Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Etude d’audience des médias : A Ouagadougou, BF1 en tête des télés et Savane FM en tête des radios

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • vendredi 7 mai 2021 à 23h55min
Etude d’audience des médias : A Ouagadougou, BF1 en tête des télés et  Savane FM en tête des radios

Africascope de Kantar a réalisé une enquête sur les audiences des médias burkinabè dans la ville de Ouagadougou. Pour l’année 2020, les résultats de l’étude se présentent comme suit : la radio vient en tête du peloton avec une audience de 92% suivie de la télé avec un pourcentage de 87%. L’internet occupe quant à lui la troisième position avec un pourcentage de 30% et le journal papier à la dernière place avec une audience de 1%.

Selon l’étude, la part d’auditeurs quotidiens demeure identique à la vague précédente (2019). Sur une population de 1 354 000 personnes enquêtées en 2020 à Ouagadougou et qui sont âgées de plus 15 ans, 92% écoutent la radio avec une durée moyenne quotidienne de 166 minutes par jour.

La radio Savane reste en tête avec une couverture quotidienne de 74%, devant Radio Oméga (53% AC), Radio Al Houda (20% AC), RFI (16%) et Radio Maria (15% AC).

Comme mode de consommation, l’étude nous apprend que la radio est écoutée via un poste de radio (79%) ou un mobile équipé d’un récepteur FM (66%). L’écoute se fait principalement depuis le domicile (97%).

L’actualité (92% des préoccupations) suscite un vif intérêt, en particulier celle du Burkina Faso. La radio est le média qui suscite le plus la confiance pour s’informer en la matière. La médecine ou la santé (90%), la musique (90%) sont également les préoccupations des personnes qui consomment la radio.

Dans un pays de l’oralité, cela peut se comprendre aisément. Sans oublier également qu’on n’a pas besoin de déployer de gros moyens pour avoir accès à la radio. Il est aussi possible d’écouter la radio en exécutant d’autres activités…

BF1 reste en tête du classement des télévisions

A la suite de la radio, l’étude montre également que les populations de Ouagadougou sont passionnées de la télévision. Car elle vient en deuxième position avec une audience de 87% de la population regardant quotidiennement la télévision à travers une moyenne de 166 minutes par jour.

Parmi le top 5 des télévisions les plus suivies dans la capitale burkinabè, c’est la télévision privée BF1 qui vient en tête des audiences avec 18% de PDA (part d’audience), suivie de la télévision nationale du Burkina (13% PDA), Novelas TV (9,8%), Canal+ Sport (5,8%) et enfin A+/A+ Ivoire (5,6%).

Il ressort que les enquêtés regardent la télévision au moins une fois par semaine à la maison (89%), au domicile d’amis (24%), dans les restaurants, bars, maquis (13%) et dans d’autres lieux (13%). On peut bien comprendre qu’il est difficile de transporter sa télévision partout. D’où les lieux précis où les gens la regardent. Cependant, de nouveaux formats de consommation de la télévision font leur apparition, permettant ainsi de la regarder depuis son téléphone portable.

Si pour la radio c’est 92% de part d’audience pour les radios nationales et 8% pour celles internationales, au niveau de la télévision, l’étude révèle un élément assez important. On constate en effet que les enquêtés consomment à 53% les télévisions nationales et 47% les chaines internationales et panafricaines. Même si l’étude ne le mentionne pas, on peut supputer que cela est dû aux programmes pas tout à fait attrayants des chaînes de télévisions nationales.

Internet plus suivi que la presse écrite

L’internet occupe quant à lui la troisième position avec un pourcentage de 30%. Et selon l’étude, la part d’internautes connait cette année une hausse importante. Ils sont désormais 38% (+12pts) à se connecter chaque semaine et 53% (+11pts) à être internautes ne serait-ce qu’occasionnellement. Mieux, 100% de la population âgée de 15 ans et plus est équipée d’un téléphone mobile et 25% d’un smartphone.

Les activités les plus pratiquées chaque semaine par les internautes sont l’utilisation de messagerie instantanée (80%), la consultation des réseaux sociaux (73%) et le téléchargement de fichiers audio (36%).

Le dernier de cette liste, c’est le journal papier (la presse) avec une audience de 1%. Toute chose qui doit interpeller à ce niveau les patrons de presse.

La présente enquête, l’objet de cet article, couvre le dernier trimestre 2020 et rendu publique courant mars 2021. Pour rappel, Africascope est le nom donné aux enquêtes d’audience des médias couvrant les pays africains.

Synthèse réalisée par Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Universités africaines de la communication : La responsabilité des acteurs de l’information et de la communication dans un contexte sécuritaire et sanitaire au cœur de la 12e édition
Suspension de l’internet mobile : Une violation des droits à la liberté d’expression et d’information, selon la CNDH
Suspension de l’Internet mobile au Burkina : Une perte économique de plus de 20 milliards de francs CFA selon l’index netblocks
Internet mobile au Burkina : La suspension prorogée de 96h à compter du mercredi 24 novembre 2021
Cybersécurite au Burkina : Des acteurs nationaux renforcent leurs capacités
Suspension de l’internet mobile au Burkina : Les professionnelles des médias dénoncent une atteinte grave à la liberté d’expression
Coupure d’Internet sur mobile au Burkina : Le CFOP s’offusque
Internet au Burkina : Le Gouvernement admet officiellement avoir fait suspendre la connexion sur mobile
Rupture d’internet mobile au Burkina : Des citoyens racontent leur "galère"
Rupture de l’internet mobile : Le Collectif pour un peuple uni compte déposer une plainte contre les fournisseurs mobile
Votre journal Courrier confidentiel N° 253 est disponible chez les revendeurs de journaux
Rupture d’Internet mobile au Burkina : « Situation inédite », la Ligue des consommateurs monte au créneau avec un huissier et des avocats
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés