Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021

Accueil > Actualités > Société • Déclaration • lundi 10 mai 2021 à 22h55min
Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021

Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré (LPZK) , dans une note en date du 10 mai 2021, déclare avoir été pris en otage pendant la répression "barbare" des élèves par les Forces de défense et de sécurité (FDS). Il prévoit une manifestation ce jour même 10 mai 2021.

A l’instar de leurs camarades dans plusieurs localités et établissements du territoire national les élèves du Lycée Philippe Zinda Kaboré (LPZK) manifestent depuis le mois de mars contre les reformes que le gouvernement a initié courant mas 2021.

Ainsi la marche des élèves du 29 avril a fait l’objet d’une répression aveugle de la part des forces de l’ordre qui ont usé à souhait de gaz lacrymogène. Malgré le repli des élèves dans la cour du LPZK les gaz les ont y poursuivis. La journée du lundi 3 mai 2021 fut la plus risquée, des dizaines de grenades lacrymogènes ont été balancées dans la cour du lycée, jusque devant la salle des professeurs et les bureaux de l’administration, prenant en otage les personnels présents à leur lieu de travail. Ce fut le désarroi aussi bien parmi les élèves que les personnels enseignants et administratifs. Certains élèves suffoquaient, d’autres se sont évanouis, avec en prime des risques d’incendie.

Depuis le début de la semaine du 3 mai, il ne se passe plus une journée sans que, sous prétexte de pourchasser les élèves, le personnel du LPZK ne soit gazé et pris en otage par les forces de l’ordre.

Il faut rappeler que dans le même temps les responsables administratifs du lycée ont enjoint aux enseignants d’être présents au lycée quand bien même les élèves sont en grève.

Depuis le jeudi 29 avril les élèves du LPZK ne sont pas retournés en classe, contrairement au mensonge grossier du Ministre Ouaro qui prétend le contraire. L’autre mensonge à relever est la prétendue rencontre que le proviseur du LPZK aurait eu avec le personnel. Aussi nous tenons à informer M. le Ministre que le proviseur du LPZK, depuis le début de ces évènements, n’a jamais rencontré le personnel contrairement à ce qu’il a déclaré dans les médias le mardi 4 mai 2021. Ainsi le personnel ne se reconnait pas dans les propos de M. le ministre.

Visiblement toute cette répression aveugle digne d’un régime fasciste se fait sous l’œil approbateur et complice des responsables du lycée qui n’ont usé d’aucun moyen pour protéger leur personnel et leurs élèves.

Le personnel du LPZK victime de cette barbarie :

-  Condamne la prise en otage du personnel pendant la répression barbare des élèves par les FDS ;

-  Dénonce le comportement irresponsable et complice du chef d’établissement dans la répression des élèves et du personnel ;

-  Appelle les directeurs provincial et régional à plus de responsabilité dans la gestion de la crise qui secoue les établissements de la ville de Ouagadougou et particulièrement du LPZK ;

-  Prend l’opinion nationale à témoin sur les tentatives du ministre de jeter les enseignants du LPZK en pâture en prétendant que ce sont eux qui refusent d’assurer les cours ;

-  Dénonce l’instauration au LPZK d’une liste de présence des enseignants pendant la grève des élèves ;

-  Exige que la sécurité du personnel soit assurée à son lieu de travail ;

-  Exige des forces de sécurité le respect des franchises scolaires ;

-  Décide d’une manifestation ce jour 10 mai 2021.

Pour le personnel du LPZK, les délégués

Mme OUEDRAOGO/SAWADOGO Salimata
TOUSSAKOE Karim

Vos commentaires

  • Le 10 mai à 11:50, par ali baba En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré prévoit une manifestation ce 10 mai 2021

    Un peu de retenue et de courtoisie dans les propos, pour un personnel d’encadrement qui se comporte de la sorte, ca donne a réfléchir. Les masques commencent -ils a tomber ?
    Chers "lutteurs" sachons raison garder, soyons matures dans nos propos et actes, éviter l’embrasement qui ne servira a personne sinon les ennemis de la nation !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 12:53, par Très Intrigué En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré prévoit une manifestation ce 10 mai 2021

    En toute honnêteté, je pense que nous avons énormément de chemin à faire pour instaurer le civisme dans notre pays. L’insurrection populaire a libéré une sorte de génie de l’insubordination et de l’incivisme qui se balade ventre et fesses en l’air pour crier à tue tête son droit de faire et dire ce qu’il veut quand et ou il le veut.
    Je n’arrive pas à comprendre cette sortie des enseignants qui nul part ne condamne l’irrespect et la désinvolture des élèves.

    j’aurais été d’avis avec vous chers enseignants si vous aviez condamner l’attitude incivique des élèves qui ont attaqué et caillassé à coup de pierres une ambulance avec à son bord un malade logé entre la vie et la mort.

    J’aurais apprécié qu’au court de votre sortie vous condamnié ces grèves spontanés et anarchiques des élèves avec occupation de la voie publique sans autorisation préalable.

    J’aurais apprécié que vous décrié l’attitude des élèves qui une fois replié à l’intérieur du LPZK se sont abrités derrière la clôture pour continuer à lancer des cailloux sur les forces de l’ordre sans aucun respect de cette franchise scolaire que vous demandez.

    Je ne comprends pas non plus pourquoi parce que les élèves sont en grève vous vous resterez à la maison. C’est une grève des élèves ou des enseignants que vous êtes ? Quand j’étais encore sur les bancs, nos enseignants étaient bel et bien regroupé dans la salle des profs malgré les grèves des élèves. Alors ce point je ne le comprends pas.

    On vous aurait suivi si vous aviez condamné les dérives de chaque parties. Sinon là ça ressemble à une sorte de règlement de compte avec l’administration et le ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 13:21, par Lom-Lom En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré prévoit une manifestation ce 10 mai 2021

    C’est suffisamment clair que les pauvres bambins sont très instrumentalisés par le corps enseignant et comme ils perdent du terrain devant l’opinion publique, alors tout est bon à faire même dans l’indignité totale ! Rappelons-nous qu’aucune catégorie de parents d’élèves (vous y compris ) n’échappera aux conséquences d’un tel comportement d’une bassesse jamais égalée ! Toute la société paiera le prix, vous enseignants et personnel administratif y compris ! On a en marre de ces complots contre l’éducation et contre les enfants tout court.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 14:41, par fraoco En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021

    En rire ou en pleurer. "Que prend l’opinion national à témoin". Du n’importe quoi. Comment un écrit plein de haine émanent du milieu des éducateurs des élèves. Que dites vous du cas de l’ambulance avec un malade à bort ? une mère éducatrice et déléguée du personnel qui s’associe à une publication pareille ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 16:10, par Le rouge En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021

    Soyons sérieux, les gaz lacrymogènes ont les effets que vous décrivez. Rien d’extraordinaires. Comment demander le respect des franchises scolaires. Quand des hommes armés vont faire irruption dans un établissement, les FDS doivent ils demander votre avis avant d’investir les lieux ??? Bien sûr, nos enfants ne sont à mas comparer à des hommes armés, mais ces derniers mettaient un désordre dans cette zone. Donc il y’a avait lieu de les disperser. Ce qui a été fait. Desolé s’il y’a eu des victimes collatérales, mais force reste à la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 16:29, par Zambo zambo En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021

    C’est suffisamment aussi clair que les Vuvuzelas du régime se soucient peu de la santé des travailleurs du Lycée Zinda.
    Voici comment des énergumènes donneurs de leçons s’en prennent à des travailleurs qu’on gazés.
    Pourquoi vous n’allez pas aussi manipuler les élèves. Personne ne vous a coupé les main.
    Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 17:10, par lily En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021

    Je suis desole de lire cela de la part d’educateurs. Ici, on a l’impression que ceux a eduquer par priorite sont ceux qui se disent educateurs. Que les enfants se mettent en greve pour des choses qu’ils refusent de comprendre, et qu’ils aient une comprehension des choses prises en otage par des personnes qui reflechissent leur amour pour le pays en termes de dislocation des normes, cela se comprend. Mais les adultes, eux qui disent etre dans la voie de la raison, alors c’est faire preuve d’une inculture immense. Je ne sais ou le Burkina va par ce chemin. Cependant les lendemains n’augurent rien d’optimiste tant ses intellectuels sont irraisonnes et irreflechis. J’ai mal de savoir que c’est cela le Burkina d’aujourd’hui. Une terre ou tout le monde a raison et ou meme un ministere ne puit plus avoir son programme, sa vision et decider des examens. C’est dommage ! Le mal est profond.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 08:35, par ali baba En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021

    Au regard des commentaires sur ce post, je pense que nos chers délégués du LPZK vont se ressaisir humblement.

    Vos élèves se comportent très très( je pèse mes mots) mal, vous ne dites pour aider a renforcer leur éducation et rendre plus civiques et de bons citoyens, vous trouvez mieux de faire un écrit ordurier et entamer des manifestions mal réfléchies !

    Certains d’entre vous ont sans doute grassement bénéficié des bourses de l’état au lycée et a l’université et vous n’êtes pas reconnaissant envers la nation ! c’est pas bien et ressaisissez vous !

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 10:47, par Sacksida En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021

    D’abord que les eleves et leurs organisations scolaires soient instrumentalises ou pas, encore que c’est une insultes a l’endroit des concernes, le Ministre Ouaro est responsable de la derioration du climat social dans l’education nationale. Il a cherche des raccoursis dans cette question de reforme des examens, car un Ministre est un serviteur du peuple et doit etre un vrai pedagogue dans la resolution des graves problemes de son departement. J’ai suivi un debat de l’emission Controverse et le sentiment qu’on y ressent est que le Ministere et ses cadres administratifs ont vraiment des difficultes pour convaincre les acteurs a la base car meme des professeurs ignorent le fond de ces reformes. Si les gens ne comprennent ou bien sur comprennent mal c’est encore de la faute de Ouaro et de ses cadres du Ministere. Il aurait fallu une large concertation a l’endroit de tous les acteurs essentiels et operationnels durant au moins un ans avant toute l’implementation des nouvelles dispositions. Personne, meme pas un Ministre quelque soit ses competences n’a bien sur le monopole de la science et de la verite. Il faut avoir le sens du Management des hommes et des choses car tout le Monde dans l’education est tres importante et l’on s’enferme pas entre quatre murs climatises pour decider la vie et de l’avenir des eleves en se disant qu’ils n’ont pas voix au chapitre concernant les regles et les conditions leurs etudes et leurs examens. En tout etat de cause, la mauvaise gouvernance des problemes de l’education a declanche ce mouvement des eleves et du personnel administratif ; la gestion des hommes et des problemes ne sauraient etre des sciences mathematiques ou d’informatiques. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 12:22, par Niodogo Fabrice En réponse à : Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021

    C EST VRAIMENT DEPLORABLE... VOICI LE DEBUT DES CONSEQUENCES QUE LE MONDE EDUCATIF BURKINABE EST EN TRAIN DE SUBIR A CAUSE DU GOUVERNEMENT QUI S ENTETE DE REFORMER LE SYSTEME EDUCATIF .LEQUEL SYSTEME QUI MARCHAIT,QUI MARCHE ET QUI MARCHERA.. A QUOI SERT DE CHANGER UNE EQUIPE QUI GAGNE ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Loi portant délit d’apparence au Burkina : Le CERCOFI fait l’état des lieux de la répression, un seul dossier sur cinq prêt pour jugement
Gouvernance mutualiste : La fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina renforce les capacités de ses acteurs
Université Nazi Boni : Les étudiants en quête d’un retour aux sources culturelles
Développement du genre : 17 cadres nationaux et internationaux formés en genre par l’Institut supérieur en science de la population (ISSP)
Remboursement des frais du Hadj 2021 : « C’est une question qui se règle entre l’agence et le pèlerin », selon le ministre Clément Sawadogo
Ouagadougou : La Police municipale s’engage dans la lutte contre la vente des boissons frelatées
Développement territorial intégré : Les maires des communes à fort défis sécuritaires du Centre-Nord se concertent
Journées promotionnelles des semences améliorées : La sécurité alimentaire au Burkina Faso, l’enjeu de la 2e édition
Donnons la parole aux enfants : Ils feront notre fierté à l’âge adulte
Burkina Faso : Plus de trois millions d’enfants recevront une supplémentation en vitamine A
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le nouveau directeur général de l’AGETEER, Ibrahim Yanogo, a pris fonction
Promotion de la cohésion sociale au Burkina : Le film « recoudre la calebasse » s’y colle à merveille
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés