Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’histoire de l’Afrique a été écrite par d’autres ; Nous devons posséder nos problèmes et nos solutions et écrire notre histoire.» Paul Kagamé

Cathédrale Notre-Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso : La communauté catholique rend grâce à Dieu pour la réhabilitation de l’édifice

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 17 mai 2021 à 09h44min
Cathédrale Notre-Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso : La communauté catholique rend grâce à Dieu pour la réhabilitation de l’édifice

La communauté catholique du Burkina Faso et particulièrement celle de la région des Hauts-Bassins est en liesse. Elle a célébré, ce dimanche 16 mai 2021, la messe de dédicace de la cathédrale Notre-Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso. Cette célébration a été une occasion pour les fidèles de rendre grâce à Dieu qui a permis de rénover ce lieu de culte.

Fermée pendant plusieurs mois pour cause de travaux de réhabilitation, la cathédrale Notre-Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso fait désormais peau neuve. Les fidèles catholiques de la région peuvent désormais y célébrer leurs cultes. La dédicace de l’édifice a eu lieu ce dimanche 16 mai 2021, sous la présidence du Cardinal Jean Zerbo, archevêque métropolitain de Bamako au Mali.

Des fidèles catholiques sortis nombreux pour la dédicace de la cathédrale

Cette célébration eucharistique a été une occasion pour les fidèles de rendre grâce à Dieu, celui qui a permis que cette réhabilitation soit une réalité. Entre adoration, chants d’action de grâce et des cris de joie, tous les moyens étaient bons pour les célébrants d’exprimer leur amour en ce Dieu qu’ils croient et qu’ils vénèrent.

Le projet de réhabilitation de cette cathédrale est un pari gagné pour l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso, avec à sa tête Mgr Paul Ouédraogo. Initié depuis 2016, ce projet a vu le jour grâce aux efforts conjugués des membres du gouvernement, des autorités coutumières et religieuses et les fidèles catholiques de la ville de Sya. Le coût de réhabilitation de cette bâtisse est estimé à 1 milliard 228 millions de FCFA, y compris les infrastructures connexes.

Le Cardinal Jean Zerbo, l’archevêque métropolitain de Bamako au Mali

En effet, la cathédrale Notre-Dame de Lourdes a été construite dans les années 1960, sous l’impulsion de Mgr André Dupont et Daniel Ouézzin Coulibaly. Ouverte au culte en 1961, elle est classée dans le patrimoine touristique du Burkina Faso. Du fait de la nature des matériaux utilisés pour sa construction, de son âge très avancé, de sa forte fréquentation, la cathédrale de Bobo-Dioulasso s’est trouvée dans un état de dégradation avancé. La mise en œuvre d’actions urgentes palliatives devenait dès lors une nécessité impérieuse. C’est ainsi que l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso, sous la tutelle de Mgr Paul Ouédraogo, s’est fixée pour mission de mobiliser des ressources afin de mettre en œuvre ce projet de réhabilitation.

Les travaux de réhabilitation de cette cathédrale ont été lancés en juillet 2020. Ces travaux ont beaucoup plus concerné la toiture de l’édifice, les revêtements de l’intérieur, les installations électriques, la sonorisation, ainsi que les salles annexes dont la sacristie et le cagot. À tous ces travaux, on note la réalisation de boutiques de commerce autour de la cathédrale. A ce jour, la réhabilitation a permis de redonner à cet édifice religieux son lustre d’antan.

Mgr Paul Ouédraogo, l’archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso

La réhabilitation de la cathédrale est une fierté légitime

La messe d’action de grâce qui consacre la dédicace de l’édifice a été présidée par le Cardinal Jean Zerbo, archevêque métropolitain de Bamako au Mali. Dans son homélie, il a invité tous les fidèles à la prière, à cultiver la paix, le pardon et l’unité. Tout en rendant à grâce pour la rénovation de la cathédrale, le Cardinal Jean Zerbo a salué aussi les efforts des fidèles qui ont permis que ce lieu soit rétabli. Il a souhaité que le renouvellement de la cathédrale soit aussi le renouvellement de la foi des fidèles catholiques en Christ. Par ailleurs, il a salué les efforts de l’archevêque Paul Ouédraogo qui, selon lui, s’est investi pour que ce projet soit une réalité. « Nous sommes animés par l’action de grâce, de reconnaissance et de remerciements pour les moyens que Dieu nous a donnés pour la réfection de cette cathédrale qui fait la fierté de toute la communauté catholique », a-t-il dit.

Roch Kaboré, président du Faso

« C’est un grand jour pour la famille diocésaine de Bobo-Dioulasso, parce que ce projet, nous l’avons nourri pendant longtemps et nous avons prié. Dieu merci, avec la générosité des uns et des autres et les stratégies de mobilisation de fonds, nous arrivons à une demeure de Dieu rénovée. Nous sommes heureux de ce joyau », s’est réjoui Mgr Paul Ouédraogo. Il a souhaité également que Dieu renouvelle le cœur des fidèles à l’image de cette cathédrale.

Paul Ouédraogo a saisi l’occasion pour remercier toutes les bonnes volontés qui ont contribué à la réhabilitation de la cathédrale Notre-Dame de Lourdes. Néanmoins, il lance un appel à la mobilisation de ressources. « J’en appel toujours à la générosité des fidèles pour toujours mobiliser les fonds. C’est vrai que les loyers des boutiques vont contribuer pour une bonne part à éponger le crédit au niveau de la banque. Mais si nous nous mobilisons plus, nous allons raccourcir le délai de payement », a-t-il lancé.

La cathédrale Notre-Dame de Lourdes a refusé du monde pour cette dédicace

Le président du Faso salue l’engagement des bonnes volontés

A cette messe de dédicace, on enregistrait la présence du président du Faso, Roch Kaboré, et son épouse Sika Kaboré, de membres du gouvernement, de présidents d’institutions, d’autorités administratives, coutumières et religieuses, etc. Le chef de l’Etat, à la fin de la messe, a salué cette rénovation qui contribue à donner une nouvelle image à l’édifice religieux. « C’est un grand évènement et une occasion de rendre grâce à Dieu pour avoir aidé, non seulement l’église de Bobo-Dioulasso, mais tous ceux qui participent à faire œuvre utile en reconstruisant la maison du seigneur », a indiqué Roch Kaboré. Ce fut une occasion également pour lui de remercier tous ceux qui ont contribué à ce que cette réalisation soit faite. Il a par ailleurs noté qu’il y a des travaux connexes qui doivent se poursuivre et son souhait est que la charité des uns et des autres puisse permettre de terminer l’ensemble des travaux de cette cathédrale.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 mai à 18:22, par Un Burkinabê En réponse à : Cathédrale Notre-Dame de Lourdes de Bobo-Dioulasso : La communauté catholique rend grâce à Dieu pour la réhabilitation de l’édifice

    Pourquoi Notre Dame de Lourdes ? Ne pouvait-on pas choisir un nom Burkinabè tel que Notre Dame de Dioulassoba, Notre Dame de Dafra ; surtout que les sous qui ont servi à sa réhabilitation viennent majoritairement de la poche de fidèles Burkinabè. Revalorisons notre culture et soyons fiers de nous mêmes. Je trouve que des noms de ce genre doivent disparaitre au profit de nos noms locaux. Les habitants de Lourdes riront de nous si ce n’est déjà le cas. Comme nous ne pouvons pas aller donner nos noms locaux dans d’autres contrées au moins ayons le courage de le faire chez nous. Il n’ya que chez nous en Afrique que tous nous dominent.
    Bonne fête et que Wouro exhauce vos prières.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ministère de la Fonction publique : Le Syndicat des contrôleurs et inspecteurs du travail dénonce une gestion clientéliste des ressources humaines
Région des Hauts-Bassins : Plus de 57 000 candidats à la conquête du Certificat d’études primaires session 2021
Secteur apicole au Burkina : Deux cents apiculteurs reçoivent des kits de production subventionnés
Insécurité au Burkina Faso : Le Mouvement pour la résistance populaire menace de monter au front
Région du Sahel : Plus de 7000 candidats composent les examens du CEP et du BEPC
BEPC session 2021 : Plus de 43 000 candidats en lice dans les Hauts-Bassins
Prévention et gestion des conflits agropastoraux : Les capacités des agents des forces de défense et de sécurité, et des magistrats renforcées
Lassané Savadogo, DG CNSS, dans l’émission Tapis d’honneur : « Pour la défense de son territoire, le Burkina compte d’abord sur son armée »
Insécurité au Burkina Faso : Le mouvement pour la résistance populaire menace de monter au front
BEPC 2021 : 43 762 candidats en lice dans les Hauts-Bassins
Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane
Lutte contre la drépanocytose : Des acteurs de six pays en formation à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés