Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Burkina : L’AJB consternée par l’assassinat des journalistes par des groupes terroristes

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mercredi 28 avril 2021 à 16h34min
Burkina : L’AJB consternée par l’assassinat des journalistes par des groupes terroristes

Ceci est une déclaration de l’Association des journalistes du Burkina relative à l’assassinat de deux journalistes espagnols et leur compagnon irlandais le 26 avril 2021 dans la région de l’Est. L’AJB est « consternée » par ce crime s’incline devant la mémoire des disparus.

L’Association des journalistes du Burkina (AJB) a appris avec consternation, ce 27 avril 2021 la mort de deux journalistes espagnols et de leur compagnon irlandais, travaillant dans la conservation de la nature, dans la région de l’Est du Burkina.
Selon un communiqué du Ministère en charge de la Communication du Burkina, « dans la matinée du 26 avril 2021 vers 9h, une attaque menée par des individus armés a visé un convoi mixte constitué d’éléments locaux des Forces de défense et de sécurité et des [étrangers] sur l’axe Fada N’Gourma- Pama dans la région de l’Est ». Le ministère situe « l’incident à hauteur de la réserve de Pama ».

Le bilan donné par le Ministère fait état de trois (03) blessés et quatre (04) portés disparus dont trois (03) [étrangers] et un (01) Burkinabè.

En effet, le journaliste de télévision David Berian et le cameraman Roberto Fraile se trouvaient dans la région de l’Est du Burkina pour tourner un documentaire sur la protection des parcs naturels contre les braconnages. Ils étaient assistés d’un agent irlandais de conservation. Les deux journalistes sont connus comme étant des habitués des terrains de conflits.

L’Association des journalistes du Burkina consternée par ces assassinats s’incline devant la mémoire des disparus et présente ses condoléances à leurs familles ainsi qu’à la Fédération des associations de journalistes espagnols (FAPE), partenaire au sein de la Fédération internationale des journalistes (FIJ).

L’Association des journalistes du Burkina (AJB) condamne les assassinats des journalistes espagnols et leur accompagnateur irlandais, survenus au moment où grâce aux énormes sacrifices consentis par le gouvernement burkinabè et les FDS, une accalmie semblait s’installer.

L’AJB se joint à la Fédération internationale des journalistes (FIJ) pour exhorter les autorités à ouvrir une enquête en vue d’élucider les circonstances de ces meurtres, de rechercher et de traduire les auteurs devant les juridictions compétentes.
L’AJB rappelle à tous les confrères nationaux et étrangers le contexte sécuritaire fragile marqué par des attaques terroristes à répétition depuis 2015. Elle exhorte les confrères à l’observation de la prudence et au respect des consignes sécuritaires en vigueur au Burkina Faso.

Fait à Ouagadougou, le 28 avril 2021

Pour le Bureau national

Le Président

Vos commentaires

  • Le 28 avril à 22:09, par QUID En réponse à : Burkina : L’AJB consternée par l’assassinat des journalistes par des groupes terroristes

    « L’AJB » rappelle à tous les confrères nationaux et étrangers le contexte sécuritaire fragile marqué par des attaques terroristes à répétition depuis 2015. Elle exhorte les confrères à l’observation de la prudence et au respect des consignes sécuritaires en vigueur au Burkina « Faso ».
    A l’heure actuelle , tout le monde sait que cette zone de l’Est est infestée de braqueurs et de djihadistes et que s’y aventurer est suicidaire....
    Apparemment ils avaient été prévenus mais ils n’auraient pas pris cela en compte....

    Et en plus, quelle idée d’aller faire un reportage dans ce coin avec préparation surtout avec tous les moyens qui étaient a leur disposition ?
    Ces bandits ont des cailloux a la place du cœur.

    Bref ! Nos condoleances aux différentes familles

    Répondre à ce message

    • Le 29 avril à 08:38, par kwiliga En réponse à : Burkina : L’AJB consternée par l’assassinat des journalistes par des groupes terroristes

      @QUID
      Ben oui, il existe de par ce vaste monde, des journalistes pour lesquels, la vocation l’emporte sur la sécurité à tout prix et en sont donc capables de prise de risques murement réfléchies et consenties.
      J’insiste bien sur : prise de risque réfléchie, car il ne faudrait pas, qu’au travers de propos, tels que les vôtres, l’on finisse par penser qu’il ne s’agissait là que de trois imbéciles suicidaires.
      Les journalistes, tels que présentés par divers médias internationaux, étaient aguerris aux zones de conflits, ils intervenaient avec autorisation, en partenariat et sous couverture de nos autorités.
      La protection de notre faune peut vous paraitre un objectif bien dérisoire à l’aune de toutes les calamités qui s’abattent sur notre pays, elle est pourtant l’une des clés de la résilience et du développement,... dans un avenir que je souhaite pas trop lointain.

      Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 05:13, par samson En réponse à : Burkina : L’AJB consternée par l’assassinat des journalistes par des groupes terroristes

    Qu’ya t-il dans cette zone pour que les occidentaux sous differents pretextes bravent l’interdiction de voyager pour s ;y aventurer. Tous les cites officeils occidentaux on mis le Burkina dans le rouge mais vous y allez quand meme. Si c’etait dans les grandes villes nous comprendrions mais dans une foret pour enqueter sur dui braconage ? Autant dire que c’est un suicide. Meme les Africains n’iraient pas se promener dans ces zones. Un Francais soit diasnt touriste avait ete enlevé dans cette zone. Qu’elle est l’urgence d’un tel reportage en temps de covid-19 surtout sur un sujet sensible comme le braconnage ou les braconniers n ;hesitent pas a faire la peau au curieux et meme aux agents des services des eaux et forets. J’ai du mal a crpire aux raisons avancées pour expliquer la presence de ces occidentaux dans cette zone. . Que cachent ces excursions occidentales en Afriique en depit des dangers evidents ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril à 07:08, par kwiliga En réponse à : Burkina : L’AJB consternée par l’assassinat des journalistes par des groupes terroristes

    Aux modérateurs :
    Cinquième africain au niveau de la liberté de la presse.
    Qu’en est-il de la liberté des modérateurs ?
    Décidément, vous n’aimez pas la vérité.
    Continuons donc de les appeler "bandits", si ça rassure le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril à 11:54, par LeTché En réponse à : Burkina : L’AJB consternée par l’assassinat des journalistes par des groupes terroristes

    Mes respects à tous !
    L’écrit de l’AJB me laisse dans plusieurs contradictoires :
    1) des journalistes spécialistes des zones de conflits ?
    2)Des journalistes défenseurs de l’environnement ?
    Que diable !
    En somme, il n’y aurait que dans les zones de conflit qu’il y a Environnement à préserver ? peut-être que "zones de conflit"=crépitement d’arme feu ;
    sinon même dans la capitale Ouagadougou, y a conflit entre "soleil-circulation-environnement et la tête des gens" yavait pas meilleur endroit qu’ici.
    Que le seigneur aie pitié de leurs pauvres âmes arrachées dans l’exercice de leur"métier"
    Hasta la victoria, Siempre !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Média au Burkina : Impact TV change de logo et améliore ses programmes
Burkina : La CIL recommande aux internautes une utilisation saine et responsable des réseaux sociaux
Marche du 27 novembre 2021 : L’Association des journalistes du Burkina condamne l’agression des journalistes
Technologie : Séminaire national sur l’intelligence artificielle
Coupure internet mobile au Burkina : Le gouvernement annonce la fin ce dimanche 28 novembre 2021 à 20h
Universités africaines de la communication : La responsabilité des acteurs de l’information et de la communication dans un contexte sécuritaire et sanitaire au cœur de la 12e édition
Suspension de l’internet mobile : Une violation des droits à la liberté d’expression et d’information, selon la CNDH
Suspension de l’Internet mobile au Burkina : Une perte économique de plus de 20 milliards de francs CFA selon l’index netblocks
Internet mobile au Burkina : La suspension prorogée de 96h à compter du mercredi 24 novembre 2021
Cybersécurite au Burkina : Des acteurs nationaux renforcent leurs capacités
Suspension de l’internet mobile au Burkina : Les professionnelles des médias dénoncent une atteinte grave à la liberté d’expression
Coupure d’Internet sur mobile au Burkina : Le CFOP s’offusque
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés