Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

Accueil > Caricatures • • dimanche 25 avril 2021 à 13h51min
Tchad :  La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

Vos commentaires

  • Le 25 avril à 14:12, par VRAI En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    hahhahaa. cest triste la france afrique. a quant la fin du calvaire

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 14:41, par Alexio En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    La France dans sa logique de la Francafrique. Ses interets belliqueux sont prioritaires versus une societe democratique et de droit en Afrique. D aillleurs Feu Chirac dans ses balivernes ehontees disait que l Afrique noire ne meritait ce systeme de gouvernane qu est la democratie.

    C etait un luxe pour nous africains. Et c est la meme qui crie aux aboies quand un president qui nest pas sous sa coupole qui veurt tripatouiller sa constitution fondamentale.

    La Guinnee d Alpha Conde est un exemple patent versus ADO(Alassane Ouattara) de la Cote dIvoire. Deux poids deux mesures.

    La France est entrain de perdre la Centrafique par le refus d Idriss Deby d etre la base de la rebellion centraficaine de Bozize, un traitre que la France avait contribuer a l evincer du pouvoir.

    Le dernier discours flamboyant du President Idriss Debry lors de sa derniere campagne asa reelection est un facteur qui a pousser la France de comploter contre lui.

    Voila pourquoi ce scenario illegal de l intronisation du fils. En pietinant sur la constitition tchadienne qui prevoyait que en cas de la vacance du pouvoir la releve revient au President de l Assemblee.

    D apres l article 85 de la constitution.

    Macron sera comme d habitude le president le plus minable de son temps. Eu egard a son age qui est en contradiction avec son temps.

    Francafrique oblige

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 15:56, par Vérité Indiscutable En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    La plus belle représentation de toute l’Année.
    Félicitations pour la lucidité de l’Artiste

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 16:22, par caca En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    A un moment aussi, nous avons eu besoin de cette vitamine française dans notre pays en 2015, mais la France n’a pas légiférée le coup RSP. Mais à chacun sa chance dans les coups d’état.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 17:01, par Yakou En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    Cette caricature est grotesque !!!!
    vous en avez pas marre de vous foutre des français !!!!
    Vous allez aller loin avec ce genre de discours minable !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 20:50, par Ka En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    Bravo au peuple Tchadien pour leur maturité. Je vois ici qu’il y a un griot qui bénéficie des miettes du sang donner par ses criminels pour venir déposer ses pourritures sur le forum de Lefaso.net. Mais que tout le monde sache qu’il y a des coups d’états à la maternelle, et des coups d’états qui ne le sont pas. Le peuple Tchadien a bien compris qu’après la mort brutale de leur président, la santé de qui de droit ne lui permettait pas d’assumer ses responsabilités, et aussi, vu la situation sécuritaire, ce peuple mûri à accorder leur confiance aux militaires pour une transition du pouvoir afin de mieux organisé dans 18 mois une élection avec les civils.

    D’autres pays l’ont fait, a ne citer que le nôtre dont la France a soutenu après avoir jeté un introverti comme un papier de toilette. La France n’a aucun ami dans le continent que ses intérêts. Vu comment les obsèques d’Idriss Deby se sont déroulé avec la présence de Macron et les chefs d’états de la sous-région, la transition par les militaires a été soutenue par le peuple Tchadien et sa société civile comme une partie de son opposition. C’est pourquoi le maréchale Idriss Deby va reposer en paix : Car, il a appris à son peuple d’être mature pour un vrai départ, pour une nouvelle démocratie avec une réconciliation nationale durable.

    La France n’a pas le choix que de prendre acte, comme elle la fait pour le peuple Burkinabé après un soulèvement populaire soutenu à 100% par la société civile, et une partie de l’armée, sans oublié la vraie référence de démocraties ancestrale qui sont celles des continuités des coutume de la sagesse Africaine, conservée par le MOOGHO NAABA et tous les autres chefs coutumier de tous les ethnies du pays des hommes intègres : Blaise Compaoré et son RSP lâché par la même France, n’était qu’une simple eau, ne pouvait rien contre cette montagne, que de changer de chemin. Oui je crois que cette fois-ci, le peuple Tchadien saura se réconcilié véritablement après plus de 50 ans de guerre du pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril à 09:37, par Mafoi En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    Il ne faut pas se fier aux apparences car ce parricidaire pleure de joie après avoir commis son forfait sous l’instigation de la même France mais je parie cette joie risque d’être de courte durée.En effet les traitres finissent en général avec une balle dans la tête

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril à 09:49, par Ka En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    Bravo au peuple Tchadien pour leur maturité. Je vois ici qu’il y a un griot qui dépose ses pourritures sur le forum de Lefaso.net. Mais que tout le monde sache qu’il y a des coups d’états à la maternelle, et des coups d’états qui ne le sont pas. Le peuple Tchadien a bien compris qu’après la mort brutale de leur président, la santé de qui de droit ne lui permettait pas d’assumer ses responsabilités, et aussi, vu la situation sécuritaire, ce peuple mûri à accorder leur confiance aux militaires pour une transition du pouvoir afin de mieux organisé dans 18 mois une élection avec les civils.

    D’autres pays l’ont fait, a ne citer que le nôtre dont la France a soutenu après avoir jeté un introverti comme un papier de toilette. La France n’a aucun ami dans le continent que ses intérêts. Vu comment les obsèques d’Idriss Deby se sont déroulé avec la présence de Macron et les chefs d’états de la sous-région, la transition par les militaires a été soutenue par le peuple Tchadien et sa société civile comme une partie de son opposition. C’est pourquoi le maréchale Idriss Deby va reposer en paix : Car, il a appris à son peuple d’être mature pour un vrai départ, pour une nouvelle démocratie avec une réconciliation nationale durable.
    La France n’a pas le choix que de prendre acte, comme elle la fait pour le peuple Burkinabé après un soulèvement populaire soutenu à 100% par la société civile, et une partie de l’armée, sans oublié la vraie référence de démocraties ancestrale qui sont celles des continuités des coutume de la sagesse Africaine, conservée par le MOOGHO NAABA et tous les autres chefs coutumier de tous les ethnies du pays des hommes intègres : Blaise Compaoré et son RSP lâché par la même France, n’était qu’une simple eau, ne pouvait rien contre cette montagne, que de changer de chemin. Oui je crois que cette fois-ci, le peuple Tchadien saura se réconcilié véritablement après plus de 50 ans de guerre du pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril à 10:10, par Sidpassata Veritas En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    @ Yacou "Discours minables ... discours minables" ! Qui se fout de qui ? La France de l’Afrique ou bien des citoyens africains de la France-Afrique ? En tout cas, l’Afrique n’a jamais eu le culot de se foutre d’un pays comme la France et c’est cela qui est dommage.
    Si seulement l’UEMOA pouvait dire à la France et à son CFA, "on s’en fout", Si la CEDEAO et l’UA pouvaient, à l’unisson, dire à la France et à son AREVA vorace d’uranium au Sahel, "on s’en fout", je crois que les caricaturistes, la société civile et les citoyens lambda n’auraient plus eu besoin de dénoncer et de rayer la France-Afrique. Aah ben sachez " qu’on ne mobilise jamais les hommes en dehors de leurs intérêts" (Thom Sank). Que chacun en tire leçon et à chacun ses discours minables !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 09:00, par Drabo En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    pourquoi voulez vous toujours que la France intervienne dans les affaires de nos pays. Nous devons décider de notre avenir et non laisser la France décider à notre place. Prenons nos responsabilités et laissons cette France tranquille. Chaque fois qu’il y a un évènement dans nos pays chacun est prêt à entendre ce que la France va dire ou fera comme réaction. C’est triste et honteux pour nous qui se disons indépendants. Cela voudrait dire que nos responsables sont irresponsables et incapables de conduire les destinées de nos Etats. Dommage !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 16:12, par nazou En réponse à : Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

    J’ai du mal à comprendre les africains, même les plus nantis intellectuellement, on se moque toujours de la FR, on profère des discours discréditant la FR, en dehors des propos injurieux, qu’est ce que nous envisageons pour le Tchad qui connait une des étapes les plus risquées de son histoire. Pensez -vous qu’avec cette période épineuse, le Tchad peut -il être dirigé par des opportunistes politiques ; soyons réaliste. On veut bien une transition civile, mais la stabilité territoriale d’abord. Que Dieu bénisse les autorités tchadienne son peuple. Seulement un peu de l’eau dans le vin, le temps favorable viendra pour une transition civile. La nature a horreur du vide, si les africains se levaient comme un seul homme pour affronter leurs propres problème, la FR n’allait jamais prospéré dans sa politique France-Afrique. comment un seul pays peut-il dominer tout un continent, n’est -il pas paradoxal ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Afrique du Sud : Jacob Zuma respecte la loi
Sécurité au Burkina : Roch Kaboré prend les choses en main
Burkina Faso : Eddie s’entraîne
Retour de GBAGBO : Abidjan c’est comment comment ?
BARKHANE quitte le Sahel mais la France reste
Burkina Faso : Solhan
Mali : Assimi Goïta hier, aujourd’hui... Encore et encore
Burkina Faso : Christophe Dabiré face aux députés
Réconciliation : Zephirin était à Abidjan
Gouvernement : 4 mois après sa formation, Roch réclame les bilans
Terrorisme : Deux journalistes espagnols assassinés au Burkina Faso
Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés