Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 18 avril 2021 à 22h50min
Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

Le nouveau président de la Communauté musulmane, Omar Koanda, peine à être installé, rapportent nos confrères de Oméga.

Selon la radio, le nouveau président de la Communauté musulmane devait être installé ce samedi 17 avril 2021. Mais contre toute attente, les partisans du président sortant, Rasmané Sana, se sont opposés à cette installation.

Pour mémoire, une crise a éclaté lors de la désignation du successeur de Rasmané Sana. Dans cette crise, le Ministre de l’administration territoriale, selon une source proche de l’organisation musulmane, a donné sa caution à Omar Koanda pour diriger la communauté pendant les prochaines années. Mais, selon toujours cette source, une date n’avait pas été choisie pour son installation.

La police a procédé à des arrestations et des concertations sont actuellement en cours pour une issue pacifique de cette crise qui n’a que trop duré.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 avril à 13:04, par ouedraogo seydou En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    pendant le mois du ramadan c est une honte le partage du gateau l argent de la grande mosquee

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 14:25, par TANGA En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Pourquoi c’est toujours des yarcés qui se disputent les devants de la scènes ?
    N’y a t il pas de KAMBOU, KAM, DIALLO, THIOMBIANO, ZOUNGRANA, TOU, MILLOGO ou ZIGANI qui puisse tenir ?
    A mon humble avis, on peut faire appel à DOUKOURE pour tenir cette affaire jusqu’à ce que les uns et les autres s’entendent.

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril à 21:18, par KingBaabu En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

      Mon cher Tanga, est-ce-qu’il y a eu des Thiombiano, Tou, sSomda, etc. au commencement du marché de cola de Ouaga appelé en mooré goura raaga ? Sachez cher ami que la destinée de la ’’communauté musulmane’’ du Burkina repose entre les mains d’une poignée d’individus issus des puissantes dynasties qui ont régné sur ’’goura raaga’’ pendant un siècle et qui ont produit un grand nombre des richissimes hommes d’affaires de ce pays. Des dynasties veulent gérer la ’’communauté musulmane’’ du Burkina Faso, alors que le monde progresse. Il est temps que les intellectuel(le)s prennent le leadership là-bas, afin de nous épargner du perpétuel ridicule.

      Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 07:02, par KingBaabu En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

      Mon cher Tanga, est-ce-qu’il y a eu des Thiombiano, Tou, sSomda, etc. au commencement du marché de cola de Ouaga appelé en mooré goura raaga ? Sachez cher ami que la destinée de la ’’communauté musulmane’’ du Burkina repose entre les mains d’une poignée d’individus issus des puissantes dynasties qui ont régné sur le marché de colas ’’goura raaga’’ pendant un siècle et qui ont produit un grand nombre des richissimes hommes d’affaires de ce pays, en commençant par feu El Hadj OK. La question de la présidence de la communauté musulmane du Burkina Faso est donc une affaire de dynastie. Il est temps qu’elle devienne une affaire d’intellectuels, afin de nous épargner du perpétuel ridicule.

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 14:31, par mmm En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    vaiment vous faite la honte ...a cause de la gourmandise .avec vos pvc 100 qui ne remplisse jamais Dieu vous attends seulement

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 14:42, par Papa En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Chers frères musulmans . est-ce-qu’il ya lieu de se battre pour un petit pouvoir que vous allez laisser sur terre pour répondre un jour a l’appel de votre seigneur. Franchement vous faites honte à vos frères musulmans du monde entier, vous vous battez pour vous intérêts égoïstes et non pour la cause de Dieu , chacun de vous à combien d’année à vivre sur terre pour que vous vous donnez à ce spectacle honteux HONTE À VOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 14:53, par Zouli En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Hum ! Le problème de la religion c’est le clergé. Des guides qui se permettent de faire passer leur intérêt égoïste avant le bien être de la communauté. Si c’était chez les "mando(fétiches)" la crise aurait trouvé solution. On espère que le mois de ramadan leur apportera la sagesse et la crainte de Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 15:11, par Sacksida En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    De grace, il faut respecter les textes en vigueur de la communaute, le President de cette communaute doit etre elu a l’issue d’un Congres Extraordinaire et bien sur convoque par l’equipe sortante. Pourquoi faut il que le Ministere des cultes soit l’organe de caution d’un quelconque President non elu par le Congres reglementaire ? Il s’agit alors d’un Coup de Force et c’est tres dommage pour le Burkina Faso sense etre un Etat de droit et civilise. Je condamne ce coup de force honteux de la part de l’Etat Burkinabe. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 15:18, par Nabayouga En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    C’est pitoyable, ce combat de coq dans une arène prétendument sacrée que constitue la religion afinde s’approprier les miettes. Ah les musulmans, eux seuls se battent quand il ya à manger. Et c’est presque partout les mêmes bagarres.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 15:29, par KABEN En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Comme quoi on reconnait un bon arbre par ses bons fruits....................................

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 16:28, par Le Financier En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Est ce vrai que le ministre de l’administration territoriale a donné sa caution. Si oui pouvons nous comprendre pourquoi l’État et son administration viennent se mêler dans une affaire de personnes liées par une religion. sommes nous dans le domaine de la spiritualité ou de la politique. Dans des écrits précédents il était question d’une médiation de Mme le médiateur du Faso. Si oui, c’est une honte. Ce que nous savons, les hommes de Dieu et les chefs coutumiers étaient les médiateurs. Quand il y avait un conflit, par exemple, on demandait l’intervention de l’imam du village. Mes frères musulmans, la morale est entrain de fuir votre camp, premièrement cette guéguerre ne vous honore pas et pire encore, vous profanez cette période bénie de Ramadan. Oh la la Dieu vous a laissé laisse-guidon. La chute sera cruelle. A bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 17:24, par Mogo En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    C’est une vraie honte pour les musulmans du Burkina et du monde. Pendant ce grand mois, réputé de pardon et de la tolérance, voilà le visage que nous montre ceux qui se disent musulmans. Le Prophète de l’Islam (PSL) ne nous a pas enseigné cela. Tout ça à cause d’intérêts égoïstes. Tout ça explique la prolifération des mosquées, même dans les espaces verts réservés. Il appartient à l’Etat d’être ferme et ne pas tolérer ces comportements. Les vrais musulmans doivent se lever afin d’éviter qu’une minorité ne salisse cette religion à cause de leur panse

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 18:35, par jeunedame seret En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Et voilà des croyants en carême pour des querelles. Trop d’apparences avec ces gars. J’ai l’impression que tous ces faiseurs de bruit n’ont reçu aucune instruction profonde de la religion. L’islam au Faso c’est seulement l’exhibitionnisme. Et il faudra une autre scolarisation religieuse à nos musulmans source de tensions. Pourquoi des ministres et des policiers pour une simple affaire de ladji président de communauté ? Et si c’était de tout le pays ? La catastrophe. Il y a plus de commerçants au Faso que de musulmans. Le problème est qu’ils sont nombreux et inquiétants.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 19:14, par Al Assan Bagbi Pascal KABORÉ En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Que ce béni moi de ramadan change les cœurs en pierre en cœur en chaire. Qu’il guide nos actions dans le seul but de glorifier son nom, et que sa miséricorde nous abondent

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 20:22, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Hum...
    Franchement, votre présentation de l’information peut encore jeter de l’huile sur le feux dans un contexte déjà brûlant.

    En écrivant que "le ministre de l’administration territoriale a donné sa caution à Omar Kouanda" cela sera compris par certains comme si le ministre avait désigné le président de la fédération musulmane.

    Or, un ministre, en plus non musulman, n’a pas ce pouvoir. Il peut tout au plus prendre acte et entériner le choix démocratique ou consensuel des associations membres de la fédération en tant que ministre chargé des cultes. Il peut aussi, mais en toute illégalité cette fois, influencer le vote pour favoriser un candidat. Ce qui ne semble pas être le cas ici.

    Quand à la crise elle-même, c’est devenu une habitude pour certain d’user ou de menacer de violence pour imposer leur volonté même quand ils on perdu démocratiquement ou devant les tribunaux.

    Nous avons alerté nos autorités sur le risque de "Trumpisation" du pays quand ils ont créé des précédents dangereux en leur donnant gain de cause contre toute logique.

    On va voir comment ils vont gérer la"suite" de leur laxisme dans la gestion des affaires teintées de religion...

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 08:04, par Swartskoff En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Rien d’étonnant. Cette intolérance ne date pas d’aujourd’hui. Et les bagarres autour de l’argent, des carcasses de moutons ou de bœufs, colas, beignets etc. sont là pour le témoigner. Si au sein d’une même communauté les chefs ont le cœurs si durs, qu’en serait-y-il vis à vis des autres ? On comprendrait alors pourquoi le sigle d’une organisation d’aide aux blessés de guerres ou autres calamités n’est pas toléré et on lui a préféré une lune naissante. Gloire à DIEU Lui Seule ! Le reste, simple écriture et exégèse !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 08:26, par Swartskoff En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Rien d’étonnant. Cette intolérance ne date pas d’aujourd’hui. Et les bagarres autour de l’argent, des carcasses de moutons ou de bœufs, colas, beignets etc. sont là pour le témoigner. Si au sein d’une même communauté les chefs ont le cœurs si durs, qu’en serait-y-il vis à vis des autres ? On comprendrait alors pourquoi le sigle d’une organisation d’aide aux blessés de guerres ou autres calamités n’est pas toléré et on lui a préféré une lune naissante. Gloire à DIEU Lui Seule ! Le reste, simple écriture et exégèse !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 09:27, par Citoyen du Faso En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Mon Cher Zouli, les crises de succession sont partout. Quand tu dis que si c’était chez les mandos (fétiches), la crise était fini depuis, je te dis que ce n’est pas une bonne comparaison. Je t’informe que c’est beaucoup plus chez les mandos qu’il y a des crises de ce genre et les gens même s’entretuent. N’est tu pas au courant que depuis presqu’une année, il y a une crise de succession chez les mandos dans l’Est du Burkina ? Chacun s’est fait intronisé et porte son bonnet depuis une année. Cela a divisé les populations des deux bords et la crise continue. Il n’y a pas chez les musulmans qu’il y a des conflits de leadership.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 10:12, par Banga En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    La politique du vendre nous tous nés trouver des problèmes pour le renouvellement nouveau bureau entrants pour la cause c’est l’intérêt individuel car les avantages sont incomptables en une semaine tu deviens riche leur fonds viennent partout dans les mondes Arabes les milliardaires Koweïtien saoudiens qui font des chèques blancs pour les pays pauvres cette geurre du ventre ne va jamais finir au Burkina l’ancien président son duplex sur une grande voie à Ouagadougou c’est des millions donc c’est pas un conflit des musulmans c’est une bande qui lutte pour leur poche pas pour la communauté musulman

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 11:58, par kap En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Je ris seulement en passant , toujours avec la violence pour résoudre leurs problèmes avec les autres et surtout entre eux .
    Quelle moralité spirituelle pouvez vous inculquer aux fidèles ?
    N’allons nous pas mourir et laisser tout ce qui matériel et chair sur cette terre ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 14:30, par ZERBO En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    C’est dommage ce comportement dans la communute musulmane. Puisse Dieu les aider à trouver une entente.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 15:01, par Ça fait rire En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    {} Où est DIEU dans tout ça ? Une crise qui s’éternise et humilie tous les musulmans. Le ventre et l’argent ont bel et bien remplacé Dieu dans cette honteuse crise. La foi est devenue un investissement pour s’enrichir. Réveillez vous, arrêtez de vous donner en spectacle à longueur de journée. Le jeûne a commencé.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 19:06, par ninda En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    J’espère que ces gens là ne font pas le carême. Le mois du carême c’est le mois du pardon, de la tolérance. Sinon on ne peut pas jeuner, et se bagarrer comme ça. Même les enfants ne font pas ça. Leur jeune est nul. Ils n’ont qu’a recommencer. Le prophète ne vous a pas appris ça.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 21:39, par dabré salam En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Moi, ce qui choque, c’est les petits espritsfaible qui sont prêts à se battre pour eux. Que les membres des 2 bureaux se battent.. et que le meilleur l’emporte, c’est bagare vous aimez non ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 07:22, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    @Dabré Salam :
    Toutes mes excuses de me mêler de ce qui ne me regarde pas (je ne suis pas musulman) mais l’article est tellement biaisé que je ne peux m’empêcher de comprendre ceux qui comprennent "mal" la situation et d’en être révolté.

    1°) Le sieur Omar ou Oumarou Kouanda n’est pas le "successeur" de Rasmané Sana à la tête de la communauté musulmane. C’est un intérimaire désigné par consensus par les concernés, chargé d’organiser les élections. Il n’y a donc pas "deux bureaux" qui se bagarrent mais un bureau sortant qui considère sa sortie comme un "coup d’état" et veux s’accrocher.

    2°) L’ancien bureau était en fin de mandat depuis Juin 2020. Ils devaient donc organiser des élections pour élire un nouveau bureau, quitte à renouveler l’ancien. Mais pour des raisons inconnues, l’élection n’a pas été organisée avant la fin du mandat. Pire, depuis lors, (10 mois), aucune élection n’est programmée, l’ancien bureau ne fonctionne pas et un groupuscule (certains disent un individu) décide seul. Visiblement, pour eux, cette situation peut durer éternellement. Un tel abus doit-il continuer et l’autorité en charge des cultes doit-elle laisser faire ce non-droit jusqu’à l’éclatement ?

    3°) Le fait de ne pas vouloir organiser des élections n’est-il pas un signe que les intéressés savent qu’ils ne peuvent pas être réélus ? Comment justifient-ils ce non respect des textes pour parler de "coup d’état" ? Roch peut-il s’éterniser au pouvoir après la fin de son mandat sans organiser d’élection et parler de coup d’état si on lui demande de partir ?

    4°) Le fait que des hommes acharnés non identifiés (HANI, comme ceux que l’on sait) instrumentalisent des agitateurs pour créer le désordre et la violence est-il suffisant pour faire reculer tout le monde et renoncer à faire élire un nouveau bureau consensuel et démocratique, laissant un groupuscule non élu décider pour tous les musulmans du Burkina ?

    Sachons raison garder...
    Bon carême à tous les musulmans du monde et du Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 07:59, par Le Pacifiste En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Si je lis les différents écrits, je vois qu’il y en a qui comprennent la situation mais d’autres pas. Et ceux qui ne la comprennent pas, sont malheureusement les plus nombreux. A la veille du carême musulman, le ministre Clément a pris la triste décision d’écrire à l’autre aille pour lui dire d’organiser le congrès. Par-là, c’est tous les musulmans du BF qu’il a offensé. Il a pris là une décision très grave dont il ne mesure pas les conséquences demain (chez Dieu). Dans cette affaire, les ministres Simon Compaoré et Siméon Sawadogo ont géré avec tact la crise. Le congrès de la communauté musulmane est toujours organisé par le bureau sortant. Ce n’est pas par une fausse transition qui n’est reconnue par personne. L’histoire donnera un jour raison à mr Sana qui a voulu assainir la gestion de la communauté musulmane. Vous avez, sous, Oumarou Kanazoe (que Dieu le pardonne) les gens pillaient pratiquement la CMBF. Mais le Président Sana a voulu mettre fin à tout cela. Celui qui veut comprendre cette crise, peut approcher les bonnes personnes et il comprendra. Sana aussi est têtu comme un mossi et il est mossi. Sinon si c’était moi, j’avais longtemps abandonné cette affaire da la CMBF dans laquelle il met minimum mensuellement 1 000 000 de FCFA. Si ces gens-là prennent la tête de la CMBF, je vous donne entre 3 à 6 mois pour qu’ils se séparent tellement ce sont les intérêts matériels qui les guident. Je connais l’histoire de la CMBF comme mon propre histoire. Si je dois écrire sur ça, je ferai des milliers de pages

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 16:27, par KingBaabu En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

      Mon ami le pacifiste, s’il vous plaît n’écrivez surtout pas. Avec le style pitoyable que vous avez, vous nous donneriez certainement des maux de tête. Revenons au sujet : il ne s’agit pas de savoir qui a la meilleure intention entre Sana et Kouanda. Il s’agit de savoir qui a défié l’autorité de l’Etat. Or il se trouve qu’ici, la décision du ministre Clément Sawadogo, même si elle ’’jette de l’huile sur le feu’’, devait être d’application stricte, avec possibilité pour tout le monde de se pourvoir devant les tribunaux du Faso.

      Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 18:44, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

      @Le pacifiste :
      Si le projet du président sortant est si bon, il avait tout le temps de le "vendre" à la communauté pour se faire réélire afin de le mettre en œuvre. Sauf bien sûr s’il sait qu’il ne peut pas être réélu, auquel cas il retarde au maximum l’élection pour avoir un "lenga".

      Ne pas organiser d’élections pour rester aux affaires malgré la fin de son mandat est illégal, antidémocratique et retord, et ne peut sembler conforme à de "bonnes intentions". Vouloir revendiquer d’organiser le congrès de la transition, qu’on refuse justement d’organiser depuis près de deux ans est un argument spécieux.

      Un congrès avec renouvellement d’instances se prépare des mois AVANT la fin du mandat, surtout si on veut être reconduit parce qu’on estime qu’on a des "chantiers inachevés" (l’éternel argument de ceux qui ne veulent pas partir !). Il n’y a AUCUNE justification à ne pas l’avoir fait 10 mois APRÈS et vouloir continuer à diriger.

      Il a des idées et de la bonne volonté, et même des moyens ? Qu’il se re-présente comme candidat, convainque les gens, gagne et exécute son programme !

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 08:41, par Oh mon Dieu En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Notre religion de paix nous a toujours prouvé le contraire. Que faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 12:51, par ollo En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Si Dieu est bon, miséricordieux, compatissant, lent à la colère, qu’est-ce qui explique que ceux qui se réclament de lui soient si violents, méchants, hypocrites, intolérants (je m’adresse aux religions de façon générale). Pourquoi le sujet religieux est-il si « sensible » au point de faire peur à tout le monde ? Pourquoi sommes-nous si riches en lieux de cultes, mais paradoxalement si pauvre en tolérance, pardon, intégrité, civisme, amour ? Il va falloir courageusement interroger le phénomène religieux dans nos pays si nous voulons vraiment des religions qui contribuent à la paix et au développement. Dieu est Grand, mais si moi je fréquent même un petit député, ça se verra….

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 00:53, par jeunedame seret En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    Dieu est bon et grand. Mais Allah est affaire et affrontement. Est-ce à cause du stress de carême ? Trop de religion sans foi. Il faut alors dépêcher un tabaski. Juste pour éviter le pire chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 11:21, par Made En réponse à : Communauté musulmane du Burkina : Des fidèles s’opposent à l’investiture du nouveau président

    C’est comme ca que moi je reconnais l’islam, une religion de la honte. Quelle morale vous donner aux gens. Qui parle d’intellectuel pour prendre ce poste ? Même un musulman avec le niveau CM ne voudrais pas de de poste, s’il croit vraiment en Dieu, De toute façon la force, la violence et l’intolérance ont toujours été la méthode Islamique. Vous comprendrez que les prêches et autres, ce ne sont que des foutaises. On est dans un mois de merde et non de jeune.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Colonel-major Pierre Tiendrébéogo, premier DG de l’ONI : « Les exigences de la technique ne sont pas toujours en synergie avec les contraintes financières »
Ministère en charge de la Femme : Les organisations syndicales dénoncent au Premier ministre la « dégradation du climat social »
Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021
Religions : Le chrétien face aux sectes et aux sociétés ésotériques
UEMOA : Le président de la commission et ses sept commissaires prennent fonction
Burkina Faso : Des associations formées sur la promotion du don de sang
Affaire de Pazani : Selon le ministre Clément Sawadogo, le propriétaire légal a cédé volontairement son terrain
Affaire "mosquée de Panzani" : L’Union des jeunes avocats dénonce une remise en cause du principe de laïcité de l’Etat
Ziniaré : La campagne de souscription aux parcelles de la cité des forces vives ouverte du 10 au 16 mai 2021
Litige à Panzani : Les avocats exigent l’exécution « stricte des décisions de justice rendues contre l’Etat »
Bitumage de la route Dori-Gorom Gorom : Les travaux avancent malgré les difficultés sécuritaires
Lassané Savadogo, DG de la CNSS, à propos des cotisations sociales : « Nous disposons des prérogatives de la puissance publique pour contraindre l’employeur qui n’est pas en règle »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés