Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’histoire de l’Afrique a été écrite par d’autres ; Nous devons posséder nos problèmes et nos solutions et écrire notre histoire.» Paul Kagamé

Célébration du 11-Décembre : La LONAB finance la construction de deux centres de santé dans la région du Plateau central

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 17 mai 2021 à 15h00min
Célébration du 11-Décembre : La LONAB finance la construction de deux centres de santé dans la région du Plateau central

La Loterie nationale burkinabè (LONAB) et le Programme de réalisation des infrastructures socio-économiques (PRISE) ont procédé ce lundi 17 mai 2021, à la signature d’une convention de financement d’un montant de 474 772 522 FCFA. Cette subvention de la LONAB va permettre la réalisation et l’équipement en matériel technique et biomédical de deux centres de santé et de promotion sociale (CSPS) dans les villages de Tanghin dans la commune de Khogo, et Napalgué dans la commune de Niou. Ces infrastructures sanitaires visent à l’amélioration de l’offre de soins en faveur des populations de la région du Plateau central, région qui accueille cette année les festivités du 11-Décembre.

La convention signée entre la LONAB et le PRISE constitue pour la nationale des jeux de hasard, non seulement une contribution à la célébration de la fête de l’Indépendance du Burkina Faso, mais aussi un apport pour l’amélioration de l’accès à des soins de qualité des populations de la région du Plateau central. Pour le président du conseil d’administration par intérim de la LONAB, Abdoulaye Zongo, cette convention symbolise un partenariat d’un type nouveau entre deux structures de l’Etat qui partagent les mêmes ambitions de contribution au développement du pays.

D’un montant total de 474 772 522 FCFA, l’enveloppe financière accordée au PRISE va permettre de construire et équiper deux CSPS dans les provinces du Kourweogo et du Ganzourgou. Chaque CSPS sera constitué d’un dispensaire, une maternité, un service commun, un abri couvert pour accompagnants, une cuisine, deux blocs de latrines, trois logements, un incinérateur et un poste d’eau autonome. Ces CSPS seront équipés en matériel technique et biomédical et dotés d’un réseau solaire photovoltaique.

Olivier Sawadogo, coordonnateur du PRISE

Ravi de cet appui financier qui va contribuer à atteindre les objectifs que le PRISE s’est fixé pour l’année 2021, le coordonnateur de la structure, Olivier Sawadogo, s’est voulu rassurant quant à la qualité des infrastructures qui seront réalisées. « Les CSPS que votre structure finance à travers cette convention seront réalisés suivant la rigueur traditionnelle du PRISE. Nous serons très exigeants quant au respect des délais contractuels. Pour ce faire, nous engagerons des entreprises compétentes et un bureau de suivi-contrôle sera également recruté pour veiller sur le respect des prescriptions techniques des infrastructures », a-t-il soutenu.

Olivier Sawadogo a saisi l’opportunité de la cérémonie de signature de la convention pour solliciter le ralliement des autres sociétés d’Etat, qui ont dans leur mission les questions sociales, afin que les besoins sociaux de base tels que l’accés à la santé, l’éducation et à l’eau potable soient satisfaits.

Les membres des deux structures présents à la signature de la convention

A propos du PRISE

Le PRISE est un programme initié par le gouvernement dans le but d’améliorer l’offre des services sociaux de base. Il a pour mission, la construction et l’équipement des complexes scolaires, des centres de santé et de promotion sociale (CSPS), l’aménagement des pistes rurales, la construction des ouvrages de franchissement et l’adduction en eau potable. Débutée en 2020, la mise en œuvre du PRISE a permis de réaliser 42 complexes scolaires, 23 CSPS sur 25 attendus, 69 forages positifs, 17 radiers et 16 dalots ainsi que l’aménagement de 10 km de piste rurale.

Armelle Ouedraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina Faso : Le Mouvement pour la résistance populaire menace de monter au front
Éducation : 25 180 candidats à la conquête du CEP dans le Boulkiemdé
Arrondissement N°2 de Bobo-Dioulasso : Une session pour dresser le bilan des cinq ans de gestion du maire
Ministère de la Fonction publique : Le Syndicat des contrôleurs et inspecteurs du travail dénonce une gestion clientéliste des ressources humaines
Région des Hauts-Bassins : Plus de 57 000 candidats à la conquête du Certificat d’études primaires session 2021
Secteur apicole au Burkina : Deux cents apiculteurs reçoivent des kits de production subventionnés
Région du Sahel : Plus de 7000 candidats composent les examens du CEP et du BEPC
BEPC session 2021 : Plus de 43 000 candidats en lice dans les Hauts-Bassins
Prévention et gestion des conflits agropastoraux : Les capacités des agents des forces de défense et de sécurité, et des magistrats renforcées
Lassané Savadogo, DG CNSS, dans l’émission Tapis d’honneur : « Pour la défense de son territoire, le Burkina compte d’abord sur son armée »
Insécurité au Burkina Faso : Le mouvement pour la résistance populaire menace de monter au front
BEPC 2021 : 43 762 candidats en lice dans les Hauts-Bassins
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés