Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Centre de gestion de risques sociaux : Un conseil consultatif sectoriel pour mieux orienter les formations

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 15 avril 2021 à 15h30min
Centre de gestion de risques sociaux : Un conseil consultatif sectoriel pour mieux orienter les formations

Le Centre d’études, de formation et de recherche en gestion des risques sociaux (CEFORGRIS) tient à Ziniaré ce jeudi 15 avril 2021, sa première session de mise en place du conseil consultatif sectoriel. Un projet inter-universitaire qui entend contribuer au développement de formations de qualité et à la mise à disposition de compétences avérées dans le domaine des évaluations, des sauvegardes environnementales et sociales ainsi que des risques sociaux.

Une formation n’est efficace que lorsqu’elle est en mesure de répondre à des préoccupations, à des attentes et à des besoins sur le terrain. C’est fort de cette assertion, que le Centre d’études, de formation et de recherche en gestion des risques sociaux (CEFORGRIS) veut mettre en place son conseil consultatif sectoriel pour appuyer le Centre dans l’orientation de ces formations. Il tient ce jeudi 15 avril 2021, à Ziniaré, dans le Plateau central, une session pour la mise en place dudit conseil consultatif sectoriel.

Le coordonnateur du CEFORGRIS, Dr Seindira Magnini, a indiqué que cette étape de mise en place du conseil consultatif sectoriel est très importante.

De l’avis du coordonnateur du CEFORGRIS, Dr Seindira Magnini, cette étape est très importante dans son processus de mise en œuvre. Car, a-t-il dit, c’est une instance dont la mise en place est une sollicitation de la Banque mondiale pour s’assurer de l’adéquation de l’orientations du Centre avec les besoins et les préoccupations du monde professionnel.

Au regard des domaines d’interventions, Dr Magnini a affirmé que cette session est une opportunité pour ouvrir une ère nouvelle de partenariat entre le monde professionnel, universitaire et celui de la recherche. Les résultats attendus à la fin de cette session, a-t-il fait savoir, sont d’ouvrir un partenariat très large dans le monde professionnel.

Le secrétaire général de l’université Joseph Ki-Zerbo, Abou Zouré, a exhorté les participants à s’impliquer et à participer activement à la mise en place du conseil consultatif sectoriel

Le secrétaire général de l’université Joseph Ki-Zerbo, Abou Zouré, est revenu sur la plus-value du Centre. Selon lui, le CEFORGRIS est un Centre d’excellence des universités Joseph Ki-Zerbo et Thomas Sankara. « Il a pour ambition de faire du système d’enseignement supérieur et de recherche, un outil de développement durable », a-t-il soutenu.

Photo de famille des participants

Le Centre ambitionne d’être la locomotive de la formation de professionnels compétents et de créer des services d’expertises dans le domaine des évaluations environnementale, sociale et de la gestion des risques. « Au regard de cette considération, nous vous proposons de vous impliquer et à participer activement à la mise en place du conseil consultatif sectoriel et à son fonctionnement » a exhorté M. Zouré les participants.

Obissa Juste MIEN Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Colonel-major Pierre Tiendrébéogo, premier DG de l’ONI : « Les exigences de la technique ne sont pas toujours en synergie avec les contraintes financières »
Ministère en charge de la Femme : Les organisations syndicales dénoncent au Premier ministre la « dégradation du climat social »
Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021
Religions : Le chrétien face aux sectes et aux sociétés ésotériques
UEMOA : Le président de la commission et ses sept commissaires prennent fonction
Burkina Faso : Des associations formées sur la promotion du don de sang
Affaire de Pazani : Selon le ministre Clément Sawadogo, le propriétaire légal a cédé volontairement son terrain
Affaire "mosquée de Panzani" : L’Union des jeunes avocats dénonce une remise en cause du principe de laïcité de l’Etat
Ziniaré : La campagne de souscription aux parcelles de la cité des forces vives ouverte du 10 au 16 mai 2021
Litige à Panzani : Les avocats exigent l’exécution « stricte des décisions de justice rendues contre l’Etat »
Bitumage de la route Dori-Gorom Gorom : Les travaux avancent malgré les difficultés sécuritaires
Lassané Savadogo, DG de la CNSS, à propos des cotisations sociales : « Nous disposons des prérogatives de la puissance publique pour contraindre l’employeur qui n’est pas en règle »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés