Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’histoire de l’Afrique a été écrite par d’autres ; Nous devons posséder nos problèmes et nos solutions et écrire notre histoire.» Paul Kagamé

Prévention et gestion des conflits : Les acteurs du projet « Jeunes et Paix » prennent conseils chez le Mogho Naba

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 9 mai 2021 à 17h00min
Prévention et gestion des conflits : Les acteurs du projet « Jeunes et Paix » prennent conseils chez le Mogho Naba

Sa Majesté le Mogho Naba Baongho a reçu, le vendredi 7 mai 2021, à son palais une délégation conduite par le représentant résident du PNUD au Burkina Faso pour des échanges et conseils. Une visite qui rentre dans le cadre de la réalisation des rencontres intergénérationnelles pour le partage d’expérience sur la prévention et la gestion des conflits au Burkina, dans le cadre du projet « Jeune et Paix » : une approche transfrontalière entre le Mali et Burkina Faso.

Dans le but de soutenir les efforts du gouvernement du Burkina Faso dans la lutte contre linsécurité et linstabilité notamment à travers le renforcement de la cohésion sociale et la paix communautaire, le système des Nations-unies a mis en place plusieurs activités dont le projet Peace Building fund, axées autour du renforcement des actions de paix durable.

Depuis 2016, le Burkina Faso fait face à une montée de violences et d’attaques de la part de groupes armés irréguliers qui ont fait de nombreuses victimes civiles et militaires. Cette situation a entrainé un exode massif de populations à l’intérieur du pays et une recrudescence de conflits communautaires exacerbés par un contexte social délétère.

La délégation était conduite par les émirs et le représentant résident du PNUD pour les échanges

Pour faire face à ces contraintes, le gouvernement burkinabè avec l’appui des partenaires a déployé plusieurs programmes en appui à la réponse aux défis humanitaires et sécuritaires. Pour soutenir ces efforts du gouvernement, le système des Nations-unies a mis en place plusieurs projets financés par le Peace Building Fund et axés autour du renforcement des actions de paix durable. C’est dans ce cadre que le projet « Jeune et Paix » : une approche transfrontalière entre le Mali et Burkina Faso a été mis en œuvre par le PNUD et l’UNFPA.

Afin de prévenir une meilleure intégration des jeunes et leurs besoins dans les mécanismes, structures de prévention et de gestion des conflits, et les mécanismes de prise de décisions au niveau local, le PNUD a mandaté l’association Nodde Nooto A2N dans la région du Sahel pour la mise en œuvre des activités dudit projet dans six communes que sont Arbinda, Djibo, Kelbo, dans la province du Soum ; Déou, Gorom-Gorom et Oursi dans la province de l’Oudalan.

Sa Majesté le Mogho Naba s’engage à soutenir le projet et les jeunes pour la prévention des conflits

Pour ce faire, l’Association A2N prévoit organiser des rencontres intergénérationnelles auprès des leaders de la région, afin qu’ils puissent partager leurs expériences avec les organisations de jeunes. L’objectif étant de permettre aux jeunes de s’imprégner des expériences pratiques de prévention, de gestion de conflits communautaires avec les autorités coutumières, les leaders religieux, les autorités locales et administratives ; de permettre en outre aux jeunes de participer à des séances d’échanges directs entre autorités morales et leaders d’opinons.

Ainsi, dans la mise en action du projet, la visite à sa Majesté le Mogho Naba Baongho entrait dans ce cadre. Les échanges qui se sont tenus sous forme de groupes focus ont permis aux jeunes venus du Sahel de s’imprégner du savoir-faire du Mogho Naba. Lauréat du Prix Macky Sall pour la paix, sa Majesté a exprimé toute sa satisfaction pour le choix de la jeunesse d’œuvrer pour la recherche de la paix. Une paix, dira-t-il, qui est le socle de toute action pour une nation. Cependant, il a demandé aux jeunes de faire preuve de responsabilité, de maturité dans leur engagement.

Les jeunes à travers leur représentant ont promis agir pour la paix

Pour le représentant résident du PNUD, Mathieu Ciowela, le projet qui est transfrontalier avec le Mali a permis de former 60 jeunes. Le choix des jeunes répond au fait que ceux-ci étant acteurs par leurs engagements, ils œuvrent à la recherche de la paix, à lutter contre le phénomène du terrorisme et peuvent directement impacter sur leurs camarades.

J.E.Z.
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
29e Assemblée générale des sociétés d’État : La SOGEMAB, l’AGETEER et la CNAMU en déficit, la SONABHY, la LONAB et la SONATUR en baisse de volume d’activités
Affaire recrutement frauduleux à la CNSS : La Cour de Cassation ordonne la reprise du jugement qui avait conduit à la réintégration des candidats
72h de l’Institut national des hautes études internationales (INHEI) : Les élèves s’interrogent sur leur contribution à la mise en œuvre du programme présidentiel
Nutrition maternelle et infantile : La supplémentation en micronutriments multiples lors de la grossesse pour prévenir les carences
Colloque national sur l’autonomisation des femmes : L’école et la famille au centre des échanges du deuxième jour des travaux
Employabilité des jeunes dans la région du Liptako-Gourma : Trois études pour appréhender l’ampleur du problème au Burkina
Protection du cyberespace burkinabè : La stratégie nationale passée à la loupe
Situation nationale du Burkina : La Coalition citoyenne pour la défense de la patrie (COCIP) se signale
Commune de Ouahigouya : Bientôt, la renaissance de la plateforme maraîchère
Journées de fraternité des cadres et responsables catholiques : Le concept "Ubuntu" au cœur des échanges
Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) : Le sport pour débuter la commémoration des 30 ans
Concours professionnels 2021 : La technologie est au rendez-vous
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés