Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Ramadan : Une rupture collective pour magnifier le vivre-ensemble

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 21 avril 2021 à 15h30min
Ramadan : Une rupture collective pour magnifier le vivre-ensemble

L’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales (ADCT), ex FPDCT, a organisé le mardi 20 avril 2021 à Ouagadougou, une rupture collective du jeûne. Ceci, en collaboration avec la Caisse nationale d’assurance maladie universelle (CNAMU). Cet acte vise à promouvoir davantage la cohésion sociale entre les agents au sein des deux services.

Le mois de ramadan, les directeurs généraux de l’ADCT et la CNAMU sont de tout cœur avec leurs agents de confession musulmane. Pour cela, ils ont organisé le mardi 20 avril 2021, une rupture collective du jeûne. Après la prière, les agents des deux services, les riverains, ainsi que des travailleurs d’autres confessions ont partagé un repas.

Les agents ont partagé un repas à l’issue de la prière

Pour le directeur de la CNAMU, Yves Kinda, c’est une occasion de fraterniser, de montrer une bonne cohabitation malgré les différences religieuses. Pour lui, la richesse interreligieuse servira de modèle aux autres services et dans le pays. Il a saisi également l’occasion pour souhaiter un très bon mois de ramadan aux musulmans.

Pour l’occasion, les directeurs généraux de l’ADCT et de la CNAMU ont joué le rôle de serveur

Pour Bruno Dipama, directeur général de l’ADCT, cet acte symbolique montre qu’au Burkina Faso, des hommes et des femmes se tolèrent.
Bruno Dipama est convaincu que « ce qui nous unit doit être permanent, plus fort que les détails qui nous séparent. » Il espère que l’acte manifesté puisse vivre dans le cœur de chaque Burkinabè pour que la tolérance soit une valeur intégrée. Selon lui, peu importe la religion et l’ethnie de chacun, l’on doit apprendre à vivre ensemble.

Bruno Dipama, directeur général de l’ADCT

La cérémonie a connu la présence d’étrangers vénus du Niger et du Cameroun. Assoumane Mourjanatou, directrice du budget au ministère des Finances du Niger a salué un fait inédit.

C’est Abdoulaye Traoré, informaticien à l’ADCT, qui a dirigé la prière de rupture du jeûne. Au nom des agents musulmans, il a tenu à remercier les deux directeurs généraux pour l’accompagnement. Il a révélé qu’au sein des services, il y a une bonne cohésion sociale au point qu’on ne sente pas qu’ils ne sont pas du même bord religieux. Il a aussi souligné que l’acté posé est noble. Il a indiqué en s’appuyant sur un hadith que celui qui apporte une nourriture à une personne qui a jeûné, il a les mêmes récompenses que le jeûneur.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Litige à Panzani : Les avocats exigent l’exécution « stricte des décisions de justice rendues contre l’Etat »
Affaire de Pazani : Selon le ministre Clément Sawadogo, le propriétaire légal a cédé volontairement son terrain
Lassané Savadogo, DG de la CNSS, à propos des cotisations sociales : « Nous disposons des prérogatives de la puissance publique pour contraindre l’employeur qui n’est pas en règle »
Sécurité sociale : La CNSS vole au secours des chauffeurs via l’opération de contrôle de la carte d’affiliation
Alerte de sécurité de la Gendarmerie : Boukare SAWADOGO, alias Bouba dit Moega, activement recherché
Agriculture : Le Conseil national de sécurité alimentaire fait son bilan de 15 ans d’existence et s’interroge sur les nouvelles formes de vulnérabilité
Procédures financières et administratives : L’UNICEF renforce les capacités de ses partenaires
« Dans la situation actuelle, le vrai Ramadan, c’est d’aider les autres », dit le chef missionnaire d’Ahmadiyya au Burkina, Mahmood Nasir Saqib
Journée de l’Organisation pour la Sécurité Routière en Afrique de l’Ouest : Le message du ministre des Transports, Vincent Dabilgou
Sécurisation des zones pastorales du Burkina : Le défi majeur du ministère des Ressources animales et halieutiques
Poésie : Masque !
Droits fonciers des pasteurs et agropasteurs : Des acteurs judicaires renforcent leurs capacités en la matière
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés