nous disons tous plus ou moins la même chose : Halte à la xénophobie, au racisme, aux discriminations, surtout entre nous africains. Cela n’amène que haine de l’autre, affrontements, blessés et morts, désolation et souffrances de part et d’autre. Mais on persiste.
      Nos frères ivoiriens (pas tous mais beaucoup d’entre eux) sont ridicules avec leur utopie """d’ivoirité""". Qui est si authentique que ça là-bas en côte d’Ivoire ? A mon sens, personne. Les peuples du sud et du centre, les ethnies apparentées aux Akans et aux Baoulés sont issus de peuplades venues du ghana, du Libéria ou d’ailleurs. Nous avons tous appris l’épopée de la reine Pokou et ses troupes qui ont traversé le fleuve depuis le Ghana à dos de caïman dit-on. D’autres ivoiriens ont pour origine le Burkina, le Niger, le Mali, la Guinée... depuis toujours la RCI a été peuplé par des vagues migratoires, béninois, sénégalais, togolais, nigérians, maghrébins....
      Gbagbo, Blé Goudé, Konan Bédié et Cie ont oublié qu’ils sont ghanéens en remontant l’histoire. Certains ont évoqué Philippe Yacé qui serait d’origine béninoise, ADO sait très bien qu’il est burkinabè et j’en passe car la liste est interminable. Et puis, depuis quand Fofana est autochtone de RCI ? Mais pourquoi casser les pieds aux gens avec ""Ivoirité"" en attisant la xénophobie ? Tout le monde sait que ce sont les étrangers qui ont construit la RCI. Où étaient les soit disant ivoiriens authentiques ? Cette Fofana, mandé d’origine comme le précise Yako, n’a toujours pas compris qu’elle n’est pas plus ivoirienne que ces pauvres nigériens qu’elle a faitt lyncher par son acte imbécile et irresponsable. Elle méritait au moins 10 ans. Espérons que son séjour en prison la fasse réfléchir. Je pense aussi que c’est une question d’éducation. Disons la vérité à nos enfants et cessons d’éduquer nos enfants dans la haine de l’autre au prétexte d’ivoirité, d’authenticité... Condoléances aux familles endeuillées et en souffrance.

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 08:57, par arsène bamogo En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Si on creuse, on saura que c’est une prétendue néo-alphabétisée, qui manipule les appareils sans en savoir la portée et qui se croit le nombril de la terre. Elle se dit qu’elle connaît tout alors que c’est une ignare. Dommage qu’il y ait des gens qui suivent ce genre d’individu à l’aveuglette. Pour une vidéo qui date de 2019-2020, les conséquences sont des plus alarmantes avec mort d’hommes, blessés et des coeurs de frères dressés les uns contre les autres..Dommage pour une sous-région qui gagnerait à se souder contre cet ennemi commun qu’est le terrorisme déguisé en djihadisme...

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 10:51, par le Nomade En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Il faut sans doute féliciter les autorités ivoiriennes pour la rapidité de traitement de cette affaire. Cependant cela devrait aussi servir de leçon pour revoir l’éducation de nos enfants et les moins jeunes. C’est très important pour les jeunes de connaitre l’histoire de leur pays, des pays voisins et du continent en général. Il ne faudra pas qu’à chaque fois que le pays traverse des difficultés économiques, on vise les étrangers ! La Côte d’Ivoire est un pays de l’immigration qui reçoit des gens venant des pays voisins et au-delà, mais ces migrants sont des gens qui travaillent dur pour gagner leur vie et certains investissent aussi en Côte d’Ivoire. Il me semble aussi très important pour tous les pays africains de légiférer et encadrer l’accès et l’usage des réseaux sociaux !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 11:40, par Schan Djyt En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Identifiée comme elle était, cette dame ne pouvait pas se soustraire de la justice. Les autorités ont fait d’ elle peut être un exemple pour éviter tout debordement de la nouvelle technologie.
    Les gens "branchés" survolent les évènements sans avoir pris le temps de VERIFIER le CONTENU.
    Attention aux faux faits.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 13:30, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Oui, cette dame a incité elle-même et par vidéo les gens à s’en prendre aux nigériens en Côte d’Ivoire.

    Mais ce sont bien d’autres personnes qui ont physiquement attaqué, pillé, blessé et tué des innocents au nom d’une "vengeance" dont on ignore les ressorts. Car des ivoiriens sont violentés chaque jour par d’autres ivoiriens en Côte d’Ivoire sans qu’une "furie vengeresse" ne se déchaine.

    On doit donc constater qu’elle et les autres "influenceurs" ont juste joué sur une xénophobie déjà présente, à laquelle il faut ajouter l’appât du gain facile et la propension à la violence.
    La liste des attaques de ce genre contre des communautés étrangères en Côte d’Ivoire est longue, et les raisons vont du match de football perdu aux supposées critiques contre des dirigeants, en passant par les supposés "mauvais traitements" subis par leurs compatriotes. Tous les prétextes sont bons.

    Ce sont donc ces assaillants, pilleurs et tueurs qui doivent subir les rigueur de la loi pour les meurtres qu’ils ont commis. Malgré sa responsabilité morale partielle, il serait difficile de prouver que cette femme a elle même commis un ou des meurtres afin de la condamner pour cela.

    Paix à l’âme des morts, bon rétablissement physique et économique aux pauvres victimes et que justice continue à être rendue car des meurtriers, des voleurs et des agresseurs courent toujours...

    PS : A propos, que devient notre "succès" locale ? Une "dame" s’est illustré sur les réseaux sociaux et notamment sur ce forum de lefaso.net pendant le couvre feu dû au coronavirus. Elle réclamait véhément qu’on lui "donne" les noms et adresses des gens positifs dans sa localité. On suppose qu’elle avait des "projets" du genre de sa consœur ivoirienne pour eux. Maintenant, elle sait ce qui l’attend en cas de...

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 15:34, par Bonus En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Le drame dans tout ca, c’est entre nous les noirs on se cause de tels torts. Il apparait tres souvent dans des vidéos des ivoiriens, tout comme les autres ressortissants africains qui sont matraités au liban et dans plusieurs pays arabo-musulmans, mais jamais la communauté libanaise n’est inquiétée en Cote d’Ivoire. S’il s’agit de son frère noir, meme sur une fausse information, on est prompte à s’en prendre à lui. Nous avons un continent tres riche que les autres convoitent. On lieu de nous unir pour developper notre continent, on nous entre-tue tandis que les autres pillent nos ressources- Chinois, indiens, francais, americains et j’en passe. Quand est ce que nous aurons cette conscience raciale ? Les occidentaux et autres nous ont etudié et connaissent bien notre psychologie. Pendant qu’on se tape entre nous, eux ils pillent nos ressources pour aller créer de l’emploi chez eux pour leurs concitoyens. Meme dans les pays ou les noirs ne sont visiblement pas attaqués , ils sont traités de citoyens de seconde zone. Quand est ce que nous allons sortir de notre sommeil de plusieurs siecles pour comprendre que le noir est detesté partout dans le monde alors que les autres viennent nous piller en Afrique.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 12:01, par Somda En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

      Merci pour cette analyse. Ce sont les nevroses dont souffrent les peuples qui ont ete longument oppreses.

      On developpe de la haine et de la frustration que nous ne pouvons malheureusement pas deverser sur le bourreau puisque nous connaisons sa force de frappe. Nous utilisons donc nos pauvres freres oppreses comme nous comme exutoire.

      Prenez le cas de l’Afrique du Sud ou les blancs ne sont pas inquietes, mais les femmes sont violees et les etrangers brules. Tant que nous ne reeduquerons pas la jeunesse africaine, helas nous ne ferons que nous enfoncer dans le gouffre.

      Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:07, par Lom-Lom En réponse à : Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

    Ce peuple frère de Côte d’Ivoire risque d’avoir fort à faire et pendant encore très longtemps avec les conséquences de la manipulation de la xénophobie. Vous vous rappelez la crise des années 2000 avec pour les Burkinabè l’Opération Bayiri ! Est-ce que cette opération a été nécessaire après la crise post-électorale de 2010 quand on tuait des milliers de personnes ? Non assurément parce que les étrangers (Burkinabè particulièrement ) ont tiré leçon et se sont préparés en conséquences et il n’était pas certain que quiconque allait s’attaquer à eux allait s’en sortir vivant ? Qu’on le veuille ou non,chaque coup bas des politiciens et autres petits activistes à la petite cervelle contribue à préparer les communautés à s’auto-défendre et c’est cela qui fait que cette fois-ci, les minables s’en sont pris aux pauvres nigériens. Les nigériens ne sont pas les plus nombreux et ce n’est pas eux qui sont plus blâmables parce qu’ils sont des immigrés. Que ces activistes, s’ils ont quelque chose sous le caleçon, aillent s’en prendre à d’autres communautés et ils sauront que dans la vie, il y a des règles et de la dignité à défendre !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : La CPI abandonne les poursuites contre Simone Gbagbo
Condamnation du fils du Président équato guinéen : Six millitaires français retenus à l’aéroport de Bata en réponse
Guinée équatoriale : Le fils du président définitivement condamné pour « bien mal acquis » en France
Rencontre Ouattara-Gbagbo : Une décrispation de la situation pour la réconciliation nationale ?
Allemagne/Leverkusen : Explosion sur un site chimique
Mali : L’agresseur de Assimi Goïta est mort en garde à vue
Madagascar : Un projet d’assassinat du président avorté, deux Français arrêtés
Mali : Assimi Goita échappe à une attaque au couteau
Afrique : Patrice Talon interpelle les dirigeants à ne pas se prendre pour "Dieu tout-puissant" !
Sénégal : Le nouveau Code électoral fait monter le mercure, de quoi raviver le débat au Burkina
Afrique du Sud : Jacob Zuma face à son destin
Assassinat du Président haïtien : L’un des cerveaux presumés du meurtre arrêté
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés