Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Sanctuaire St Joseph de Nazouma à Kombissiri : Les reliques du frère saint André accueillies en « Roi » par les fidèles

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 9 mai 2021 à 13h15min
Sanctuaire St Joseph de Nazouma à Kombissiri : Les reliques du frère saint André accueillies en « Roi » par les fidèles

En prélude au pèlerinage diocésain de l’archidiocèse de Ouagadougou qui se tient, cette année les 8 et 9 mai 2021, au sanctuaire St Joseph de Nazouma à Kombissiri, chef-lieu de la province du Bazèga, région du Centre-Sud, les fidèles ont reçu les reliques du frère saint André. Des reliques accueillies en grande pompe, ce samedi 8 mai 2021, dans la paroisse St Joseph de Kombissiri et qui seront acheminées au sanctuaire St Joseph de Nazouma (Kombissiri). Au programme de ce pèlerinage, une veillée de prière dirigée par le père Jean Ilboudo et Maman Anne ainsi qu’une messe d’action de grâce de clôture. Ladite messe sera présidée par le Cardinal Philippe Ouédraogo.

C’est une foule en liesse qui a battu le pavé au rythme des fanfares ce 8 mai 2021 à Kombissiri pour accueillir comme il se doit les reliques du frère saint André. Un Saint qui avait pour dévotion St Joseph sous lequel la paroisse et le sanctuaire de Kombissiri se sont mis sous sa protection. Adultes comme vieillards et même les enfants, ils n’ont pas voulu se faire raconter l’évènement. Ils étaient tous là pour danser au rythme des fanfares afin d’exprimer leur joie. Car tous unanimes du rôle que jouent les saints dans la foi chrétienne catholique.

Une image du frère saint André

Pour Olivier Bonkoungou, fidèle de la paroisse St Joseph de Kombissiri, cet évènement est à célébrer, parce que ce n’est pas permis à tout le monde d’avoir les reliques d’un « Saint » dans sa paroisse et eux, ils ont eu la chance de les accueillir chez eux. « Nous sommes très contents tout en sachant que les saints intercèdent pour nous et frère André va intercéder auprès de Dieu pour nous. On nous a dit qu’il aimait notre St patron, St Joseph, et lui va nous donner la foi et la joie de vivre avec St Joseph ».

Olivier Bonkoungou, fidèle de la paroisse St Joseph de Kombissiri

Même joie exprimée par Edith Tiendrébéogo, fidèle catholique venue de Pô, province du Nahouri, pour l’occasion. « C’est une joie pour nous, parce qu’on nous a dit qu’il va nous aider dans notre vie de foi ».

Dans l’ordre général de l’année dédiée à St Joseph

L’accueil de ces reliques au sanctuaire St Joseph de Nazouma rentre par ailleurs dans l’ordre général de l’année dédiée à St Joseph décrétée par le Pape François, selon Herman Ouédraogo, curé de la paroisse St Joseph de Kombissiri. Et c’est dans ce contexte, explique-t-il, que le Cardinal a voulu que tous les fidèles puissent effectuer un pèlerinage à la paroisse de Kombissiri qui est sous le patronage de St Joseph.

Une foule en liesse pour accueillir les reliques du frère St André

« Et doublement, nous avons un lieu de pèlerinage et ce lieu est le seul sanctuaire dédié à St Joseph dans l’Archidiocèse de Ouagadougou et c’est en prélude à cet évènement que nous accueillons les reliques du St André qui est un très grand dévot de St Joseph. Ce qui est une joie immense pour l’Eglise-famille et pour l’édification de notre paroisse et de notre Sanctuaire, comme il l’a fait à Montréal. Car sa vie est une interpellation pour que nous puissions nous aussi viser la simplicité, la sainteté et l’humilité ».

Modèle de simplicité, de sainteté et d’humilité

S’adressant aux fidèles à l’occasion de cet évènement, la sœur Yvonne Kaboré, de la congrégation Sainte-Croix fondée par le Bienheureux Basile Moreau dont faisait partie le frère saint André, est revenue sur la vie de ce « Saint ». Selon ses explications, le frère St André, de son nom à l’état civil Alfred Bessette, est né à Montréal et a été orphelin à 12 ans. Et dans le processus de sa vie, l’homme a demandé à rentrer dans la congrégation de Sainte-Croix de Montréal et ayant été accepté, il a eu comme mission d’être le portier au collège Notre-Dame de Montréal (Canada).

Herman Ouédraogo, curé de la paroisse St Joseph de Kombissiri

« Durant 40 ans, il a exercé ce métier dans la simplicité et l’humilité et aimait beaucoup St Joseph, une dévotion reçue de sa mère. De toutes ces qualités, l’homme était très priant et a fait beaucoup de miracles dans la vie des malades. Fondateur de l’oratoire St Joseph de Montréal qui est l’un des plus grands oratoires du monde, il a été reconnu comme « Saint » par l’Eglise catholique et canonisé le 17 octobre 2010 par le pape Benoit XVI ».

Sœur Yvonne Kaboré de la congrégation Sainte-Croix de Tanghin (au milieu)

L’homme a dédié toute sa vie au service des autres comme le Christ l’a fait et cela doit beaucoup inspirer en tant que croyants imitateurs du Christ, conclut la sœur Yvonne Kaboré

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Loi portant délit d’apparence au Burkina : Le CERCOFI fait l’état des lieux de la répression, un seul dossier sur cinq prêt pour jugement
Gouvernance mutualiste : La fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina renforce les capacités de ses acteurs
Université Nazi Boni : Les étudiants en quête d’un retour aux sources culturelles
Développement du genre : 17 cadres nationaux et internationaux formés en genre par l’Institut supérieur en science de la population (ISSP)
Remboursement des frais du Hadj 2021 : « C’est une question qui se règle entre l’agence et le pèlerin », selon le ministre Clément Sawadogo
Ouagadougou : La Police municipale s’engage dans la lutte contre la vente des boissons frelatées
Développement territorial intégré : Les maires des communes à fort défis sécuritaires du Centre-Nord se concertent
Journées promotionnelles des semences améliorées : La sécurité alimentaire au Burkina Faso, l’enjeu de la 2e édition
Donnons la parole aux enfants : Ils feront notre fierté à l’âge adulte
Burkina Faso : Plus de trois millions d’enfants recevront une supplémentation en vitamine A
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le nouveau directeur général de l’AGETEER, Ibrahim Yanogo, a pris fonction
Promotion de la cohésion sociale au Burkina : Le film « recoudre la calebasse » s’y colle à merveille
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés