Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Culture : Un festival pour promouvoir la photographie artistique

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mardi 4 mai 2021 à 11h00min
Culture : Un festival pour promouvoir la photographie artistique

L’association cercle des photographes du Burkina organise du 7 au 9 mai 2021, le festival "Photosa" à Ouagadougou, dans le quartier Wemtenga. L’annonce a été faite ce lundi 3 mai 2021 au cours d’une conférence de presse. L’objectif est de rendre la photographie artistique plus proche des populations.

Quelle place donnée à la photographie artistique ? C’est sous ce thème que se tiendra la première édition du festival « Photosa ». C’est l’annonce faite le lundi 3 mai 2021 à Ouagadougou par l’association cercle des photographes du Burkina, promotrice de l’événement. C’était au cours d’une conférence de presse organisée à cet effet. Selon Adrien Bitibaly, membre du comité d’organisation, l’objectif est d’ouvrir le monde de l’art photographique au public et promouvoir les artistes. Pour l’occasion, les expositions seront faites dans le quartier Wemtenga de Ouagadougou.

Ce choix, le comité d’organisation le justifie par le fait que c’est un quartier populaire. C’est aussi une zone située au centre et accessible. Les tableaux seront donc disposés pour le public dans les cours familiales. Adrien Bitibaly a révélé que neuf artistes photographes vont prendre part à l’activité. Ils viendront de divers pays comme la France, le Benin, le Niger, le Togo et le Burkina.

Adrien Bitibaly, membre du comité d’organisation

En plus des expositions, les festivaliers auront droit à des workshop, des masters class, des formations, des projections, des conférences ainsi que des studios de prise de vue. Les organisateurs veulent faire découvrir la photographie artistique aux populations. Ceci, pour qu’elles puissent faire la différence avec les autres genres photographiques. L’idée est de les inciter à acheter les tableaux des artistes. Ce qui va sans doute, selon Adrien Bitibaly, permettre aux artistes burkinabè de vivre de leur art.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Roger Wango, reaggeman burkinabè : « Je crois que le message de Bob Marley reste toujours d’actualité »
Soum le Sapeur, artiste humouriste : Il n’est ni drogué, ni alcoolique
Musique : Rencontre avec l’artiste Grand docteur
Poésie : Une conférence publique pour expliquer son rôle au sein de la société
Théâtre : Le comédien Salifou Ouédraogo n’est plus
The Voice Afrique francophone : La lauréate de la 2e édition dit n’avoir pas reçu les 10 millions de francs CFA
Art vestimentaire : Un défilé de mode pour magnifier la contribution de l’Union européenne au secteur
Culture : Le vernissage « conscience » pour montrer le Burkina tel qu’il est
Culture : Un festival pour promouvoir la photographie artistique
Bobo-Dioulasso : La deuxième édition du Festival de l’Unité nationale prévue du 21 au 23 mai
Voyage en culture au Burkina Faso : Les instruments de musique…
« Parcours Form’Action » : La cohorte 2021 laisse pour la postérité « L’héritier »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés