Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Tchad : Le Collectif des Tchadiens indignés au Burkina exige une transition purement civile

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • vendredi 30 avril 2021 à 22h00min
Tchad : Le Collectif des Tchadiens indignés au Burkina exige une transition purement civile

Le Collectif des Tchadiens indignés a tenu un sit-in ce vendredi 30 avril 2021, devant l’ambassade du Tchad au Burkina. Masbé Ndegar et ses camarades ont demandé la démission du Conseil militaire de la transition (CMT) qu’ils qualifient de « putschiste ». Il exhorte la France à mettre fin à son soutien avec ces derniers.

Le Collectif de Tchadiens indignés au Burkina suit de près l’évolution de la situation dans leur pays, le Tchad. D’ailleurs, la tournure des évènements après la mort du Maréchal Idriss Déby Itno ne bénéficie pas de l’assentiment de ces derniers. A travers un sit-in ce vendredi 30 avril 2021 devant l’ambassade du Tchad à Ouagadougou, les ressortissant tchadiens vivant au pays des « Hommes intègres », regroupés au sein d’un Collectif, ont demandé la démission du Conseil militaire de la transition (CMT).

Dans leur déclaration lue par Masbé Ndegar, le Collectif dit avoir été pris de court à l’annonce de la mort du « dictateur » Idriss Déby. « Cette situation a engendré des tractations au sein du clan familial et avec la bénédiction de la France, un coup d’Etat a été perpétré », a analysé le Collectif. Les ressortissants tchadiens vivant au Burkina ont condamné la prise de pouvoir par des voies anti-démocratiques et anticonstitutionnelles, et ont réitéré leur appel à une transition purement civile et l’organisation dans les brefs délais des assises nationales inclusives. Masbé Ndegar et ses camarades appellent à l’arrêt immédiat des répressions et assassinats des manifestants.

Masbé Ndegar et ses camarades pour la tenue d’assises nationales inclusives

Pour eux, le dessein de la prise de pouvoir par « une clique » de militaires est d’assurer la continuité du système « funeste » du régime sanguinaire et incompétent du Mouvement patriotique pour le salut (MPS). Par conséquent, de vive voix, le Collectif exhorte la communauté internationale et particulièrement la France, à cesser tout soutien à ces « putschistes » et à prendre les mesures nécessaires pour permettre une transition pacifique, apaisée et inclusive.

« Le Tchad n’est pas un royaume » ; « Non à la junte au pouvoir » ; « Le Tchad n’est pas une dynastie » ; « Non à l’exclusion, à la démagogie, à la division », ont scandé les manifestants.

Aussi, le Collectif de Tchadiens indignés au Burkina appelle à la libération de tous les manifestants arrêtés lors des manifestations du 27 avril 2021. En plus de cela, il exige que les commanditaires des tueries lors des manifestations soient retrouvés et traduits devant les juridictions compétentes. Le Collectif a laissé entendre qu’il amplifiera les protestations jusqu’au rétablissement de l’ordre constitutionnel.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Afrique du Sud : Le parti au pouvoir, l’ANC, secoué par une affaire de corruption
Coup d’Etat en Birmanie : 100 jours après, environ 800 morts, le pays s’enlise dans le chaos
G5 Sahel : Mahamat Idriss Déby se rend dans la zone dite "des trois frontières"
La fusée chinoise s’est désintégrée au dessus de l’océan indien
Tchad : Le matériel des reporters de RFI saisi au cours de manifestations réprimées par la police
Somalie : L’ancien président ghanéen, John Mahama, nommé Haut représentant de l’Union africaine
Sécurité : « La mort de Déby donne une belle leçon pour l’avenir du G5 Sahel », pense le commissaire Rachid Palenfo
États-Unis : Le couple Bill et Mélinda Gates divorce
Tchad : Le Collectif des Tchadiens indignés au Burkina exige une transition purement civile
Idriss Déby : Apocalypse chapitre 13, verset 10 (4e partie)
Tchad : 71 Organisations africaines contre la mise en place du Conseil militaire de transition
Tchad : Le général Mahamat Idriss Deby annonce la création d’un Conseil national de transition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés