Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Fada N’Gourma : La police judiciaire appréhende cinq délinquants spécialisés dans le vol des produits pharmaceutiques destinés à la gratuité des soins

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 16 avril 2021 à 12h09min
Fada  N’Gourma : La police judiciaire appréhende cinq délinquants spécialisés dans le vol des produits pharmaceutiques destinés à la gratuité des soins

Le service régional de la police judiciaire (SRPJ) de Fada N’Gourma a animé une conférence de presse le jeudi 15 avril 2021. L’objectif était de présenter un réseau de délinquants spécialisés dans le vol des produits pharmaceutiques dans les dépôts du district sanitaire de Gayéri.

Selon le commissaire de police Jean Guy Ilboudo, chef de service SRPJ/Fada, c’est au cours d’une mission de contrôle le 7 avril dernier par ses hommes, qu’un carton contenant des produits a été saisi. A l’intérieur, ils découvrent des produits pharmaceutiques notamment des gélules d’amoxicilline de 500mg, d’artermeter/ lumefantrine, de ciprofloxaciline de 500mg destinés à la gratuité des soins au profit des enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes.

Interrogé sur l’origine de ces produits, B.Z, un coursier, affirme n’avoir pas de bordereau d’envoi mais qu’il serait en train de faire la commission de son grand frère B.A, qui est gérant de magasin de dépôt pharmaceutique à Gayéri. Ce dernier, selon le commissaire Ilboudo, est un fin stratège et n’est pas à son premier forfait. Il aurait tenté de simuler un retour de produits vers la CAMEG/Fada en établissant un faux bordereau qu’il contresigne avec K.S, un agent de santé à Gayéri, pour justifier la sortie des produits.

Les investigations ont permis de découvrir que les produits ont été frauduleusement soustraits du magasin de dépôt du district au profit d’un certain O.B, un infirmier diplômé d’Etat et responsable d’un CSPS dans la Tapoa. Les mêmes recherches de la police judiciaire ont permis de mettre aux arrêts cinq personnes dont un agent de santé, un technicien et trois magasiniers de dépôt. Ces personnes ont été déférées au tribunal de grande instance (TGI) de Fada. Elles risquent une peine d’emprisonnement allant de 1 à 5 ans ferme.

En somme, quatre sorties frauduleuses ont été enregistrées à Gayéri et les produits vendus à 712 000 Fcfa. Le commissaire Ilboudo a saisi l’occasion pour inviter la population à plus de collaboration en dénonçant tout cas suspect au 17 pour la Police, le 16 pour la Gendarmerie ou le 1010 pour le centre d’alerte.

G. ABOUBACAR
Lefaso.net / Fada N’Gourma

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Colonel-major Pierre Tiendrébéogo, premier DG de l’ONI : « Les exigences de la technique ne sont pas toujours en synergie avec les contraintes financières »
Ministère en charge de la Femme : Les organisations syndicales dénoncent au Premier ministre la « dégradation du climat social »
Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021
Religions : Le chrétien face aux sectes et aux sociétés ésotériques
UEMOA : Le président de la commission et ses sept commissaires prennent fonction
Burkina Faso : Des associations formées sur la promotion du don de sang
Affaire de Pazani : Selon le ministre Clément Sawadogo, le propriétaire légal a cédé volontairement son terrain
Affaire "mosquée de Panzani" : L’Union des jeunes avocats dénonce une remise en cause du principe de laïcité de l’Etat
Ziniaré : La campagne de souscription aux parcelles de la cité des forces vives ouverte du 10 au 16 mai 2021
Litige à Panzani : Les avocats exigent l’exécution « stricte des décisions de justice rendues contre l’Etat »
Bitumage de la route Dori-Gorom Gorom : Les travaux avancent malgré les difficultés sécuritaires
Lassané Savadogo, DG de la CNSS, à propos des cotisations sociales : « Nous disposons des prérogatives de la puissance publique pour contraindre l’employeur qui n’est pas en règle »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés