Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Donne au monde le meilleur de toi-même, et le meilleur viendra»  Madeline Bridge

Norbert Michel Tiendrébéogo : « Ne votez pas un lion qui vous dévorera. Votez Norbert... »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les candidats déclarés > Norbert Tiendrébéogo • • vendredi 28 octobre 2005 à 07h24min

Norbert Michel Tiendrébéogo, le candidat du Front des forces sociales (FFS) et de la Convergence de l’Espoir (CE) s’est entretenu mercredi 26 octobre dans la soirée, avec les militantes de la cellule/C.E à Goundry, une zone non-lotie au secteur n°28 de Ouagadougou.

La Convergence de l’Espoir (C.E) et le Front des forces sociales (FFS) font front pour porter Norbert Michel Tiendrébéogo à la magistrature suprême au soir du 13 novembre. Par cette union, les deux partis entendent vérifier l’adage selon lequel « l’union fait la force ». Mercredi 26 octobre en fin de soirée, le candidat accompagné du coordonnateur national adjoint de sa campagne, Jean Hubert Bazié, par ailleurs président de la C.E et le secrétaire général de ce parti, Naby Nonguéma sont allés échanger avec les femmes de la cellule/CE de la zone non-lotie du secteur n°28. A 16 h 50 mn, ils pénètrent sur le lieu de la rencontre.

Ils sont accueillis par des ovations. Après l’eau de bienvenue, le coordonnateur national adjoint de la campagne prend la parole. « Ouagadougou, c’est ici, la zone non lotie. Nous êtes sorties de votre plein gré. Nous voulons poursuivre avec votre aide, l’idéal défendu par le président défunt, Thomas Sankara, qui plaçait la femme au cœur de ses préoccupations », a expliqué M. Bazié.

Et d’affirmer que « notre passage ici fera des mécontents. D’autres viendront à vous mais ne vous laissez pas manipuler ». Le candidat Norbert Michel Tiendrébéogo prend le relais. Dans sa longue prise de parole (debout), il invite fermement les femmes de Goundry à « refuser l’achat des consciences et à rester dignes ». « Aidez-moi à affronter Blaise Compaoré ; je compte sur vous pour le terrasser le 13 novembre », a-t-il dit.

Il fait le procès du régime Compaoré et dénonce l’enrichissement illicite de certains dignitaires de la IVe République avant de regretter la misère que vit la majorité silencieuse.Traitant ses adversaires politiques de « voleurs », Norbert Michel Tiendrébéogo a appelé les militantes à se mobiliser pour faire du porte-à-porte pour inciter l’électorat au « vote utile ». Selon Norbert Tiendrébéogo, la misère galopante, le difficile accès des Burkinabè aux soins de santé et à l’école viennent contrarier le thème de campagne du président sortant.

Afin de convaincre davantage les femmes à le voter, il a livré le contenu de son projet de société articulé sur la force de la jeunesse, l’école obligatoire et gratuite pour tous les enfants, la restauration de la fierté d’antan du Burkina et enfin, la sécurité des Burkinabè. Il propose une fois élu président du Faso, de réformer le système éducatif en vue de l’adapter aux réalités du pays et d’accorder la priorité à la formation professionnelle et à la promotion de l’emploi pour les jeunes.

Et le directeur national adjoint de la campagne, M. Bazié de renchérir : « Ne votez pas un lion qui vous dévorera. Votez Norbert car il ne vous oubliera jamais. Blaise Compaoré ne viendra pas dans votre quartier ». En se séparant des militantes, le candidat leur a laissé un exemplaire de son programme de reconstruction nationale.

S. Nadoun COULIBALY
coulibalynadoun2002@yahoo.fr


Le candidat justifie le choix de la zone non-lotie

« Ce n’est pas un choix exclusif car cette zone appartient au Kadiogo. Nous avons décidé de mener une campagne de proximité à Ouagadougou, dans la région du Centre. Car nous y avons des militants et des militantes.

C’est un devoir que nous échangions avec ces militantes en vue de partager leurs préoccupations. Nous sommes fier d’avoir découvert leurs conditions de vie que nous promettons de changer une fois élu. Nous leur apportons un message d’espoir et pas de désespoir comme contenu dans le programme de l’autre ».
Pourquoi la Convergence de l’Espoir soutient Norbert ?

Réponse de Jean Hubert Bazié :

« Nous avons une vision commune et sommes marqués par une fidélité pluridécennale à la cause sankariste. Ce n’est pas hier ni avant-hier que nous acceptons des sacrifices dans le sens du raffermissement du sankarisme.

C’est une constance et une conviction qu’un travail soutenu et continu peut aboutir au changement. Nous ne sommes pas pressés et ne faisons pas du sankarisme-tam-tam. Nous travaillons en profondeur avec peu de moyens mais avec la conviction que seul un travail patient et intelligent peut venir à bout de ce régime et restaurer la confiance nécessaire au développement du Burkina ».

Propos recueillis par S. N. C
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Norbert Michel Tiendrébéogo du FFS au secteur N°1 de Ouagadougou : “J’ai voté pour l’espoir...”
Meeting de clôture de Norbert Michel Tiendrébéogo à Ouagadougou : “L’incapacité ne passera pas...”
Norbert Michel TIENDREBEOGO : Sera-t-il le leader du Sankarisme ?
Norbert Tiendrébéogo à Ouahigouya : « Ils ont livré l’Eléphant aux chacals affamés »
Norbert Michel Tiendrébéogo à Boussé, Yako et à Ouahigouya : “L’éléphant du Yatenga est dompté au parc animalier de Ziniaré ; soyez vigilants...”
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-EST : colère, recueillement et espoir
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Nord : “Je vais loger dans le palais construit par Blaise...”
Norbert Michel Tiendrébéogo dans la Boucle du Mouhoun : Les militants décident de « renvoyer » Blaise Compaoré...
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Ouest : Dydir « conquis » par le FFS
Norbert Michel Tiendrébéogo du FFS à Ouidi : Appel « à faire le bon choix le 13 novembre »
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Sud : Médéga dit oui à la reconstruction du Faso
Norbert Michel Tiendrébéogo dans les Cascades : Les militants du FFS promettent « une gifle électorale »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés