Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Civisme et citoyenneté au Burkina : Le Club Aurore s’investit à travers des conférences éducatives

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 22 avril 2021 à 16h35min
Civisme et citoyenneté  au Burkina : Le Club Aurore s’investit à travers des conférences éducatives

Le Club Aurore organise dans l’ensemble des 13 régions du Burkina Faso une série de conférences publiques sur la citoyenneté et le vivre-ensemble. Il entend contribuer à créer un modèle résilient de populations et de dirigeants ayant les mêmes ambitions et les mêmes valeurs pour construire un Burkina nouveau. La cérémonie inaugurale de cette caravane est intervenue ce jeudi 22 avril 2021 à Ouagadougou, à l’université Joseph Ki-Zerbo.

Le manque d’éthique et de déontologie dans l’accomplissement des tâches dans les services publics, la défiance des institutions et l’incivisme de la population notamment des plus jeunes, etc. ne laissent pas indifférent le Club Aurore. Il veut contribuer à changer la tendance. C’est pourquoi, il initie une caravane de conférences éducatives publiques dans les 13 régions du Burkina Faso. Le top départ de cette série de conférences a été donné ce jeudi 22 avril 2021, à Ouagadougou, à l’université Joseph Ki-Zerbo, en présence de l’épouse du Premier ministre, Dr Clémentine Dabiré.

Le président du Club Aurore, Boureima Drabo, espère ramener la jeunesse à adhérer efficacement à l’instauration d’une stabilité sociale et plus inclusive

« Participation citoyenne, moteur de transformation sociale », c’est sous ce thème que se tient cette caravane de conférences publiques du Club Aurore. Selon le président dudit Club, Boureima Drabo, les insuffisances constatées sur l’état actuel et le devenir de la citoyenneté les interpellent. Selon son entendement, la non valorisation des acquis étatiques, la communication approximative et souvent violente constituent un frein à l’encrage de la gouvernance participative et polluent le vivre-ensemble. Le thème, à l’en croire, revêt d’une importance capitale pour la jeunesse du Burkina Faso.

Par cette activité éducative, le Club Aurore espère contribuer à mettre à la disposition de la jeunesse, des expériences et des outils pertinents pour les amener à adhérer efficacement à l’instauration d’une stabilité sociale et plus inclusive.
Après ce jour (de lancement de la caravane), le cap sera mis sur la ville de Bobo-Dioulasso, foi du président du Club, Boureima Drabo.

Le rôle de la jeune génération sur la participation citoyenne sera développé au cours de cette caravane de conférences publiques.

Ces conférences publiques sont assurées par Lassané Yaméogo et Vincent Sedogo, tous des enseignants-chercheurs. Tout le temps que durera cette campagne, les deux conférenciers entretiendront la jeune génération sur leur participation citoyenne pour l’encrage d’une société plus tolérante où le vivre-ensemble sera une réalité.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Colonel-major Pierre Tiendrébéogo, premier DG de l’ONI : « Les exigences de la technique ne sont pas toujours en synergie avec les contraintes financières »
Ministère en charge de la Femme : Les organisations syndicales dénoncent au Premier ministre la « dégradation du climat social »
Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021
Religions : Le chrétien face aux sectes et aux sociétés ésotériques
UEMOA : Le président de la commission et ses sept commissaires prennent fonction
Burkina Faso : Des associations formées sur la promotion du don de sang
Affaire de Pazani : Selon le ministre Clément Sawadogo, le propriétaire légal a cédé volontairement son terrain
Affaire "mosquée de Panzani" : L’Union des jeunes avocats dénonce une remise en cause du principe de laïcité de l’Etat
Ziniaré : La campagne de souscription aux parcelles de la cité des forces vives ouverte du 10 au 16 mai 2021
Litige à Panzani : Les avocats exigent l’exécution « stricte des décisions de justice rendues contre l’Etat »
Bitumage de la route Dori-Gorom Gorom : Les travaux avancent malgré les difficultés sécuritaires
Lassané Savadogo, DG de la CNSS, à propos des cotisations sociales : « Nous disposons des prérogatives de la puissance publique pour contraindre l’employeur qui n’est pas en règle »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés