Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Promotion de l’éducation inclusive : Jacqueline Yaméogo soulève la nécessité d’une communication bien ciblée

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • LEFASO.NET • lundi 19 avril 2021 à 12h30min
Promotion de l’éducation inclusive : Jacqueline Yaméogo soulève la nécessité d’une communication bien ciblée

Pour l’obtention de son diplôme de Master 2 en communication pour le développement, Wendinso Jacqueline Yaméogo /Dianda a mené des travaux de recherche sur le thème « Contribution de la communication à la promotion de l’éducation inclusive au Burkina Faso : cas de l’Organisation non gouvernementale Humanité et Inclusion dans les villes de Tenkodogo et de Ouagadougou ». Les résultats de ses recherches ont été présentés le 9 avril 2021. Au regard de la qualité du travail et de sa pertinence, elle a obtenu la note de 17/20.

L’éducation est la base du développement de toute société et de toute nation. L’éducation inclusive l’est encore plus en ce sens qu’elle favorise la prise en compte de tout le monde dans le développement et favorise l’harmonie de la société. Ce n’est pas Wendinso Jacqueline Yaméogo /Dianda qui dira le contraire. Elle qui en a fait un sujet de recherche. Selon elle, le choix de son thème vient du constat que l’ONG Humanité et Inclusion est l’une des structures au niveau national qui déploie beaucoup de moyens dans la promotion des droits des personnes en situation de handicap. Cela, à travers plusieurs actions notamment la communication, la sensibilisation, la formation des acteurs de l’éducation et les personnes en situation de handicap et ce, depuis plusieurs années.

Cependant, leur situation a peu évolué malgré l’existence de plusieurs textes et lois en leur faveur. D’où l’interrogation de l’impétrante sur le mécanisme efficace à mettre en œuvre pour que ces personnes puissent jouir pleinement de leurs droits et vivre une vie épanouie. En sa qualité de communicatrice à la Direction de la communication du ministère en charge de l’Education nationale, Jacqueline Yaméogo/Dianda a décidé d’analyser la communication de l’ONG Humanité et Inclusion dans ses interventions pour la promotion de l’éducation inclusive dans les communes de Tenkodogo et de Ouagadougou. De ses recherches, il ressort que les principaux obstacles à l’aboutissement de la promotion des droits de personnes handicapées dans ces zones sont l’analphabétisme et l’inadéquation des outils de communication utilisés par l’ONG Humanité et Inclusion pour l’atteinte des objectifs.

Un double handicap

Selon l’impétrante, la majeure partie des personnes en situation de handicap sont analphabètes ou avec des niveaux d’éducation très bas. Ce qui justifie leur méconnaissance des textes et lois en leur faveur. « Cette méconnaissance constitue un handicap en plus du handicap avec lequel elles vivent depuis longtemps », a-t-elle indiqué.

Concernant la communication, il ressort de ses recherches que l’ONG Humanité et Inclusion mène effectivement des actions de communication dans le cadre de la promotion de l’éducation inclusive. Et les données collectées en disent long sur ces actions. « 70% consacrés à la formation et à la sensibilisation, 15% dédiés à leur santé, 10% à leur insertion sociale et 5% à leur formation », a-t-elle relevé dans ses recherches.

Tout cela n’a pas permis de transformer la vie de ces personnes en situation de handicap. A l’en croire, l’ONG Humanité et Inclusion base ses actions de communication sur la Stratégie nationale de développement de l’Education inclusive (SNDEI). Et à ce niveau, elle a enregistré un déficit au niveau de l’implication des personnes en situation de handicap dans les actions.

Lever les obstacles

Comme proposition pour lever ces obstacles à la promotion de l’éducation inclusive, Jacqueline Yaméogo/Dianda a proposé la mise en place d’une stratégie de communication en fonction des besoins réels des personnes en situation de handicap. Il s’agit de l’adaptation des outils de communication avec notamment l’exploitation des réseaux sociaux pour la promotion de l’éducation inclusive, et la prise en compte effective des enfants en situation de handicap dans les classes inclusives.

Ainsi présenté, le jury a décidé de sanctionner le document avec la note de 17/20. Mais Jacqueline Yaméogo ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle entend poursuivre la recherche en vue de permettre aux personnes vivant avec un handicap d’avoir une vie épanouie en jouissant de leurs droits.

Judith SANOU
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme au Burkina : Yassiya Sawadogo expose « l’imperfection » du cadre juridique
Paludisme : Un nouveau vaccin s’avère efficace à 77%
Promotion de l’éducation inclusive : Jacqueline Yaméogo soulève la nécessité d’une communication bien ciblée
Université Joseph KI-ZERBO : Soutenance de trois thèses de doctorat unique en Biologie Moléculaire et en Génétique Moléculaire à LABIOGENE
Yssif Bara, auteur de feux tricolores solaires : « L’Etat ne m’a jamais approché pour un partenariat »
Recherche scientifique : Le ministre délégué Maminata Traoré Coulibaly encourage le Groupe de recherche et d’action en Santé (GRAS)
Soutenance de thèse de doctorat : Marcel Zerbo analyse l’influence de la gouvernance scolaire sur la qualité de l’enseignement au sein des établissements catholiques à Ouagadougou.
Éducation : Facteurs de performance des établissements d’enseignement et acquisitions scolaires
Enquête en ligne dans le cadre de la préparation d’une thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication
Soutenance de thèse de doctorat : Tahirou Sanou, secrétaire permanent de l’ARCOP, scrute les procédures de la commande publique
Université Norbert Zongo : Élie Corneille Dakuyo, premier docteur en psychologie de l’orientation et du travail
Soutenance de thèse de doctorat : Herman Nacambo scrute l’institutionnalisation de la lutte contre la corruption au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés