Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Gaoua : La fondation Rafi Dermardirossian donne le sourire à des personnes marginalisées dans la région du Sud-Ouest

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 19 avril 2021 à 21h30min
Gaoua : La fondation Rafi Dermardirossian donne le sourire à des personnes marginalisées dans la région du Sud-Ouest

La fondation Rafi Dermardirossian pose un acte salutaire en faveur de trois associations basées dans la région du Sud-Ouest. Elle a offert des vivres à ces associations qui accueillent des personnes vulnérables dans leurs structures. C’est ce samedi 17 avril 2021 que s’est déroulée la cérémonie de remise.

Les premiers responsables de l’association espoir des malvoyants et aveugles de Gaoua, l’association Tew-malu et l’orphelinat Guisepe Margherita Coletta de Diébougou sont les heureux bénéficiaires du geste de la fondation Rafi Dermardirossian. Un don qui arrive comme une bouffée d’oxygène pour les pensionnaires des trois centres.

La présidente de l’association Tew-malu, Mme Youl née Meda Judith, est toute heureuse et assure que le don reçu est au-delà de leurs attentes. Son association totalise 20 pensionnaires et toutes des filles mères. Elle a affirmé que ce soutien de la fondation vient à point nommé. « Lorsqu’elle ouvre son centre, à partir de 11 heures les enfants pleurent de faim. Et quand c’est ainsi, les mamans ne peuvent plus être concentrées ».

Alain Sawadogo,le représentant de la fondation Rafi Dermardirossian remettant symboliquement les vivres à Mme Youl née Meda Judith

L’association Tew-malu recrute des jeunes filles mères déscolarisées ou non scolarisées pour leur réinsertion, l’activité principale c’est le pagne tissé traditionnel, affirme Mme Youl née Meda Judith. Comme elle, Mariam Kagambèga venue de Diébougou pour la circonstance a exprimé au nom des nourrissons de l’orphelinat Guisepe Margherita Coletta de Diébougou sa reconnaissance à la fondation Rafi Dermardirossian et au premier responsable de la région. Elle a expliqué que depuis la création de l’orphelinat en 2016 son centre n’a pas aussi reçu un don d’une telle quantité. C’est pourquoi Mme Kagambèga a tout simplement dit merci au donateur et espère que d’autres bonnes volontés suivront le pas de la fondation Rafi Dermardirossian.

Accompagné des corps constitués de la région du Sud-Ouest à cette cérémonie, le Gouverneur Emmanuel Zongo lui aussi manquait de mots pour saluer le geste de la fondation Rafi Dermardirossian. Selon lui, le geste d’une valeur de près de cinq millions de FCFA est très salutaire en ce sens qu’il va en direction des personnes vulnérables véritablement dans le besoin, précise l’autorité. Le premier responsable a invité les pensionnaires au bon usage des vivres composés de céréales dont des sacs de riz, de Maïs, de mil, des pâtes alimentaires, des pâtes de tomates et plusieurs bidons d’huile alimentaire.

Une vue des pensionnaires bénéficiaires des vivres de la fondation Radi Dermardirossian

La satisfaction du gouverneur est d’autant plus grande parce que ces vivres vont couvrir six mois de besoin alimentaire des trois centres. Emmanuel Zongo a rassuré aux pensionnaires et à leurs premiers responsables qu’il fera le plaidoyer en leur faveur à chaque fois qu’il aura l’occasion.

Un peu plutôt dans la matinée du samedi 17 avril 2021, la Fondation a fait un don de plusieurs lots de matériels désinfectants au Centre hospitalier régional de Gaoua. Ce lot d’une valeur de 2 500 000 FCFA a été remis aux responsables de l’hôpital en présence de plusieurs autorités dont les ministres de l’Eau et de l’Assainissement, Ousmane Nacro, et des Ressources animales et halieutiques, Modeste Yerbanga.
Le conseiller spécial du président du Faso, Louis Armand Ouali, et le représentant du Premier ministre à la journée de salubrité régionale, Magloire Somé étaient également présents à cette cérémonie de remise du matériel sera distribué à plusieurs districts sanitaires de la région du Sud-Ouest.

Une partie des vivres remis aux trois centres

Depuis 2016, la fondation Rafi Dermardirossian œuvre dans le domaine humanitaire. Comme actions déjà menées, elle a entre autres fait des dons à des enfants déplacés internes de Kaya. Elle appuie également l’ONG CREDO avec le parrainage de plus de deux mille enfants. Une fondation qui va à la rencontre des couches vulnérables dans plusieurs régions du Burkina Faso notamment le centre Nord, l’Est et le Sud-Ouest.

Yves Somda

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Litige à Panzani : Les avocats exigent l’exécution « stricte des décisions de justice rendues contre l’Etat »
Affaire de Pazani : Selon le ministre Clément Sawadogo, le propriétaire légal a cédé volontairement son terrain
Lassané Savadogo, DG de la CNSS, à propos des cotisations sociales : « Nous disposons des prérogatives de la puissance publique pour contraindre l’employeur qui n’est pas en règle »
Sécurité sociale : La CNSS vole au secours des chauffeurs via l’opération de contrôle de la carte d’affiliation
Alerte de sécurité de la Gendarmerie : Boukare SAWADOGO, alias Bouba dit Moega, activement recherché
Agriculture : Le Conseil national de sécurité alimentaire fait son bilan de 15 ans d’existence et s’interroge sur les nouvelles formes de vulnérabilité
Procédures financières et administratives : L’UNICEF renforce les capacités de ses partenaires
« Dans la situation actuelle, le vrai Ramadan, c’est d’aider les autres », dit le chef missionnaire d’Ahmadiyya au Burkina, Mahmood Nasir Saqib
Journée de l’Organisation pour la Sécurité Routière en Afrique de l’Ouest : Le message du ministre des Transports, Vincent Dabilgou
Sécurisation des zones pastorales du Burkina : Le défi majeur du ministère des Ressources animales et halieutiques
Poésie : Masque !
Droits fonciers des pasteurs et agropasteurs : Des acteurs judicaires renforcent leurs capacités en la matière
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés