Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Paludisme au Burkina : Une caravane santé pour renforcer la sensibilisation auprès de la population

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 28 avril 2021 à 17h25min
Paludisme au Burkina : Une caravane santé pour renforcer la sensibilisation auprès de la population

L’Association santé en entreprise en collaboration avec Faso Civic au Burkina, l’association African solidarité et YUP (la solution de mobile money de la Société Générale), a organisé ce mercredi 28 avril 2021, une caravane de sensibilisation et de dépistage multi-maladie, au sein du CSPS de Dassasgho, à Ouagadougou. La présente activité se tient simultanément au Cameroun et en Côte d’Ivoire.

S’il est vrai que des progrès tangibles ont été réalisés au cours des 15 dernières années dans la lutte contre le paludisme, la pandémie du Covid-19 a stoppé les avancées et menace d’anéantir les acquis. Ainsi, les campagnes de distribution de moustiquaires ont été fortement perturbées dans de nombreux pays en 2020 et le Fonds mondial estime que plus de 20% des établissements de santé de 24 pays d’Afrique n’avaient pas assez d’antipaludéens pédiatriques pour soigner les enfants atteints de paludisme.

L’association Santé en entreprise (SEE) veut apporter sa contribution dans la lutte contre cette maladie évitable et curable causée par des piqûres de moustiques infectés. Profitant de la commémoration de la Journée internationale de lutte contre le paludisme, elle a organisé une caravane santé au profit de la population, le mercredi 28 avril 2021. Cette action sociale s’est déroulée au sein du CSPS de Dassasgho, à Ouagadougou, et a été menée par un jeune et dynamique corps médical constitué de médecins et d’infirmiers.

La population a adhéré à la caravane santé

Contrairement à la première édition qui était axée sur la sensibilisation du Covid-19, la couverture médicale de la deuxième édition a consisté à des dépistages à travers des tests diagnostics rapides du paludisme qui permettent aux gens d’avoir leurs résultats en quelques minutes, selon Adama Sy Traoré, chef de projet SEE digital et suivi-évaluation. Outre cela, elle propose des solutions digitales innovantes pour la sensibilisation en ligne dont le « Quiz palu ». Il s’agit d’un outil digital d’évaluation des connaissances, attitudes et pratiques de la population par rapport au paludisme. L’adresse du quiz palu Burkina est le suivant : https://bit.ly/3xmMBqy.

SEE organise également des caravanes au profit des entreprises, informe Adama Sy Traoré

Un dépistage multi-maladie

La caravane santé s’est également illustrée à travers un ensemble de services de conseils et de dépistage intégré, rapide, volontaire, anonyme et gratuit du VIH, des hépatites virales B et C, du diabète, de l’hypertension et de l’anémie. Quatre postes de dépistage ont été mis en place pour la circonstance. Dans l’un des postes que nous avons visités, une foule de personnes attentaient patiemment leur tour de passage. Abdoul Aziz Traoré était en pleine consultation lorsque nous l’abordions.

« Les personnes que nous recevons définissent librement les examens qu’elles souhaitent faire. Si les résultats ne sont pas bons, nous les référons chez le médecin pour la conduite à tenir. En revanche, si c’est le résultat est bon, nous leur prodiguons simplement des conseils pratiques », a-t-il souligné. Avant de se réjouir de l’engouement de la population autour de la présente activité. En effet, à quelques heures du début de la caravane, une cinquantaine de personnes ont été consultées. Il est démontré qu’une telle initiative permet une amélioration de l’accès aux soins de santé pour les personnes vulnérables et défavorisées.

Ce infirmier s’est réjouit de l’engouement de la population

Lorsqu’on parle des difficultés, Abdoul Aziz Traoré répond que tout se passe bien excepté le problème de délestage. L’ambition des organisateurs à l’issue de cette caravane, c’est de toucher 250 personnes.

Pour rappel, cette édition est appuyée sur le plan institutionnel par les Programmes nationaux de lutte contre le paludisme, le groupement inter-patronal du Cameroun, la confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire et le Réseau ivoirien des gestionnaires des ressources humaines.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Loi portant délit d’apparence au Burkina : Le CERCOFI fait l’état des lieux de la répression, un seul dossier sur cinq prêt pour jugement
Gouvernance mutualiste : La fédération des mutuelles professionnelles et caisses de solidarité du Burkina renforce les capacités de ses acteurs
Université Nazi Boni : Les étudiants en quête d’un retour aux sources culturelles
Développement du genre : 17 cadres nationaux et internationaux formés en genre par l’Institut supérieur en science de la population (ISSP)
Remboursement des frais du Hadj 2021 : « C’est une question qui se règle entre l’agence et le pèlerin », selon le ministre Clément Sawadogo
Ouagadougou : La Police municipale s’engage dans la lutte contre la vente des boissons frelatées
Développement territorial intégré : Les maires des communes à fort défis sécuritaires du Centre-Nord se concertent
Journées promotionnelles des semences améliorées : La sécurité alimentaire au Burkina Faso, l’enjeu de la 2e édition
Donnons la parole aux enfants : Ils feront notre fierté à l’âge adulte
Burkina Faso : Plus de trois millions d’enfants recevront une supplémentation en vitamine A
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le nouveau directeur général de l’AGETEER, Ibrahim Yanogo, a pris fonction
Promotion de la cohésion sociale au Burkina : Le film « recoudre la calebasse » s’y colle à merveille
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés